• bitcoinBitcoin (BTC) $ 43,454.00 1.12%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,067.72 4.43%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.26 5.69%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.32%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 349.78 0.76%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.948991 0.63%
  • solanaSolana (SOL) $ 136.98 0.91%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.06%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 29.11 4.42%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.207641 1.8%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 24.38 24.79%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 24.57 1.59%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 39.90 0.62%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 152.50 0.63%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 512.58 1.24%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 43,440.00 1.17%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.14 0.58%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 45.03 1.59%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.280466 0.36%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 58.37 4.39%
  • tronTRON (TRX) $ 0.088808 2.79%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 47.37 1.08%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.091847 0.31%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.3%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 61.52 4.49%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 5.17 0.38%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022324 0.22%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 19.07 2.54%
  • moneroMonero (XMR) $ 232.88 2.47%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021747 0.21%
  • eosEOS (EOS) $ 4.07 0.63%
  • aaveAave (AAVE) $ 296.09 6.39%
  • okbOKB (OKB) $ 13.92 4.97%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000007 3.03%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 1.20 3.12%
  • kusamaKusama (KSM) $ 329.81 0.23%
  • neoNEO (NEO) $ 39.04 0.87%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 130.44 4.06%
  • makerMaker (MKR) $ 2,375.10 4.1%

Réseautage virtuel : 5 conseils sur la façon d’établir des connexions en ligne

Au fur et à mesure que les affaires deviennent de plus en plus virtuelles, apprendre à établir un réseau virtuel est devenu essentiel pour stimuler les ventes, créer des relations et faire avancer votre carrière. Les affaires reposent tellement sur les connexions humaines, et à cause de la pandémie, apprendre à conduire cette connexion en ligne est devenu une nécessité.

Au lieu d’assister à des fonctions en personne, les événements de réseautage virtuel et la connexion via des plateformes comme LinkedIn sont devenus les nouvelles normes. La grande question est donc de savoir comment tirer le meilleur parti du réseautage virtuel ? Comment éviter d’être un simple spectateur ? Que faut-il faire pour ne pas se perdre  ?

Voici des stratégies intelligentes que vous pouvez utiliser pour établir des relations rentables et significatives grâce au réseautage virtuel.

 

5 étapes pour réussir le réseautage virtuel

1. Ayez un objectif en tête

Avoir un objectif en tête revient à comprendre pourquoi vous voulez faire du réseautage et les résultats que vous essayez d’atteindre.

Lorsque vous rejoignez un événement de réseautage virtuel, il est facile de glisser dans le décor et de se perdre derrière votre ordinateur. La fatigue de l’écran s’installe et avant que vous ne le sachiez, vous n’avez fait qu’écouter et ne vous êtes pas mis en avant.

Créer un objectif et décider à l’avance ce que vous attendez du réseautage peut faire une énorme différence dans la réussite ou non d’un événement de réseautage. Voulez-vous repartir avec un certain nombre de contacts ? Voulez-vous programmer des cafés virtuels ? Voulez-vous identifier des personnes à ajouter sur LinkedIn et utiliser l’événement virtuel comme un futur brise-glace ?

 

2. Pratiquez votre introduction

De nombreux événements de réseautage virtuel prévoient du temps pour les introductions. Dans les petites structures, il peut s’agir de moments  » devant la caméra « , et dans les événements plus importants, ils sont souvent facilités par les commentaires. Lorsque vous êtes à un événement, la dernière chose que vous voulez est d’être coincé ne sachant pas quoi dire, de tâtonner sur vos mots, ou d’être silencieux et de manquer l’occasion de dire bonjour.

Votre introduction préparée donne aux autres réseauteurs une chance de dire :  » Oui, c’est une personne avec laquelle j’aimerais entrer en contact.  » Alors, trouvez une introduction qui soit claire et concise. Votre introduction suscitera-t-elle l’intérêt des autres participants tout en étant claire ? Si les autres membres du réseau ne savent plus où donner de la tête, ils seront moins enclins à s’engager avec vous. De plus, lorsque vous vous préparez, pensez aux personnes qui assisteront à cet événement et à la façon dont vous voulez vous présenter à elles.

 

3. Posez des questions

Il y a deux raisons pour lesquelles il est utile de poser des questions aux gens :

La première : les gens aiment avoir l’occasion de parler d’eux-mêmes et de partager leur expertise (une expertise sur l’équitation : c’est par krämer). Lorsque vous posez une question à quelqu’un, vous apparaissez comme quelqu’un qui est prêt à écouter et qui apprécie ce que l’autre personne a à offrir.

Deuxièmement : Lorsque vous vous sentez coincé, ne sachant pas quoi ajouter à une conversation lors d’un événement de réseautage, au lieu de rester silencieux, intervenez et posez une question. Rester silencieux en arrière-plan ne vous apportera pas activement dans un groupe et peut rendre plus difficile la formation de liens virtuels. Poser des questions pertinentes vous permet d’approfondir une conversation ou de faire la lumière sur un nouveau sujet.  » Pourquoi « ,  » Comment « ,  » Quelle est votre opinion sur  » peuvent être façonnés en de nombreux types de questions différentes.

 

4. Ajoutez d’abord de la valeur

Pensez au réseautage comme une forme de rendez-vous professionnel. La première question que vous posez lors d’un rendez-vous n’est pas « Veux-tu venir à la maison avec moi ? ». C’est un moyen infaillible de se faire rembarrer. Cependant, tant de gens abordent le réseautage en disant une version un peu plus élégante de  » Bonjour, achetez mon produit  » ;  » Bonjour, visitez ma page de vente ou ma vidéo  » ; ou  » Bonjour, faites ceci pour moi.  »

Lorsque vos questions n’apportent pas de valeur ajoutée aux autres, cela indique que vous ne respectez pas votre interlocuteur. Vous obtiendrez peut-être une morsure ou une conversion bizarre, mais vous brûlerez plus de ponts que vous n’en construirez. Ralentissez le rythme. N’oubliez pas l’humain de l’autre côté de l’ordinateur.

 

5. Faites un suivi et répétez

Si vous avez pris le temps d’avoir des conversations significatives et de commencer de nouvelles relations, ne disparaissez pas pour toujours après. Le suivi est essentiel dans ce monde virtuel. Une grande conversation peut rester avec le contact pendant un certain temps, mais si vous attendez qu’il fasse le prochain pas, vous risquez de manquer une chance de construire quelque chose de mutuellement bénéfique à long terme.

Après un certain temps, prenez le temps de surgir à nouveau sur le radar d’une personne en lui envoyant un autre message virtuel. Si vous avez du mal à savoir quoi dire, vous pouvez faire référence à un sujet de votre conversation initiale, ou partager la façon dont vous avez utilisé l’événement virtuel où vous vous êtes rencontrés tous les deux et lui demander comment elle a intégré le contenu dans sa vie ou son entreprise. Vous pouvez limiter le suivi à un e-mail ou un DM, ou lancer une invitation à une courte réunion Zoom pour approfondir la connexion.

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin