• bitcoinBitcoin (BTC) $ 37,821.00 1.76%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 2,561.43 6.6%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999026 0.14%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 388.09 0.9%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.04%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.05 0.85%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.612816 0.91%
  • solanaSolana (SOL) $ 92.66 3.55%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 18.29 1.43%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.142135 0.71%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.01%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000021 0.67%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.70 6.63%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 37,828.00 1.8%
  • daiDai (DAI) $ 0.998570 0.21%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 29.72 0.16%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 109.57 2.62%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 16.31 7.7%
  • tronTRON (TRX) $ 0.057652 2.05%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 297.84 2.96%
  • okbOKB (OKB) $ 21.05 0.38%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.199333 3.25%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 10.70 4.29%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 20.45 5.8%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.053891 3.04%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 25.20 3.99%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 51.49 5.91%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 19.64 2.99%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.97 3.98%
  • moneroMonero (XMR) $ 149.28 3.5%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021801 0.35%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.826969 2.66%
  • eosEOS (EOS) $ 2.31 4.28%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022532 0.15%
  • aaveAave (AAVE) $ 149.50 4.02%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 7.19 0.52%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 90.97 2.2%
  • makerMaker (MKR) $ 1,885.49 7.72%
  • kusamaKusama (KSM) $ 168.47 2.95%
  • neoNEO (NEO) $ 19.14 5.79%

Que faire lorsque les clients ne veulent pas payer ?

De plus en plus de personnes prennent leurs compétences et leur expertise et se lancent dans le monde du freelancing. Que vous soyez un écrivain, un consultant en affaires ou un expert en stratégie de marque, travailler pour vous-même avec une variété de clients est souvent la façon préférée de gagner de l’argent.

Cependant, le freelancing a aussi ses inconvénients et la plupart des personnes qui travaillent en freelance diraient que ne pas être payé est en haut de leur liste de plaintes. Même lorsqu’un contrat est en place indiquant une date de paiement spécifique pour les services rendus, les freelances peuvent attendre des mois et parfois même des années pour voir ce revenu.

Dans la plupart des cas, un simple courriel et un suivi auprès du service comptable de votre client font l’affaire. Après tout, même au sein des entreprises les mieux gérées, des choses comme les factures peuvent se perdre dans le désordre. Néanmoins, il y a ces clients qui supposent soit que vous allez simplement laisser tomber l’affaire, soit que vous n’avez pas le savoir-faire nécessaire pour vous assurer d’être payé.

Si vous êtes un freelance et qu’un client vous fait faux bond concernant votre paiement, essayez quelques-unes de ces astuces pour attirer son attention et obtenir l’argent qui vous est dû.

 

Lisez attentivement tous les contrats

Lorsque vous signez un contrat pour fournir un service moyennant un montant de paiement déterminé, il est vital que vous lisiez attentivement ce contrat. Lisez-le deux fois, et que vous envisagiez même de le faire relire par un avocat si le paiement que vous attendez est important. Il doit y avoir une date de paiement claire et définitive, dont une partie doit être versée d’avance et l’autre partie est généralement lorsque le travail que vous avez fourni est terminé.

 

Affacturage de factures

Certains freelances peuvent se retrouver redevables de dizaines de milliers d’euros, et les clients peuvent trouver de nombreuses raisons de ne pas payer ou sont tout simplement lents à payer. Une façon de contourner ce problème sans aller au tribunal est un service appelé affacturage. Vous vendez votre facture impayée à une société d’affacturage qui vous verse un pourcentage de la facture, généralement de 70 à 80 %.

 

Prendre des mesures juridiques

Idéalement, c’est votre dernier recours, car engager un avocat spécialisé dans les cas de rupture de contrat ne sera pas bon marché. Vous devrez payer une provision au départ, mais si le contrat original inclut la couverture de vos frais juridiques, vous la récupérerez si vous gagnez votre procès.

Cependant, dans presque tous les cas, une simple lettre d’un avocat menaçant d’une action en justice suffit pour que votre client se démène pour faire un chèque.

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin