• bitcoinBitcoin (BTC) $ 23,837.00 3.21%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,673.90 5.75%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.02%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.07%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.415952 2.74%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.09%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.406211 6.14%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.094277 2.3%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.24 12.98%
  • okbOKB (OKB) $ 40.20 7.84%
  • solanaSolana (SOL) $ 25.03 6.17%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.60 6.94%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 100.09 4.3%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000012 3.41%
  • tronTRON (TRX) $ 0.063782 1.93%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 7.07 8.54%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.11%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 14.79 9.37%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 23,805.00 3.35%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.30 6.66%
  • moneroMonero (XMR) $ 178.91 0.89%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 22.60 5.38%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 138.66 5.19%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.093652 4.2%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.77 11.9%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.024910 9.28%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 5.99 3.41%
  • aaveAave (AAVE) $ 91.03 11.4%
  • eosEOS (EOS) $ 1.09 4.94%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.09 8.55%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 43.67 2.45%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.26 6.72%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.237150 6.25%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022735 0.05%
  • makerMaker (MKR) $ 692.08 7.62%
  • neoNEO (NEO) $ 8.73 8.27%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022180 0.1%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 33.59 5.71%
  • kusamaKusama (KSM) $ 37.28 6.43%

Les services bancaires, à l’ère du numérique

Internet a impacté tous les secteurs d’activité.

Les divers processus du secteur bancaire et des finances y ont été dématérialisés et des moyens de paiement rapides et innovants émergent avec le digital.

De nouveaux ou d’anciens acteurs du monde des finances exploitent les possibilités offertes par les plateformes numériques. Leurs offres sont concurrentes et pour pouvoir les analyser, nous avons choisi de les évaluer sous l’angle de la sécurité et de la simplicité.

 

Les banques en ligne

 

Les banques en ligne sont le prolongement sur Internet des banques traditionnelles. Leur offre est calquée sur celle des banques physiques auxquelles elles sont associées. Elles proposent donc les services bancaires classiques tels que la tenue d’un compte courant, une gestion d’épargne, l’octroi de crédit, la passation d’opérations de bourse et dans certains cas, des contrats d’assurance.

Lors de la souscription d’un compte, la banque en ligne pose des conditions de revenus et demande des pièces justificatives pour s’assurer de la stabilité financière de ses clients.

Rien de très nouveau donc, si ce n’est la possibilité d’accéder à ces services depuis tout lieu où vous pouvez être, à condition d’avoir sous la main tous les documents nécessaires.

Les interfaces de gestion proposées aux utilisateurs sont généralement la transposition des procédures que doivent suivre les conseillers de clientèle.

Les frais de fonctionnement sont similaires à ceux des établissements qui les ont fait naître.

 

Les néobanques ou banques mobiles

 

Les termes « néobanque » et « banque mobile » sont des créations journalistiques. Ils sont utilisés dans le langage courant comme un vocable attrape-tout et tendent à typer les établissements novateurs en termes de services financiers, sans trop analyser l’environnement réglementaire dans lequel ils proposent leurs services.

Nous ne retenons pas cette terminologie qui peut prêter à confusion.

 

Nous n’investiguons pas non plus le domaine des établissements de crédit ni celui des établissements de crédit prestataires de services d’investissement qui interviennent dans le conseil, la gestion de portefeuille, le placement ou la négociation.

 

Les établissements de paiement ou prestataires de services de paiement

 

Par rapport aux banques en ligne, ces établissements cherchent à proposer des services financiers plus efficaces et à moindre coût.

Ils ont comme caractéristique de ne pas être un établissement de crédit.

Ils ont obtenu un agrément de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de résolution (ACPR), pour exercer en France.

Ils sont assujettis au dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Ils recourent à une ou des technologies numériques innovantes pour optimiser un ou des services financiers.

Ils sont accessibles exclusivement en ligne via une application mobile.

Ils fournissent à leurs clients comme offre de base un compte bancaire et une carte associée.

Ils se différencient ensuite, soit en ciblant une clientèle particulière, soit par des services additionnels liés au type d’agrément qu’ils détiennent. Ainsi, certains peuvent proposer des solutions d’investissements, d’autres des autorisations de découvert (attention au taux qui peut atteindre des sommets !), d’autres même un chéquier.

 

Les démarches et processus sont simples et assez rapides.

En quelques minutes, vous ouvrez votre compte sans avoir à justifier de vos revenus, contrairement aux banques en ligne. Elles représentent une opportunité aux interdits bancaires, qui disposent ainsi d’une plateforme où ils peuvent gérer leur argent.

 

Une lecture attentive des conditions et des tarifs est néanmoins indispensable avant de fixer son choix. Attention, les unes comme les autres peuvent varier, parfois significativement.

 

Dans cette galaxie, les établissements de paiement en ligne représentent une solution que retiennent de plus en plus les professionnels, artisans, TPE, PME ou structures d’une plus grande assise. Simplicité et rapidité sont les avantages concurrentiels qui retiennent l’intérêt de ces entrepreneurs.

 

Avec une offre différenciée ciblée sur cette clientèle, souscrire à un compte pro dans un établissement de paiement permet d’effectuer des dépôts et des retraits de fonds, de proposer des paiements en ligne sur place ou à distance et de mettre en place des prélèvements périodiques.

Parmi les moyens de paiement proposés, certains sont très innovants comme l’Instant Payment (virement instantané), qui permet de réaliser un virement de fonds entre particuliers ou professionnels en quelques secondes.

D’autres options comme le fractionnement des paiements allient simplicité, praticité et fiabilité.

Partager sur