• bitcoinBitcoin (BTC) $ 69,273.00 0.92%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,746.19 0.52%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999829 0.04%
  • solanaSolana (SOL) $ 168.30 0.34%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 0.999596 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.540876 1.14%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.171005 4.54%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.462109 0.75%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000025 2.05%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 69,344.00 0.89%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 17.41 1.09%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 7.42 2.52%
  • tronTRON (TRX) $ 0.113718 1.48%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 492.66 0.45%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 11.30 12.14%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.729643 1.19%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 84.81 0.03%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 12.32 0.37%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.12%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 31.63 0.08%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.99 3.18%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.48 0.72%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.110707 0.55%
  • okbOKB (OKB) $ 48.88 0.3%
  • makerMaker (MKR) $ 2,790.94 1.79%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.035490 0.68%
  • moneroMonero (XMR) $ 141.15 0.13%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.37 2.14%
  • aaveAave (AAVE) $ 105.30 6.21%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 64.01 1.73%
  • neoNEO (NEO) $ 15.53 2.14%
  • eosEOS (EOS) $ 0.848612 1.14%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 2.98 1.53%
  • iotaIOTA (IOTA) $ 0.230364 0.61%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 75.35 0.48%
  • kusamaKusama (KSM) $ 32.60 2.03%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.999221 0.17%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.023910 0.14%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.023367 0.13%

Le BIM management, indispensable à la réussite d’un projet BIM

Les mondes de l’architecture et de la construction ont bénéficié des innovations technologiques liées à la digitalisation. Les maquettes classiques ont laissé la place à la modélisation 3D sur ordinateur et plus récemment au BIM ou Building Information Modelling. Le BIM est concrétisé par une maquette numérique qui est conçue grâce aux informations liées à la construction (bâtiment et infrastructure). Il englobe la construction dans son entièreté, depuis la conception jusqu’à la démolition. Le BIM management échoit au professionnel (l’architecte par exemple) qui élabore et gère les processus BIM. Voici ce qu’il faut savoir sur le sujet 

 

Comprendre la technologie du BIM

Qu’est-ce que le BIM ? 

Le BIM (Modélisation des informations du bâtiment en français) consiste en l’utilisation d’une maquette numérique qui représente un bâtiment. Cette maquette est utilisée pour toute la durée de la construction. Il peut s’agir d’une habitation, d’une route ou d’un pont. Elle est conçue grâce à un logiciel et se réalise au moyen de techniques de travail spécifiques pour chaque intervenant. Le BIM puise ses origines dans le besoin de coordination spatiale lors de la phase de conception, mais son utilisation se démocratise.  Les professionnels du bâtiment ont désormais recours au BIM pour la maintenance. Il implique une démarche collaborative, indispensable à la bonne gestion d’un projet de construction : la conception, la réalisation et l’exploitation. La mise en œuvre du BIM est faite grâce au BIM management, on peut trouver un BIM manager avec linkbim.ch et lui confier la gestion du projet. 

La maquette, élément principal du BIM

La maquette numérique est élaborée par le biais de données fiables et détaillés. Cela a son importance, dans la mesure où les travaux offriront un meilleur résultat : un bâtiment de qualité, des coûts maitrisés et des délais respectés. Contrairement à une maquette physique, la maquette numérique peut être modifiée à tout instant et la mise à jour s’applique automatiquement à tous les composants quantitatifs : les surfaces, les mètres linéaires, les superficies des pièces, etc. Les problèmes liés aux interfaces sont également détectés sur la maquette bien avant la réalisation du projet, ce qui est un avantage certain. 

 

Le BIM Management

Une mission d’organisation

Le BIM intègre le projet d’architecture. Cependant, il est indispensable d’organiser la conception collaborative d’un tel projet et de coordonner les missions des multiples intervenants et cela revient au BIM manager. Le BIM Management peut se réaliser à travers les processus suivants : 

  • l’analyse du cahier des charges de la MOA (notamment en ce qui concerne les échanges d’informations ou exchange information requirements EIR) ; 
  • l’audit de la démarche BIM pour chaque contributeur et la compréhension des méthodes de travail ; 
  • la rédaction de la convention BIM ;
  • la définition de chaque objectif pour les intervenants ;
  • l’établissement d’un plan d’exécution BIM ; 
  • la définition des cas d’usage BIM ; 
  • la rédaction du CCTP-BIM (Cahier des Clauses Techniques Particulières) ;  
  • la préparation et le suivi des réunions BIM ; 
  • la vérification du suivi des processus BIM. 

Les attributions du BIM Manager

L’une des principales missions du BIM manager est de présenter les stratégies à élaborer pour que la candidature d’un groupement ou d’une entreprise BTP concorde avec les obligations contractuelles listées dans le cahier des charges établi par le maître d’ouvrage. Son expertise est donc d’une grande utilité lors de la conception de la maquette BIM pour les offres pour un projet d’infrastructure ou de bâtiment. Il doit aussi s’assurer que les stratégies collaboratives sont pertinentes pour le projet. Dans le cadre d’un marché privé, le BIM manager commence à intervenir lors de la phase de conception, après validation de l’esquisse du bâtiment à construire.

 

Les enjeux du BIM Management 

Le BIM manager se doit de répondre aux exigences de la maîtrise d’ouvrage tout en restant attentif aux besoins et aux moyens de chaque intervenant au projet. Le BIM manager s’assure par conséquent que la communication est optimale entre les équipes de travail et livrer ainsi une maquette numérique qui sera exploitable par le client. 

 

La mise en place du CDE ou plateforme BIM

Cette plateforme est appelée Common Data Environment ou CDE. Elle est l’outil qui permet à tous les acteurs du projet d’échanger leurs informations le concernant. La maquette numérique, avant d’être déposée sur cette plateforme, doit être contrôlée par un coordinateur BIM. L’environnement de données commun est hébergé sur un cloud et ses accès peuvent varier selon le niveau d’autorisation accordé à chaque participant. C’est un moyen d’optimiser la collaboration entre les différentes équipes qui travaillent sur un projet en particulier. Les données y sont sécurisées par un protocole rigoureux, elles sont ensuite archivées lorsque le projet prend fin. 

 

Partager sur
Inscrivez-vous à la newsletter
Nous suivre sur les réseaux sociaux

Sommaire

Les articles du moment