• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,031.98 0.17%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,264.07 0.21%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999903 0.09%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.999526 0.14%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.998731 0.12%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.389842 0.15%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.100150 2.71%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.317757 1.01%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.911545 0.91%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.48 0.47%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 79.29 2.17%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.44%
  • okbOKB (OKB) $ 21.11 1.68%
  • solanaSolana (SOL) $ 14.17 1.23%
  • daiDai (DAI) $ 0.999190 0.09%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053369 0.08%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.22 0.29%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.06 3.36%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,969.12 0.21%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.14 2.09%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.57 0.02%
  • moneroMonero (XMR) $ 143.56 1.64%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.085888 1.62%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 112.05 0.96%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.56 0.54%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019213 0.46%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.38 0.96%
  • eosEOS (EOS) $ 0.958342 2.49%
  • aaveAave (AAVE) $ 63.71 2.29%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.898822 1.77%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 41.69 0.2%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.94 0.87%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.212748 1.69%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022700 0.04%
  • makerMaker (MKR) $ 630.42 1.22%
  • neoNEO (NEO) $ 7.09 1.37%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 25.45 0.12%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022102 0.22%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.62 1.89%

Quels sont les éléments que doit contenir un business plan ?

Le processus de création d’une entreprise débute le plus souvent par la conception d’un modèle économique. Celui-ci doit ensuite être exposé en détail dans un document écrit appelé « business plan ». Si vous souhaitez faire carrière dans le domaine de l’entrepreneuriat, vous devez passer par la rédaction de ce plan d’affaires. Il retrace les grandes lignes du projet et vise à vérifier la pertinence et la viabilité du programme. Son utilisation est particulièrement indispensable lors de la recherche d’investisseurs et de potentiels partenaires. Nous vous expliquons alors tout ce qu’il y a à savoir sur l’élaboration de ce fameux business plan.

Dans quels cas avez-vous besoin d’un business plan ?

Pour garantir la réussite de son projet, chaque porteur d’idées doit étudier avec minutie la possibilité de survie de sa future entreprise. Il est tenu de prévoir ses conditions de création, ses modalités de fonctionnement et son retour sur investissement. Le business plan sert justement à enregistrer ce genre d’informations et à détailler les étapes de concrétisation des objectifs. Le but ultime est de faire comprendre aux lecteurs les principaux rouages de la société à créer ou à racheter. La rédaction de ce document de présentation s’avère même nécessaire en cas de développement d’une activité entrepreneuriale.

L’intérêt de rédiger un business plan avant la création d’une entreprise

Avant de procéder à la création de votre entreprise, vous devez vous demander si votre projet tient effectivement la route. Vous devez déterminer s’il a des chances de réussir. Comme nous l’explique Previ’ Start, vous devez alors élaborer un business plan pour définir les dépenses prévisionnelles, les gains financiers potentiels et les rendements annuels ou mensuels escomptés. Notez que certains experts en la matière peuvent vous aider à étudier de fond en comble la faisabilité de votre programme. Si vous êtes sur le point de monter une startup par exemple, une entreprise spécialisée est en mesure de vous fournir les conseils avisés dont vous avez besoin. Elle saura certainement vous aider à améliorer votre business model ainsi qu’à développer de manière claire et concise votre idée.

Le plan d’affaires joue un double rôle au moment de la création d’une entreprise. D’un côté, il sert de référence aux principaux acteurs du projet. Il peut être considéré comme une feuille de route qui prévoit le lancement, le développement et les éventuelles difficultés rencontrées. De cette façon, les entrepreneurs connaîtront toujours le chemin à prendre pour assurer le succès de leur initiative. D’un autre côté, le business plan aidera les investisseurs à jauger le potentiel économique du projet. Il est souvent utilisé pour convaincre les partenaires commerciaux de collaborer et d’accorder un financement. Veiller à la pertinence et à l’objectivité de ce document s’avère essentiel pour la création effective de l’entreprise.

logiciel business plan

L’intérêt de rédiger un business plan lors d’une reprise d’entreprise

La concrétisation d’un projet de rachat d’une entreprise requiert également la rédaction d’un business plan. Une occasion idéale de revoir la stratégie, le système opérationnel et l’organisation administrative de la compagnie. Le but est de reprendre le dessus sur les activités professionnelles et de garantir leur rentabilité. L’élaboration du business plan devient néanmoins bien plus complexe dans ce cas. Vous êtes en effet amené à intégrer le bilan de l’entreprise rachetée et à étudier les causes de sa faillite.

C’est seulement après cette analyse que vous pourrez mettre au point votre prochain plan d’action. Vous devez encore trouver des sources de financement pour assurer la reprise et le redémarrage de l’activité. Cette opération engendre en général d’importants changements au niveau de la société. Le porteur du projet doit absolument se faire accompagner par un professionnel s’il veut garantir le succès de son initiative.

L’intérêt de rédiger un business plan dans un projet de développement d’entreprise

Pour vérifier si un nouvel investissement peut s’avérer rentable, l’entrepreneur est amené à rédiger un autre document prévisionnel. Ce document lui permettra d’éclaircir ses doutes, surtout si la somme à dépenser est assez colossale. Il s’agit d’un comportement logique, car dans une telle situation, l’enjeu est majeur. L’entreprise bénéficie déjà d’un succès indéniable et toute mauvaise décision peut conduire à une faillite. Il faut calculer à l’avance les besoins de financement et le montant des bénéfices escomptés. Pour que le business plan soit suffisamment pertinent, il doit contenir :

  • les bilans financiers en cours,
  • la nature, le fonctionnement et la rentabilité de la nouvelle activité à entreprendre,
  • le plan d’investissement.

Dans cette optique, l’entrepreneur cherche à vérifier le bien-fondé de son nouveau projet avant de passer à sa réalisation. S’il est convaincu de sa faisabilité, il peut commencer à rechercher des investisseurs et à faire appel aux financements.

business plan, document prévisionnel

Les éléments constitutifs d’un business plan

Le contenu d’un business plan doit être riche, pertinent, explicite et précis. Si vous tenez à susciter la curiosité de ses lecteurs, vous devez y intégrer certains éléments.

Le résumé exécutif

Aussi connu sous l’appellation « executive summary », le résumé exécutif représente la partie la plus importante du plan d’affaires. Les lecteurs peuvent cesser de s’intéresser à votre projet si cette partie du document manque de clarté, de précision ou de cohérence, alors autant la soigner, car votre objectif est d’impressionner le lectorat de votre business plan dès les premières lignes. Pour vous assurer qu’il reste captivé par votre projet, l’executive summary doit être contenu sur moins de deux pages. Les informations essentielles relatives à l’identité de l’entreprise et à son activité principale sont à mentionner. Il s’avère important d’y souligner la particularité du modèle économique choisi.

La description de l’entreprise

Le résumé exécutif ayant donné envie aux lecteurs d’en savoir plus sur votre idée, il est temps de présenter votre entreprise de manière plus détaillée. Dans cette partie du business plan, vous devez révéler l’identité de chaque membre de votre équipe, leurs compétences et leur rôle dans l’élaboration du projet. Définissez les valeurs fondamentales de votre société. Vous pouvez également donner un petit aperçu de votre parcours en tant que promoteur du projet.

L’analyse de l’industrie

Pour faire simple, la partie « analyse de l’industrie » a pour mission de prouver aux éventuels investisseurs que vous savez exploiter chaque euro de leur financement. Elle leur donne la possibilité d’évaluer la pertinence de votre idée et la future performance de votre entreprise. Les lecteurs font référence à cette partie du business plan pour mesurer votre capacité d’adaptation vis-à-vis des possibles changements sociaux, environnementaux ou comportementaux.

L’analyse du marché

Le but est ici de démontrer la rentabilité de votre modèle économique. Dans cette optique, notez qu’un projet viable répond obligatoirement aux réels besoins des consommateurs. Pour convaincre le lecteur de votre business plan, mettez en évidence les tendances constatées sur le marché. Évoquez les contraintes et les normes édictées autour de votre secteur d’activité. Dans cette partie du plan d’affaires, vous faites en quelque sorte une confrontation entre l’offre et la demande.

Les offres de produits et de services

Il s’agit certainement de la partie la plus intéressante dans le business plan. Quel genre de produits ou de services proposez-vous aux consommateurs ? Pour quelles raisons ces derniers devront-ils choisir votre offre au lieu de celle de vos concurrents ? Donnez des réponses claires, précises et pertinentes pour convaincre les investisseurs que vous convoitez.

La stratégie marketing et de vente

La stratégie marketing et de vente rassemble les mesures que vous allez prendre pour réaliser votre projet et atteindre vos objectifs. Dans cette partie du business plan, vous devez expliquer la méthode que vous adopterez pour générer des profits. Il vous faut définir les moyens que vous engagerez pour garantir la rentabilité de l’activité de votre entreprise.

Les conseils à suivre pour rédiger un bon business plan

Vous devez suivre quelques conseils pour assurer le succès de votre business plan. Pour faire simple, la présentation de votre projet doit être impeccable. Le principe est simple : vous devez donner une bonne première impression. Veillez ainsi à ce que la structure de votre texte soit aérée, que le style d’écriture utilisé soit simple et que le langage est compréhensible. Évitez de faire froncer les sourcils de vos lecteurs à la lecture de votre plan d’affaires. Sachez les convaincre en leur donnant des informations utiles, complètes et pertinentes. Faites preuve de réalisme et développez vos arguments de manière explicite. Mettez en valeur les points positifs de votre modèle économique et apportez des solutions efficaces pour remédier à ses faiblesses.

Partager sur