• bitcoinBitcoin (BTC) $ 65,148.00 0.5%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,533.66 0.18%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.06%
  • solanaSolana (SOL) $ 134.23 1.66%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 0.12%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.491495 0.95%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.124831 2.09%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.387489 0.44%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000018 0.51%
  • tronTRON (TRX) $ 0.116892 0.66%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 65,095.00 0.2%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 14.52 1.24%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.73 1.55%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 392.79 1.56%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 10.20 1.83%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 74.99 1.11%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.582266 1.2%
  • daiDai (DAI) $ 0.999285 0.01%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 8.37 0.61%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 24.13 1%
  • moneroMonero (XMR) $ 168.44 0.6%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.094520 1.65%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 6.93 0.37%
  • okbOKB (OKB) $ 42.96 0.86%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.46 0.55%
  • makerMaker (MKR) $ 2,424.05 0.87%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.026955 2.64%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.53 4.83%
  • aaveAave (AAVE) $ 86.47 1.06%
  • eosEOS (EOS) $ 0.576715 0.89%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 44.59 0.7%
  • neoNEO (NEO) $ 11.36 1.04%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 2.28 0.34%
  • iotaIOTA (IOTA) $ 0.178471 1.72%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 71.03 0.76%
  • kusamaKusama (KSM) $ 24.32 0.98%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.948729 2.47%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.023992 0.04%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.023525 0.01%

Retour d’arrêt maladie : est-ce le bon moment pour demander une rupture conventionnelle ?

La rupture conventionnelle consiste à rompre le contrat de travail. Il se fait d’un commun accord entre l’employeur et le salarié. Il est encadré par le Code du travail. Lorsque le salarié est en arrêt maladie, il ne peut plus exercer son activité professionnelle. Cela pour une période plus ou moins longue. La demande de rupture conventionnelle peut donc être une solution intéressante. En effet, demander une rupture conventionnelle lors d’un arrêt maladie présente plusieurs avantages pour le salarié.

 

Les avantages de la demande de rupture conventionnelle lors d’un arrêt maladie

 

Mettre fin à son contrat de travail de manière amiable

 

Une rupture conventionnelle permet au salarié de mettre fin à son contrat de travail. Cela de manière amiable, sans avoir à justifier d’une quelconque faute ou motif particulier. Le licenciement peut être perçu comme une sanction. Par contre, la rupture conventionnelle offre une sortie plus souple pour le salarié. Cela peut ainsi éviter de se retrouver dans une situation conflictuelle avec son employeur. Un spécialiste de la rupture conventionnelle peut vous guider dans ce processus.

 

Diverses indemnités

Ensuite, la rupture conventionnelle ouvre droit à diverses indemnités. En effet, le salarié a droit à une indemnité de rupture. Celle-ci peut être calculée en fonction de :

  • son ancienneté avec l’entreprise ;
  • son salaire mensuel. 

Cependant, cette indemnité de rupture conventionnelle n’a pas le même montant que l’indemnité de licenciement légale ou conventionnelle. Elle peut être inférieure ou supérieure selon les cas. Il convient donc de bien se renseigner et de négocier avec l’employeur. Ainsi, vous pourrez obtenir un montant satisfaisant.

 

Obtenir un maintien des allocations-chômage

En effet, dans le cadre d’une rupture conventionnelle, le salarié a droit à des allocations-chômage. Ceci à condition que Pôle Emploi considère la rupture à un motif réel et sérieux. Cela permet donc au salarié de bénéficier d’une protection sociale. Il pourra aussi percevoir une certaine indemnisation pendant sa période de recherche d’emploi. Notons que la rupture conventionnelle peut donner lieu à une négociation sur certains points. Cela concerne notamment la durée du préavis. Dans le cas d’un arrêt maladie, le salarié peut être dispensé de son préavis ou voir sa durée réduite. Il pourra alors bénéficier plus rapidement des indemnités de rupture. Ensuite, il n’aura plus qu’à se concentrer sur sa guérison.

 

Profiter d’une plus grande sérénité

Enfin, la demande de rupture conventionnelle lors d’un arrêt maladie peut être avantageuse. Notamment, dans la mesure où elle permet au salarié de prendre le temps nécessaire pour se soigner et récupérer. En même temps, il pourra préparer sereinement son départ de l’entreprise. Le salarié peut ainsi se préparer psychologiquement à son départ. Il pourra envisager d’autres perspectives d’emploi et anticiper sa reconversion éventuelle.

Partager sur
Inscrivez-vous à la newsletter
Nous suivre sur les réseaux sociaux

Sommaire

Les articles du moment