• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,208.00 0.29%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,353.24 0.05%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.3%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.23%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.493924 2.09%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.999802 0.24%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.431375 0.72%
  • solanaSolana (SOL) $ 33.96 0.65%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.064895 1.11%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.38 1.4%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 0.4%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.14%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.848682 1.14%
  • tronTRON (TRX) $ 0.062529 0.45%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.73 0.27%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,207.00 0.37%
  • okbOKB (OKB) $ 15.59 0.77%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 54.37 0.91%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.83 0.81%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.60 0.52%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 12.87 1.53%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.119553 1.26%
  • moneroMonero (XMR) $ 146.46 0.45%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 122.86 0.68%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023802 1.24%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.56 0.67%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.99 2.43%
  • eosEOS (EOS) $ 1.17 2.37%
  • aaveAave (AAVE) $ 77.94 1.1%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.08 0.26%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022664 0.28%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 49.34 0.77%
  • makerMaker (MKR) $ 847.65 0.5%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.273537 2.79%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.70 1.89%
  • neoNEO (NEO) $ 8.72 2.45%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022075 0.38%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.12 0.21%
  • kusamaKusama (KSM) $ 42.97 1.65%

Tourisme covid : la progression du secteur du tourisme international

La pandémie de la COVID-19 a mis en péril le tourisme international. Jusqu’à ce jour, le coronavirus ne cesse de se développer. Néanmoins, le respect des gestes barrières et l’arrivée des vaccins ont permis à tout le monde de reprendre le cours de la vie. Désormais, nous devons apprendre à vivre avec ce virus. Pour l’industrie du tourisme international, l’année 2022 reste prometteuse. En effet, ce secteur est en train de se relever grâce à la mise en place de nouvelles restrictions.

 

Tourisme Covid : une reprise à un rythme soutenu

 

Plusieurs destinations ont reçu trois fois plus de touristes internationaux au cours du premier semestre 2022, par rapport à l’année précédente. Selon les experts de l’OMT, le tourisme international a enregistré plus de 182 % d’arrivées internationales entre janvier et mars par rapport au premier trimestre de 2021. Aujourd’hui, ce chiffre ne cesse d’augmenter. Le secteur touristique est sur une bonne lancée. Trouvez ici toutes les informations liées à la reprise de l’industrie du covid tourisme.

 

L’accélération de la reprise du tourisme international en 2022

 

La reprise du tourisme international dans le monde entier

L’Europe se trouve en tête de classement du rebond du secteur. Les données de l’OMT prouvent qu’au cours du premier trimestre de 2022, ce continent a accueilli 4 fois plus d’arrivées internationales qu’en 2021. Il se place avant l’Amérique qui, de son côté, a doublé le taux d’arrivées sur ces trois premiers mois. Cependant, le tourisme international en Europe et en Amérique sont respectivement à 43 % et 46 % en dessous des résultats de 2019. L’Afrique et le Moyen-Orient ont également connu une large croissance par rapport aux premiers trimestres de 2022 et 2021. En revanche, le nombre d’arrivées internationales est encore en dessous de 60 % comparé à celui de 2019. Quant aux arrivées en Asie-Pacifique, elles sont restées en dessous de 93 %, même si le pays a enregistré une certaine hausse par rapport à l’année dernière. En effet, plusieurs destinations sont restées fermées aux voyages non essentiels pour des raisons de sécurité. Selon les experts de l’OMT, les Caraïbes et le sud de l’Europe lancent également la reprise du tourisme international. Cependant, les arrivées ne sont qu’à 25 % en dessous des niveaux de 2019. Malgré tout, certaines destinations ont même atteint, voire dépassé les niveaux avant la Covid-19.

 

L’ouverture des destinations

La reprise du tourisme international devrait débuter en 2022. Plusieurs pays ouvrent leurs portes en assouplissant ou en levant les restrictions de voyage afin d’accueillir plus de touristes. Au début du mois de juin, 45 destinations ont abandonné les restrictions relatives à la pandémie. En Asie, plusieurs destinations ont aussi commencé à les alléger. Quoi qu’il en soit, le nouveau conflit entre la Russie et l’Ukraine risque d’impacter la reprise du tourisme international. Il risque d’engendrer :

  • des perturbations des voyages en Europe de l’Est ;
  • des impacts économiques directs au niveau mondial menant à la hausse des coûts d’hébergement et de transport.

 

La reprise du tourisme international est en bonne voie

L’OMT a pris des mesures pour accélérer la reprise du tourisme en se joignant à des représentants de haut niveau d’organisations internationales, de ministères de l’Environnement et d’institutions des Nations Unies. Pour la première fois depuis le début de la COVID-19, la reprise peut atteindre les niveaux de 2019, selon les experts. Cela redonne de l’espoir aux professionnels du domaine, surtout pour les voyages intra-européens et les voyages de l’Amérique vers l’Europe. Selon les dernières enquêtes réalisées, les professionnels du tourisme espèrent une bonne reprise pour 2022, à condition que :

  • le virus soit maîtrisé ;
  • les pays de destination assouplissent ou lèvent les restrictions de voyage.

Toutefois, la fermeture de certains grands marchés émetteurs comme l’Asie et le Pacifique pourraient encore ralentir cette avancée. Un grand nombre d’experts envisagent un retour possible des arrivées internationales au même niveau de 2019 en 2023. En revanche, le pourcentage calculé en mois de janvier, indiquant qu’il peut être prévu en 2024, a beaucoup diminué. Au début du mois de juin, on a pu constater que les vols vers l’Amérique, l’Afrique, l’Europe, le Moyen-Orient et l’Atlantique Nord ont eu les mêmes niveaux que ceux d’avant la crise. D’ailleurs, les réservations ne cessent de se multiplier jusqu’à ce jour.

 

Pour conclure, le tourisme international a connu une augmentation significative qui peut encore s’améliorer en 2022. L’objectif est d’atteindre les 70 % des niveaux de 2019, mais cela dépend encore de quelques circonstances. Il convient de maintenir le rythme en ouvrant plus de destinations et en restant confiant sur la suite des conflits entre la Russie et l’Ukraine.

 

Partager sur