• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,320.22 1.83%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,296.71 3.23%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.02%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.02%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.394167 0.56%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.103981 0.07%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.326025 1.42%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.937021 2.46%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.70 2.16%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.42 9.05%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000010 4.51%
  • okbOKB (OKB) $ 21.95 0.67%
  • daiDai (DAI) $ 0.999967 0.03%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.95 3.44%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053504 0.29%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.34 2.66%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.51 2.25%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 17,285.41 1.86%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.48 3.44%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.98 2.78%
  • moneroMonero (XMR) $ 144.29 0.78%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.088573 1.5%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 115.70 4.34%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.57 2.08%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019518 1.51%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.51 8.32%
  • eosEOS (EOS) $ 0.950098 2.26%
  • aaveAave (AAVE) $ 65.97 2.98%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.903762 0.66%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 42.69 1.43%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.05 1.31%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.215692 1.08%
  • makerMaker (MKR) $ 653.93 1.47%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022698 0.04%
  • neoNEO (NEO) $ 7.00 1.12%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 26.03 3.08%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022226 0.46%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.44 4.37%

Que faut-il faire pour devenir un trader indépendant?

À l’instar des autres domaines d’activités, le secteur du trading s’est énormément digitalisé et développé, donnant ainsi naissance à d’autres types de métiers comme celui du trader indépendant. Un professionnel exerçant dans ce corps ne spécule pas sur les marchés financiers pour le compte d’un client ou d’une entreprise, mais plutôt pour le sien. Si ce statut fait rêver plus d’un, il faut avouer que tout le monde ne peut pas le posséder, car il est subordonné à des obligations et exige de suivre un cheminement bien particulier. À ce propos, voici quoi faire pour devenir trader indépendant.

 

Définissez vos objectifs

 

Ne vous lancez pas dans le trading parce que vous possédez des proches qui vivent grâce à cette activité. Il se peut que vous soyez déçus, car comparativement à vos amis, vous pourriez ne pas avoir la même envie de réussir. Pour devenir trader independant et mieux vous retrouver en haut de l’échelle dans ce secteur, un secret est de vous fixer des objectifs. Ce sont ces derniers qui seront votre source de motivation et vous emmèneront donc à vous surpasser. Alors, souhaitez-vous vous lancer sur les marchés financiers pour une longue durée ou pour un court terme ? Avez-vous l’intention de faire du trading une activité à plein temps ou à temps partiel ? Ce sont quelques questions que vous pouvez vous poser afin de mieux définir vos aspirations. Vous devez par ailleurs retenir que celles-ci dépendront de quelques facteurs comme votre niveau de tolérance au risque, votre disponibilité, capacité financière et âge. Les jeunes investisseurs préfèrent par exemple l’investissement sur le long terme alors que ceux d’un âge plus évolué sont plus enclins au placement à courte durée.

 

Faites-vous former au trading

 

Pour devenir ou obtenir le titre de trader indépendant, vous n’avez pas à nécessairement posséder un diplôme dans le domaine comme un trader salarié. Ni l’Autorité de contrôle prudentiel ni celle des Marchés Financiers ne vous impose d’ailleurs cette obligation. Néanmoins, il demeure indispensable que vous suiviez une formation spécialisée. Vous devez comprendre que bien que le secteur du trading soit prospère et rentable, il demeure un milieu risqué. Si vous ne possédez pas un minimum de connaissances en ce qui concerne le fonctionnement des produits et marchés financiers, vous allez enchaîner les erreurs de débutants. C’est vous qui allez sortir perdant, car vous n’obtiendrez aucun retour sur investissement. Pour minimiser donc les risques de pertes, n’hésitez pas à optimiser votre niveau de connaissances. Avec internet, il est aujourd’hui très facile d’y arriver. Vous trouverez en effet en ligne, en particulier sur Youtube une multitude de cours pour vous former. Certains de ces enseignements sont dispensés gratuitement et d’autres, notamment les plus approfondis sont payants. L’idéal serait de trouver un coach en ligne capable de vous proposer un accompagnement personnalisé.

 

Choisissez vos outils et votre stratégie de trader indépendant

 

Être trader indépendant, c’est accepter de travailler seul. Si vous ne possédez pas les outils qui pourraient vous apporter un coup de pouce, il vous sera difficile d’arriver à bon port. Contrairement à ce que vous pourriez croire, disposer d’une bonne connexion internet, d’un PC ou d’un smartphone performant ne suffisent pas pour faire des exploits en trading. Les professionnels avérés équipent leur station de trading de plusieurs écrans. Grâce à ces derniers, ils peuvent à la fois suivre l’actualité, l’évolution du marché et garder un œil sur leurs positions. Pour effectuer donc toutes vos tâches avec simplicité, dotez-vous de ces outils dignes d’un trader indépendant. Il vous faut cependant comprendre que le choix de ces appareils dépendra de votre stratégie ; raison pour laquelle vous devez également en posséder. Le secteur d’investissement vous donne à ce sujet la possibilité de choisir entre le swing trading, le day trading et le copy trading. Toutes ces stratégies sont efficaces, bien que certaines le soient plus que d’autres. De plus, vous devez savoir que chacune de ces techniques possède ses forces et faiblesses. Ce sont particulièrement ces éléments que vous devriez analyser afin de déterminer la stratégie la plus appropriée à votre profil d’investisseur, vos besoins et qui vous est la plus rentable. Par ailleurs, notez que comme vous êtes un novice, il ne vous sera pas favorable d’utiliser toutes les techniques. Choisissez-en qu’une seule.

 

Créez un compte de trading

 

Vous ne pourrez pas être considéré comme un trader indépendant si vous n’avez accès à aucun des produits financiers. Pourtant, votre présence sur le marché demeure indispensable pour commencer à ouvrir des positions. Pour bénéficier donc de cette possibilité, vous allez devoir chercher une plateforme de trading en ligne fiable et créez-y un compte. Une fois cela fait, vous pourrez vous mettre à trader sur le produit que vous aurez choisi. Nous vous déconseillons toutefois de débuter vos spéculations avec une forte somme. Lancez-vous avec de petites positions puis avec le temps et l’expérience, vous pourrez élever votre niveau d’investissement. Toujours dans l’optique de minimiser les risques et de vous assurer que vous avez bien assimilé les notions acquises durant vos formations, nous vous recommandons également de vous entraîner sur un compte démo avant d’aller vers le réel. Une telle démarche vous sera vraiment bénéfique. De plus, vous n’aurez à rien payer dans ce cadre, car les plateformes de démo sont gratuites.

 

Choisissez votre statut fiscal

 

En France, si vous avez l’intention de trader pour votre propre compte, la loi vous exige d’opter pour un statut d’entreprise. Étant donné que la forme juridique de votre établissement est celle d’une personne physique, vous n’avez la possibilité de choisir qu’entre deux types de statuts. Il s’agit notamment du statut d’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) et celui d’Entreprise Individuelle (EI). Quelle que soit votre préférence, vous devez savoir que vous êtes sur le plan social soumis au régime de travailleur non salarié, car votre profession est non règlementée et libérale. En ce qui concerne le niveau fiscal, vos bénéfices seront imposés soit selon l’impôt sur le revenu ou en fonction du taux du prélèvement forfaitaire unique. Si par ailleurs, vous estimez que ce mode d’imposition vous prend une grande partie de vos revenus, sachez que les paradis fiscaux pourront vous alléger les choses. Rapprochez-vous donc d’un professionnel en la matière pour en savoir plus à ce sujet.

Partager sur