• bitcoinBitcoin (BTC) $ 61,248.00 0.37%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,877.57 0.5%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 468.30 1.3%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.20 1.03%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.19%
  • xrpXRP (XRP) $ 1.15 0.32%
  • solanaSolana (SOL) $ 158.98 0.88%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 41.98 4.07%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.18%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.237993 0.73%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 27.11 4.63%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 61,195.00 0.46%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.15%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 187.72 1.59%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000026 5.09%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 27.91 3.37%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 634.96 0.91%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.53 3.52%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.414507 13.42%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 33.50 0.37%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 47.29 9.24%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.120757 2.19%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 66.84 2.44%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 54.83 0.2%
  • tronTRON (TRX) $ 0.099449 0.75%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.27%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 6.20 1.55%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 77.71 0.4%
  • moneroMonero (XMR) $ 269.72 2.28%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 19.87 0.39%
  • eosEOS (EOS) $ 4.61 1.83%
  • okbOKB (OKB) $ 16.18 3.17%
  • aaveAave (AAVE) $ 309.76 2.24%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021659 0.4%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022347 0.13%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 1.33 1.09%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 172.99 0.61%
  • neoNEO (NEO) $ 44.57 0.6%
  • kusamaKusama (KSM) $ 340.98 3.33%
  • makerMaker (MKR) $ 2,597.44 1.19%

Qu’est-ce que le système postgreSQL

postgreSQL

Avec l’évolution du big data, les plus grandes entreprises doivent se confronter à une très grande structure de données à traiter. Et pourtant, les outils traditionnels ne disposent pas des fonctionnalités permettant d’en assurer la gestion. C’est pourquoi, des solutions de plus en plus innovantes voient le jour afin de répondre aux besoins des entreprises, dans le cadre de gestion de data. PostgreSQL est un système efficace qui permet de gérer une base de données en entreprise. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système ? Comment l’installer sur Windows ? Quelles sont les différences du postgresql avec mysql ? Découvrez dans l’article suivant tous les détails concernant.

Qu’est-ce que le postgreSQL ?

PostgreSQL est un système de gestion de data base open-source. L’outil assure une excellente compatibilité avec SQL pour une requête relationnelle, mais aussi avec JSON pour une requête non relationnelle.

Ce système de gestion de base de données permet de gérer nombreux types des datas avec ses fonctionnalités basiques. Les données les plus complexes peuvent très bien être traitées pour une optimisation de la performance de l’entreprise.

Très populaire, une vaste communauté de développeurs web expérimentés ont contribués au développement et à l’amélioration du système, devenant l’un des plus fiables sur le marché.

Les avantages d’utilisation du postgreSQL

Le data base management system postgreSQL comporte un grand nombres d’avantages.

Une communauté active et diversifiée

De par sa notoriété grandissante, l’outil a été amélioré par une vaste communauté active et diversifiée, implantée un peu partout dans le monde.

Le DBMS est actuellement utilisé par un nombre incalculable d’utilisateurs sur le plan international, lui permettant de devenir l’un des outils les plus prisés dans le secteur du data management.

Le support ACID

PostgreSQL est un compliant ACID. C’est d’ailleurs pour cette compatibilité ACID que le système de gestion de données est utilisé dans l’industrie et la finance. L’outil est d’une efficacité sans pareil pour l’online transaction processing.

La recherche en texte intégral

Le système postgresql est fortement tolérant face aux erreurs, avec un système de logging write-ahead.

Avec une possibilité de prise en charge d’objets géographiques, il est possible de l’utiliser pour un service de localisation ainsi qu’un système d’information géographique avec recherche intégrale.

Le traitement rapide des données

Le traitement des datas se fait dans un délai raisonnable.

logo postgreSQL

Les potentiels inconvénients de postgreSQL

Bien que les atouts soient nombreuses, le système comporte également quelques inconvénients considérables.

Ce n’est pas le système le plus rapide

L’outil étant spécialement focalisé sur la compatibilité, ce n’est pas le plus rapide du marché. Les améliorations permettant d’augmenter la vitesse nécessitent plus d’efforts.

Une installation et une réplication compliquées

PostgreSQL n’est pas pour les débutants, son utilisation requiert des compétences accrues, avec des opération d’installation et de migrations très compliquées.

Des méthodes parfois complexes

Ce ne sont pas que l’installation et la réplication qui sont complexes, les méthodes d’usage sont toutes aussi bien difficiles à prendre en main.

Les étapes d’installation de postgreSQL sur Windows

Toutes les versions de PostgreSQL 10 et antérieures sont compatibles avec un système Windows 32bit et 64bit. A partir de la version 11, la compatibilité a été réduite pour seulement les systèmes à 64bit. 

Pour ce faire, voici les étapes à suivre :

  • Télécharger la version du système de votre choix puis le lancer ;
  • Spécifier un emplacement dans votre appareil, il est recommandé de répertorier votre outil dans C:\Serveurs\PostgreSQL ;
  • Sélectionner « suivant » pour poursuivre l’opération d’installation ;
  • Cocher tous les composants : PostgreSQL, pgAdmin 4, Stack builder et Command Line Tools, puis cliquer sur suivant ;
  • Ne pas changer l’emplacement par défaut pour l’installation des données, puis suivant ;
  • Entrer un mot de passe, à absolument conserver et à noter quelque part ;
  • Indiquer un port, le port par défaut est le 5432 si libre ;
  • Choisir un nouveau cluster, c’est-à-dire un nouvel emplacement.

Le résumé de l’installation sera visible. Pour lancer l’installation, cliquez sur suivant. Cela peut durer quelques minutes.

code sql

Les différences entre MySQL et PostgreSQL

MySQL et PostgreSQL sont des systèmes populaires dans le data management. Si le premier est un logiciel avec des droits détenu par Oracle Corporation, le second est entièrement gratuit et open-source.

PostgreSQL est entièrement compatible avec ACID. Pour MySQL, la compatibilité n’est possible qu’en utilisant un moteur NDB et InnoDB. La vitesse de lecture du système d’Oracle est très élevée sur OLAP et OLTP, avec un fonctionnement plus adapté avec des applis spécialisées en business intelligence.

Le logiciel open source est quant à lui plutôt pour les requêtes les plus complexes. C’est un excellent outil pour une optimisation des performances en logistique d’une entreprise, pouvant s’accorder parfaitement avec de différents Frameworks.

 

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin