Peu importe la qualité de votre travail, un jour, quelqu’un viendra et essaiera de le faire mieux. C’est la nature de la concurrence. Pour les battre, il faut d’abord trouver le meilleur moyen.

Comment ? En s’attaquant continuellement au gaspillage et à l’inefficacité qui se cachent dans votre entreprise.

Pour trouver le moyen de rendre votre entreprise plus légère et plus productive, vous devez adopter un état d’esprit d’amélioration continue – une façon de voir votre entreprise au quotidien et de rechercher les possibilités de faire mieux, plus intelligemment et plus efficacement. Même si vous ne pouvez pas contrôler des facteurs externes comme le taux de change ou le prix du pétrole, vous pouvez toujours affiner vos opérations. Pour plus d’informations, lisez cet article.

« L’amélioration continue est une philosophie ». « Il s’agit de la façon dont vous vous comportez dans votre entreprise, jour après jour. Pour apporter des améliorations, vous pouvez appliquer des pratiques comme la gestion allégée et la cartographie de la chaîne de valeur – il existe un grand nombre d’approches et d’outils. Mais ce qui motive cette activité, c’est votre esprit d’amélioration continue ».

L’amélioration continue n’est pas seulement une chose à laquelle pensent les gestionnaires et les chefs d’entreprise. La véritable amélioration continue est ancrée à tous les niveaux de l’organisation. « Vous voulez donner à toute votre équipe les moyens de réduire le gaspillage, d’accroître l’efficacité et de renforcer vos résultats ».

Voici cinq conseils pour intégrer l’amélioration continue dans vos procédures opérationnelles standard.

1. Faites le point sur votre situation

Pour savoir où vous pouvez rendre votre entreprise plus efficace, vous devez d’abord prendre du recul et examiner ce que vous faites. Oui, on peut avoir l’impression de prendre du temps pour d’autres choses importantes, mais la perspective que l’on obtient à partir de cette pause sera payante à l’avenir. Prenez le temps de vraiment examiner vos systèmes et de déterminer ceux qui fonctionnent bien et ceux qui ne fonctionnent pas.

2. Faites appel à votre équipe

Vos collaborateurs sont directement en contact avec la façon dont les choses fonctionnent dans votre entreprise. Faites donc l’effort de leur rendre visite dans leur environnement de travail et de leur demander leur avis sur les opérations – bonnes ou mauvaises. Ne sous-estimez jamais la richesse des connaissances qu’ils ont à partager.

« Les entreprises qui sont ouvertes aux suggestions et qui veulent faire participer leurs employés ont tendance à tirer le meilleur parti de leurs initiatives d’amélioration continue ». « C’est pourquoi le respect des personnes est la clé d’une culture d’amélioration continue ».

3. Rechercher des gains rapides

Ne commencez pas par essayer d’économiser un million de dollars du jour au lendemain. De petits changements progressifs peuvent vous permettre de gagner rapidement, sans perturber vos activités ni exiger un effort considérable.

« Si vous pouvez réduire de cinq minutes un processus ou le coût d’un produit de quelques dollars, vous obtiendrez des gains à long terme ».

Il donne l’exemple d’une entreprise dont les magasiniers perdaient du temps à faire l’aller-retour entre un poste de communication et leur poste lorsqu’ils devaient parler aux responsables. L’entreprise a rapproché le téléphone des postes de travail et a ainsi gagné du temps et de la productivité. C’est le genre de petite amélioration simple qui a un impact pratique pour les gens et qui aide à gagner la confiance de votre équipe.

4. Ne pas changer pour le plaisir de changer

Cela semble évident, mais des entreprises ayant une faible marge brute d’autofinancement ou un taux de défaillance élevé ont commencer à faire des changements sans y réfléchir à fond. Au mieux, cette approche consistant à « jeter les choses au mur » ne fait tout simplement rien. Au pire, elle peut nuire à votre culture et à vos résultats. Comprenez pourquoi vous faites ce que vous faites – et assurez-vous que votre équipe le fait aussi.

5. Ne jamais s’arrêter

Ce n’est pas sans raison que l’on parle d’amélioration « continue ». Une fois que vous avez trouvé votre première victoire rapide, commencez tout de suite à chercher la suivante. Un engagement à long terme en faveur de l’amélioration continue vous aidera à répondre à la croissance et au changement, et à conserver un avantage compétitif.

Soyez gentil avec vous-même

Le dernier conseil est d’être gentil avec soi-même. Vous avez bâti une bonne entreprise. Rester à l’affût des moyens de l’améliorer ne signifie pas que vous faites les choses mal. La philosophie de l’amélioration continue consiste à faire en sorte que tout s’améliore sans cesse. Même si vous faites des erreurs en cours de route (et vous en ferez !), l’essentiel est de continuer à apprendre et à progresser.