• bitcoinBitcoin (BTC) $ 67,247.00 1.01%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,518.89 0.75%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.02%
  • solanaSolana (SOL) $ 174.33 2.59%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 0.05%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.592937 2.32%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.133318 6.35%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.437136 0.23%
  • tronTRON (TRX) $ 0.134955 0.17%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000018 1.81%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 67,176.00 1.1%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.37 0.29%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 14.27 2.49%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 395.34 2.07%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 8.02 0.82%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 73.28 0.01%
  • daiDai (DAI) $ 0.999976 0.02%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.542900 2.4%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 10.35 1.82%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 23.96 2.02%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.105326 0.7%
  • moneroMonero (XMR) $ 163.64 0.57%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.72 1.44%
  • makerMaker (MKR) $ 2,831.17 0.87%
  • okbOKB (OKB) $ 43.08 0.18%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 6.52 0.91%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.030781 0.5%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.64 4.22%
  • aaveAave (AAVE) $ 99.78 0.23%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 47.61 0.82%
  • eosEOS (EOS) $ 0.614304 1.21%
  • neoNEO (NEO) $ 12.02 2.39%
  • iotaIOTA (IOTA) $ 0.176074 0.81%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 2.07 1.22%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 70.64 0.49%
  • kusamaKusama (KSM) $ 23.21 3.39%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.999987 1.37%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.024068 0.04%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.023651 0.06%

Refus de poste : comment convaincre un candidat ?

Salaire, éloignement géographique, intérêt de l’emploi… les raisons pour refuser un poste sont nombreuses. D’où l’intérêt pour un recruteur de trouver des leviers alternatifs pour convaincre les candidats.

 

D’après une étude réalisée, 30% des candidats sont prêts à refuser un poste si la rémunération ne correspond pas à leurs attentes.

 

« Au moment de la proposition finale, il peut toujours y avoir des surprises : alors que l’on est en phase de finalisation, une proposition de rémunération annuelle inférieure de quelques milliers d’euros par rapport aux attentes du candidat peut mettre un terme au recrutement. Le salarié déçu abandonne la proposition, et l’entreprise doit repartir sur de nouveaux processus, donc une perte de temps pour elle et des coûts supplémentaires » explique Bruno Fadda, directeur de Robert Half France.

 

Selon lui, les candidats sont généralement conscients des niveaux de rémunération auxquels ils peuvent prétendre en fonction du marché et de leur profil. D’où l’intérêt pour l’employeur d’aborder cette question de manière transparente : « Lorsque l’entreprise connaît les prétentions du candidat auxquelles elle estime ne pas pouvoir répondre précisément, il est préférable qu’elle évoque le sujet de façon claire en proposition des alternatives ».

 

Trouver des leviers alternatifs

 

Dans quasiment un cas sur cinq (19%), c’est davantage la situation géographique qui peut pousser un candidat à refuser un poste. Même chiffre concernant l’intérêt du poste, qui peut rebuter bon nombre de salariés. C’est donc sur ces leviers que l’entreprise possède une marge de manœuvre. Convaincre un candidat peut ainsi passer par des avantages offerts, tels que le remboursement des titres de transport pour pallier l’éloignement géographique.

 

Il est également important de préciser dès l’annonce ou les premiers contacts un descriptif détaillé du poste à pourvoir, afin d’éviter au candidat toute mauvaise surprise. Néanmoins, il ne faut pas hésiter à garder une certaine flexibilité dans le but de séduire les potentiels employés. Bruno Fadda note d’ailleurs que « le contenu du poste peut évoluer au fil du recrutement par les précisions apportées par les différents interlocuteurs de l’entreprise ».

 

Partager sur