• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,001.39 0.25%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,256.73 0.28%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.09%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.09%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.387405 1.39%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.100155 3.19%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.316845 1.53%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.909115 1.05%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.48 1.25%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 79.33 2.24%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.36%
  • okbOKB (OKB) $ 21.21 1.44%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.14%
  • solanaSolana (SOL) $ 14.09 1.71%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053231 0.61%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.18 0.67%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.28 0.04%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,992.71 0.05%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.07 2.59%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.44 2.05%
  • moneroMonero (XMR) $ 142.77 1.41%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.085904 1.89%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 111.14 1.86%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.56 0.44%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019129 0.57%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.43 0.7%
  • eosEOS (EOS) $ 0.961438 2.5%
  • aaveAave (AAVE) $ 63.36 1.44%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.896553 0.37%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 41.70 0.9%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.95 0.7%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.212144 0.9%
  • makerMaker (MKR) $ 635.54 1.03%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022720 0.22%
  • neoNEO (NEO) $ 7.14 2.92%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 25.23 0.25%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022132 0.01%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.96 2.2%

Qu’est-ce qu’une zone de chalandise ?

 

Définition du mot zone de chalandise

La zone de chalandise est la zone géographique à partir de laquelle une entreprise peut alimenter un point de vente en produits frais. Le zonage permet aux entreprises de mieux cibler leurs clients potentiels et de mieux adapter leur offre en fonction de la zone desservie. Toutefois, il peut être coûteux et complexe à mettre en place, notamment si l’entreprise doit couvrir une large zone.

 

Les caractéristiques d’une zone de chalandise

La zone de chalandise d’un point de vente est définie comme la zone géographique dans laquelle les consommateurs se déplacent pour acheter des produits ou des services. La zone de chalandise peut être déterminée en fonction de divers critères, tels que la proximité géographique, les habitudes de consommation, les modes de transport, etc.

 

Une zone de chalandise peut être de différentes tailles et être plus ou moins dense en termes de population. Les commerçants doivent donc évaluer soigneusement la zone de chalandise avant de déterminer le type et l’emplacement de leur point de vente.

 

Plusieurs facteurs peuvent influencer la taille et la densité de la zone de chalandise d’un point de vente. Parmi les plus importants, on peut citer :

  • La proximité géographique : plus un point de vente est proche des consommateurs, plus sa zone de chalandise sera étendue. Ainsi, un commerce situé en centre-ville aura une zone de chalandise plus importante qu’un commerce situé en périphérie.
  • Les habitudes de consommation : les consommateurs qui font des achats fréquents ou qui achètent des produits coûteux auront tendance à se déplacer sur une plus grande distance pour se rendre dans un point de vente.
  • Les modes de transport : les consommateurs qui utilisent les transports en commun ou qui ont une voiture seront en général moins limités dans leurs déplacements que ceux qui n’ont pas de moyen de transport.
  • La concurrence : une zone de chalandise sera généralement plus étendue dans les zones où la concurrence est faible. En effet, les consommateurs auront tendance à se déplacer sur une plus grande distance pour trouver un point de vente qui leur offre un bon rapport qualité/prix.

 

Comment est composée une zone de chalandise ?

La zone de chalandise peut être définie de différentes manières, en fonction de la nature du produit ou du service, de la disponibilité des moyens de transport, de la concurrence, etc. La zone de chalandise peut être définie de manière formelle, en utilisant des outils tels que les cartes géographiques, ou de manière informelle, en se basant sur l’expérience et le jugement personnel.

 

Cette zone est généralement divisée en trois zones concentriques : la zone intérieure, la zone moyenne et la zone extérieure. La zone intérieure est composée des clients les plus proches du point de vente, qui peuvent être facilement accessibles en voiture ou à pied. La zone moyenne est composée de clients qui sont un peu plus éloignés du point de vente, mais qui peuvent toujours être atteints en voiture ou en transport en commun. La zone extérieure est composée de clients qui sont éloignés du point de vente et ne peuvent être atteints que par des moyens de transport tels que l’avion ou le train.

 

La zone de chalandise est importante pour les entreprises, car elle leur permet de cibler leurs efforts marketing et de distribution. Elle peut également être utilisée pour évaluer la demande potentielle pour un nouveau produit ou service.

 

Pourquoi déterminer cette zone de chalandise ?

La zone de chalandise est la zone géographique dans laquelle un commerçant peut vendre ses produits et services. C’est une notion importante pour les entreprises, car elle permet de mieux cibler leur clientèle potentielle et de mieux planifier leurs activités commerciales.

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles une entreprise peut vouloir déterminer sa zone de chalandise. 

  1. Tout d’abord, cela permet de mieux connaître la concurrence et de savoir où se situe le marché potentiel pour ses produits ou services. En connaissant la zone de chalandise de ses concurrents, l’entreprise peut mieux cibler sa propre stratégie commerciale et trouver des niches où elle peut se démarquer.
  2. De plus, la zone de chalandise permet de mieux comprendre les habitudes de consommation des habitants d’une région donnée. En étudiant la zone de chalandise, les entreprises peuvent mieux comprendre les facteurs qui influencent les achats des consommateurs, comme la proximité des magasins, les prix des produits, etc. Cette connaissance leur permet ensuite de mieux élaborer leur stratégie marketing et de mieux cibler leurs campagnes publicitaires.
  3. Enfin, la zone de chalandise est également importante pour les entreprises qui envisagent de se développer dans une nouvelle région. En étudiant la zone de chalandise d’une nouvelle région, l’entreprise peut mieux évaluer le potentiel de marché et savoir si elle a les moyens de se développer dans cette nouvelle zone.

En conclusion, la zone de chalandise est une notion importante pour les entreprises, car elle permet de mieux comprendre la concurrence, le marché potentiel pour ses produits ou services et les habitudes de consommation des habitants d’une région donnée.

 

Comment définir une zone de chalandise ?

Définir une zone de chalandise est important pour les entreprises qui veulent cibler leurs clients potentiels. Les entreprises utilisent souvent des outils de géomarketing pour déterminer leur zone de chalandise.

 

Il est important de noter que la zone de chalandise d’une entreprise peut être différente de sa zone de service. La zone de service est la zone dans laquelle l’entreprise est en mesure de fournir ses produits ou services. Parfois, les entreprises peuvent avoir une zone de chalandise plus large que leur zone de service. Cela est souvent le cas pour les entreprises qui vendent des produits en ligne ou qui livrent des produits à leurs clients.

 

Il existe plusieurs méthodes pour déterminer une zone de chalandise. La méthode la plus courante est la méthode des cercles concentriques. Cette méthode consiste à tracer des cercles concentriques autour de l’entreprise. Le rayon du cercle représente la distance que les clients sont prêts à parcourir pour acheter les produits ou services de l’entreprise.

 

La méthode des isochrones est une autre méthode courante pour déterminer une zone de chalandise. Cette méthode consiste à tracer des lignes représentant le temps nécessaire pour se rendre dans l’entreprise. Les lignes sont tracées à partir de différents points de l’entreprise. Les lignes peuvent être tracées en fonction du mode de transport utilisé. Par exemple, les lignes peuvent être tracées en fonction du temps nécessaire pour se rendre dans l’entreprise en voiture, en bus ou en train.

 

La méthode des polygones est une autre méthode courante pour déterminer une zone de chalandise. Cette méthode consiste à tracer des lignes représentant la distance que les clients sont prêts à parcourir pour acheter les produits ou services de l’entreprise. Les lignes sont tracées à partir de différents points de l’entreprise. 

Les lignes peuvent être tracées en fonction du mode de transport utilisé. Par exemple, les lignes peuvent être tracées en fonction du temps nécessaire pour se rendre dans l’entreprise en voiture, en bus ou

 

Comment utiliser votre étude de zone de chalandise ?

Les études de zone de chalandise peuvent être utilisées de différentes manières. Voici quelques idées :

  • Pour déterminer la meilleure localisation pour votre entreprise, en fonction de votre clientèle cible.
  • Pour mieux comprendre la concurrence et les tendances du marché dans votre zone de chalandise.
  • Pour élaborer une stratégie marketing efficace, en ciblant les clients potentiels dans votre zone de chalandise.
  • Pour optimiser votre offre de produits et services, en fonction des besoins et des demandes de vos clients potentiels.
  • Pour évaluer l’impact de nouvelles initiatives commerciales, avant de les lancer dans votre zone de chalandise.

 

Représentation des courbes au sein d’une zone de chalandise

La représentation des courbes au sein d’une zone de chalandise est un élément important du marketing. En effet, elle permet de mieux comprendre et d’analyser les données relatives aux achats des consommateurs.

 

Il existe plusieurs types de représentations des courbes, mais la plus courante est celle en forme de camembert. Cette représentation est particulièrement utile pour comparer les différents types de produits achetés par les consommateurs d’une même zone géographique.

 

Par exemple, si l’on compare les achats de produits alimentaires et de produits non alimentaires d’un même département, on obtient une représentation en forme de camembert comme celle-ci :

 

On voit ici que les achats de produits alimentaires représentent environ 60 % du total des achats, tandis que les achats de produits non alimentaires représentent 40 % du total.

 

Cette représentation permet donc de comparer facilement les différents types de produits achetés par les consommateurs d’une même zone géographique. Elle est particulièrement utile pour les marketeurs, car elle leur permet de mieux cibler leurs campagnes publicitaires et promotionnelles.

Partager sur