• bitcoinBitcoin (BTC) $ 16,209.92 2.11%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,174.85 3.58%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.04%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.06%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.385725 4.19%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.095332 2.55%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.306741 3.49%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.823649 4.17%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.15 4.71%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.72%
  • daiDai (DAI) $ 0.995760 0.43%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 71.65 6.62%
  • okbOKB (OKB) $ 20.31 3.79%
  • tronTRON (TRX) $ 0.052907 1.21%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.40 6.63%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 5.29 4.37%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,127.67 2.07%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.74 5.24%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 9.75 4.29%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 18.97 5.67%
  • moneroMonero (XMR) $ 134.96 1.81%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.086977 4.03%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 108.08 4.19%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.21 5.5%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.018386 3.82%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 3.87 2.53%
  • eosEOS (EOS) $ 0.900571 3.89%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.921176 0.8%
  • aaveAave (AAVE) $ 60.31 0.61%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 39.45 1.75%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.90 3.13%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.209007 3.26%
  • makerMaker (MKR) $ 637.80 2.3%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022698 0.03%
  • neoNEO (NEO) $ 6.57 5.49%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022031 0.37%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 23.58 3.56%
  • kusamaKusama (KSM) $ 25.32 6.1%

Votre site Web est-il infecté par un virus informatique ?

 

 

Comment nettoyer un virus sur son propre site web ? Voici les étapes à suivre pour supprimer les logiciels malveillants de votre serveur Web et pour éviter qu’il ne soit réinfecté.

 

Identifier une infection de site Web

Malheureusement, la première personne qui consulte une page infectée n’a probablement pas de chance. Le logiciel malveillant va se télécharger sur son ordinateur et infecter son système. Cependant, à ce moment-là, il devient facilement visible, car il se manifeste sous la forme de publicités pop-up ou de spam. Des services comme Norton Security et Google peuvent recouper les rapports d’infection par un logiciel malveillant et identifier le site web d’où provient le code. Ils ajoutent ces données à leur répertoire déjà très fourni de sites infectés afin que le prochain internaute qui visite ce site soit averti par Google, son navigateur et éventuellement son logiciel antivirus. Les gens commenceront à éviter ce site et le virus cessera de se propager.

 

Si la mise en quarantaine efficace des sites Web permet d’éviter la propagation des logiciels malveillants, elle peut nuire aux entreprises dont les sites sont infectés en termes de perte de trafic et de réputation. Alors, comment savoir si votre propre site Web est infecté ? Le premier indice est souvent une chute brutale du trafic. Surveiller régulièrement le trafic de votre site Web est essentiel pour détecter le problème à temps.

 

 

Boucher les trous

Une fois que votre site Web a été infecté par un logiciel malveillant, vous pouvez vous demander « Comment réparer cela ! ? » ou « Que puis-je faire ! ? », mais la meilleure question est « Comment cela est-il arrivé ? ». Traiter les symptômes et supprimer les logiciels malveillants ne sert à rien si vous vous laissez ouvert à une réinfection.

Le premier endroit à regarder lorsque votre site web est infecté est directement chez vous. Un moyen simple pour les pirates d’atteindre un site web est d’infecter l’ordinateur du webmaster et de surveiller le mot de passe du serveur web. Vérifiez minutieusement votre propre ordinateur à l’aide d’un antivirus et de programmes anti-malware tels que Malwarebytes. Supprimez tout programme malveillant et modifiez les mots de passe que vous utilisez pour accéder à votre site Web. Bien que ce processus puisse être laborieux, il est absolument nécessaire pour être sûr que votre site Web restera sécurisé à l’avenir.

L’endroit suivant à regarder est votre serveur Web. Si votre site est hébergé sur un serveur partagé (un ordinateur qui héberge de nombreux sites web sur le même ordinateur), le malware peut avoir sauté d’un autre site infecté sur le vôtre. Si vous pensez que c’est le cas, vous devrez contacter votre société d’hébergement et lui demander de supprimer le malware de la machine infectée.

 

Nettoyage après une infection par un logiciel malveillant

 

Une fois que les failles de votre système ont été identifiées et corrigées, il est temps de riposter. Dans la mesure du possible, supprimez le site Web infecté. Le laisser en place alors qu’il est infecté peut nuire à votre image publique. Si vous disposez d’une sauvegarde antérieure à la date d’infection de votre site, il vous suffira de relancer cette version de votre site pour résoudre le problème. Si votre site a considérablement changé depuis la dernière sauvegarde ou si une sauvegarde n’est pas disponible, il est temps de demander l’aide d’un professionnel. Afin de purger votre site des logiciels malveillants, un expert doit lire le code de votre site et supprimer sélectivement les lignes de logiciels malveillants qui ont été injectées parmi le contenu légitime.

 

Partager sur