• bitcoinBitcoin (BTC) $ 16,970.61 0.28%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,249.34 0.43%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.05%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.999533 0%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.999966 0.07%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.390003 0.96%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.099215 2.18%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.316046 0.82%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.905047 0.16%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.46 0.3%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 78.25 1.8%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 0.75%
  • okbOKB (OKB) $ 21.02 0.92%
  • daiDai (DAI) $ 0.999965 0.03%
  • solanaSolana (SOL) $ 14.07 2.49%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053152 0.12%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.10 0.75%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.05 2.11%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,870.39 0.08%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.08 0.98%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.35 0.06%
  • moneroMonero (XMR) $ 142.99 0.83%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.085767 1.01%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 110.23 0.01%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.56 1.61%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019102 0.48%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.37 0.29%
  • eosEOS (EOS) $ 0.947176 2.65%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.899971 2.34%
  • aaveAave (AAVE) $ 62.95 2.24%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 41.36 0.2%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.94 0.13%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.212425 0.31%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022700 0.09%
  • makerMaker (MKR) $ 629.07 1.29%
  • neoNEO (NEO) $ 7.13 3.56%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 25.12 0.29%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022105 0.06%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.60 0.46%

Installateur technique : comment améliorer la gestion de vos interventions terrain ?

La gestion des équipes et le suivi des tâches constituent des facteurs déterminants de l’efficacité et de la performance en entreprise. En maintenance, elle est encore plus importante pour le suivi de la mobilité des travailleurs. Cependant, pour combiner ce suivi avec l’obtention de meilleurs résultats, il faut utiliser des outils adaptés tels que les logiciels de Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur (GMAO). Quels sont les avantages de leur utilisation ?

Installateur d’équipements techniques : que comprend la gestion des interventions ?

La gestion des interventions consiste à suivre la maintenance des équipements techniques, les activités des techniciens et la gestion qu’ils font des programmes de maintenance mis en place. Il s’agit en réalité de trois différents types de programmes dont les utilisations varient en fonction des besoins sur le terrain.

Le programme de maintenance préventive

La maintenance préventive se définit comme l’ensemble des dispositions visant à anticiper les défauts de fonctionnement. Elle permet l’amélioration du fonctionnement des équipements techniques et impacte la productivité des entreprises. Elle peut être systématique quand elle vise au changement des pièces selon leur durée de vie. En d’autres termes, la maintenance préventive systématique guette les délais d’obsolescence des pièces.

La maintenance préventive prévisionnelle quant à elle vérifie les paramètres et les valeurs de référence des machines. Il existe également une prévention conditionnelle qui déclenche un processus de maintenance des pièces après une durée de fonctionnement. Le programme de maintenance préventive est un document conçu dans l’entreprise et qui comporte les différentes tâches de maintenance des équipements techniques.

Le programme de maintenance corrective

La maintenance corrective est celle qui s’occupe de la réparation des pièces endommagées. Elle peut être planifiée ou non planifiée. La maintenance corrective planifiée s’adapte aux pièces facilement remplaçables. Elle nécessite moins de dépenses, mais peut s’avérer dommageable pour les équipements. À ce moment, les coûts de réparation peuvent alors être élevés. Cette forme de maintenance s’utilise quand il existe déjà un plan de maintenance corrective prédéfinie. Avec un logiciel de gestion d’intervention, il est plus facile de concevoir des plans de maintenance, afin d’éviter de grosses dépenses de réparation.

La maintenance corrective non planifiée quant à elle intervient sur les problèmes de fonctionnement inattendus. L’intervention a lieu quand la panne survient subitement sans une alerte quelconque. Vous pouvez également avoir recours à la maintenance corrective non planifiée quand les actions prévues dans la maintenance planifiée s’avèrent inefficaces.

Installateur technique logiciel GMAO

Le programme de maintenance curative

Le programme de correction curative intervient quand les équipements sont vraiment défectueux. En général, cette défectuosité s’installe après la mise en place vaine des programmes de maintenance préventive et corrective. Elle peut alors se faire sur l’ensemble du système de machine, car elle prend en compte tous les problèmes, du plus insignifiant au plus important. Parfois, un remplacement des pièces s’impose avant qu’ils ne fonctionnent à nouveau.

Quelques conseils pour améliorer la gestion de vos interventions

La mauvaise gestion des interventions crée une perte de temps et un gaspillage des ressources de l’entreprise. Les anciennes méthodes de gestion étaient les fiches de planification en version papier qui ont évolué vers les tableaux de bord Excel. Aujourd’hui, avec l’évolution du numérique, de nouvelles techniques de planning s’imposent. Pour optimiser le planning des interventions, l’utilisation des logiciels de GMAO se présente comme l’une des solutions les plus efficaces.

Il s’agit de programmes qui permettent l’optimisation des équipements au sein des entreprises. Ils assistent les techniciens dans leur travail de maintenance et permettent aux responsables de faire un suivi efficace. Ils permettent également de détecter les différents problèmes de dysfonctionnement que rencontrent les équipements sur le terrain. Ces outils présentent aussi le reporting et les statistiques des activités à travers des tableaux de bord. Les travailleurs pourront utiliser ces données pour mieux comprendre les tâches à réaliser, pour être plus fiable.

Ensuite, vous devez penser à faciliter le travail de vos équipes sur le terrain en leur fournissant toutes les informations dont ils auront besoin et sur les supports adaptés. Facilitez la gestion des tournées aux techniciens en gérant les déplacements par zone géographique ou par compétences. Priorisez aussi la satisfaction de la clientèle en incitant vos équipes à être plus rapides lors des interventions. Il importe également de mettre un point d’honneur sur l’épanouissement des collaborateurs procédant à une bonne répartition des tâches, afin qu’ils puissent être productifs, mais aussi en leur fournissant des outils modernes comme une application mobile qui leur est dédiée.

Dans quel but devez-vous améliorer vos interventions sur le terrain ?

Le premier but de l’amélioration des interventions sur le terrain est la satisfaction de la clientèle. C’est le premier enjeu de la maintenance et elle importe plus que tout autre chose. Une amélioration des interventions peut être envisagée dans le but de faciliter ou d’améliorer les relations avec les clients. En dehors de cela, cette disposition peut aussi être prise pour fluidifier les échanges d’informations entre les équipes d’intervention et le back-office.

Après cet objectif, vient celui de la gestion du temps d’intervention des techniciens. En effet, le temps constitue un facteur très important en entreprise et l’évolution des activités dépend de celui-ci.

gestion installation technique

Avec l’utilisation des outils de gestion, vous parvenez à vous déployer sur tous les terrains. Ainsi, vous obtenez une meilleure productivité de vos collaborateurs. De plus, vous parvenez à faire régulièrement et rapidement le suivi des interventions sur le terrain. Vous disposez des données de vos clients et réalisez à temps les activités, de l’intervention jusqu’à la facturation. Cette rapidité vous permet de tenir votre trésorerie à jour parce qu’elle favorise l’encaissement rapide de vos clients. Vous pouvez alors consacrer le reste de votre temps à la prospection de nouveaux clients. Par ailleurs, les risques de pertes de données sont limités.

Des techniciens de maintenance plus productifs lors des interventions

Pour l’évolution des travaux de maintenance, il faut des techniciens performants et productifs. Pour cela, le suivi du temps passé en intervention joue un rôle capital. Pour optimiser le temps d’intervention de vos techniciens, vous devez faire un suivi en temps et en heure de vos contrats de prestation. Cela vous permettra de mieux gérer les échéances, afin de mobiliser les techniciens sur les terrains, pour les contrats en cours uniquement. Ainsi, ils seront plus concentrés et donneront le meilleur d’eux-mêmes.

Vous devez avoir une politique de répartition des interventions sur le terrain. Cette technique vous permettra d’avoir un planning plus fluide et de favoriser le bien-être au travail des techniciens. Priorisez également la communication entre les techniciens affectés sur le terrain, les responsables au bureau et les clients. Vous pouvez aussi penser à l’utilisation d’outils collaboratifs de communication, afin de leur permettre de gagner du temps. Ces outils permettront au client d’informer le technicien sur la panne à corriger, pour qu’il s’y prépare. S’il n’a pas les compétences nécessaires pour ce type d’intervention, un autre technicien pourra s’en charger et il se rendra sur un autre site.

Pour permettre à vos techniciens d’être plus productifs, dispensez-les des tâches administratives. Ils ne doivent pas passer beaucoup de temps sur les rapports d’intervention par exemple. Pour finir, la mise en place d’une équipe gérant les urgences est une manière judicieuse de répondre efficacement aux situations imprévues.

logiciel gestion intervention terrain

L’importance des rapports d’interventions efficaces

Le rapport d’intervention est la preuve du travail effectué par le technicien sur le terrain. C’est une étape indispensable de la maintenance parce qu’il regroupe le compte-rendu, avec les données exactes de l’intervention. Cela permet de connaître l’efficacité et les compétences du technicien ayant effectué l’opération.

Il est rédigé par le technicien et permet au supérieur d’avoir dans un premier temps le détail des actions effectuées sur le terrain. Ce niveau de traçabilité est essentiel. Dans un second temps, il renseigne sur les éventuelles tâches à refaire. Il contient aussi les données comme la position géographique du site de travail et les coordonnées du client, afin de permettre un accès rapide pour d’autres interventions. Il permet également de posséder toutes les informations nécessaires pour aller à l’adresse exacte du client en cas de besoin.

Un rapport d’intervention efficace comprend aussi la plage horaire choisie par le client pour les travaux de maintenance. Cela permet aux autres techniciens de connaître le moment idéal pour se rendre sur le terrain et de prévoir une estimation de la réalisation des tâches pour gagner du temps. L’information la plus importante du rapport d’intervention est la description de la tâche à effectuer et les équipements nécessaires à utiliser.

Pour réaliser un rapport d’intervention efficace sur le terrain, le technicien note l’heure effective de démarrage, avant de préciser l’état de l’équipement à réparer. Il insiste sur la différence entre le problème évoqué et celui constaté. Il s’agira par la suite de préciser ce qui a été fait, les équipements et techniques utilisés pour y parvenir. Cela permet de savoir comment régler les pannes, même en l’absence de ce technicien. La prise de photos « avant/après » permet la gestion des litiges de même que les dysfonctionnements futurs. Le rapport d’intervention permet également l’accélération des processus. C’est pourquoi le technicien doit faire signer ce dernier par le client.

Pour obtenir des rapports d’interventions efficaces, vous devez adopter de nouvelles méthodes afin de créer des bons digitaux de maintenance. Pour ce faire, vous pouvez paramétrer les fiches sur des tablettes, avec des cases à cocher pour faciliter la tâche aux techniciens et aux clients.

Partager sur