• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,317.41 1.8%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,296.21 3.03%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.05%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.393131 0.09%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.104420 0.17%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.325614 1.23%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.936963 2.2%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.70 2.24%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.15 8.62%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000010 4.97%
  • okbOKB (OKB) $ 21.98 0.9%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.43%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.94 3.08%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053584 0.58%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.35 2.46%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.51 1.96%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 17,277.69 1.96%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.48 3.4%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.94 2.45%
  • moneroMonero (XMR) $ 144.49 1.05%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.088428 1.27%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 114.32 2.88%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.58 2.1%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019506 1.27%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.49 7.65%
  • eosEOS (EOS) $ 0.946420 1.73%
  • aaveAave (AAVE) $ 65.95 2.75%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.904357 0.57%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 42.73 0.97%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.06 1.31%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.215488 0.82%
  • makerMaker (MKR) $ 654.19 1.47%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022695 0.08%
  • neoNEO (NEO) $ 7.00 1.01%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 26.02 3.05%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022209 0.38%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.43 4.01%

Etes-vous un entrepreneur équilibré ou aligné ?

 

Tout autour de nous, il semble que l’on se concentre continuellement sur l’équilibre. Le yin et le yang, les opposés s’attirent, sont des termes que nous entendons fréquemment. Oui, l’équilibre nous permet de détecter les points sensibles et de les aborder avec un contrepoids. Cependant, quelle est l’efficacité de l’équilibre, s’il se fait au détriment de l’alignement ? Combien de fois entendons-nous ou pensons-nous à l’alignement ? Nous demandons-nous comment un plan d’action particulier, que ce soit dans la vie ou dans les affaires, s’aligne réellement sur ce que je suis vraiment ? C’est peut-être bien d’avoir une alimentation équilibrée, mais cela signifie-t-il que vous pouvez ne manger que de la malbouffe trois jours et demi par semaine ? Parce que ce serait équilibré, n’est-ce pas ? Pourtant, il est probable que cela vous corresponde davantage de manger sainement toute la semaine et de tricher un peu le week-end.

 

Une question d’alignement

Il en va de même pour les affaires. Travaillez-vous de 9 h à 17 h, 5 j/7 ou voulez-vous travailler à fond pendant quelques mois, puis prendre un mois de congé ? Quelle approche correspond le mieux à votre tempérament ? Quelle approche s’aligne et vous permet de rester aux commandes de votre vie, de réussir dans tous les domaines ? Cette question pourrait bien être plus pertinente à poser que celle de savoir si j’ai un équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie privée ? Pour la plupart des entrepreneurs, leur vie ressemble surtout à enchaînement entre travail, travail et… travail. Néanmoins, pour le chef d’entreprise passionné et motivé, comme le dit Richard Branson, le travail est un jeu et le jeu est un travail. De nombreux entrepreneurs ne recherchent pas l’équilibre, car ils sont bien plus concentrés sur le fait d’être alignés. Ils ne sont pas déconnectés de leur mode de vie et n’attendent pas la retraite pour s’amuser, car le travail leur offre justement cela. À bien des égards, l’alignement est une compétence de vie de plus haut niveau et qui peut avoir de sérieuses conséquences sur votre entreprise aussi.

 

Un exemple de prise de conscience

Rester fidèle à soi-même

Une conversation avec un ami entrepreneur a mis cette question en lumière. Lucas venait de démissionner d’une autre entreprise qu’il avait cofondée, car il avait l’impression que la culture ne lui correspondait plus. Il estimait que pour être fidèle à lui-même et poursuivre son véritable objectif, il devait s’éloigner et laisser l’entreprise à ses cofondateurs. Ce choix lui a causé un sentiment de perte, même s’il savait que c’était la bonne chose à faire. Lucas savait qu’il était temps pour lui de se tourner vers de nouveaux horizons. Toutefois, mettre le doigt sur ce que cela signifiait était plus difficile qu’il ne le pensait. En l’écoutant, on avait l’impression qu’il y avait deux versions de Lucas : une qui semblait être une façade, derrière laquelle émanait la présence d’un autre Lucas, plus réel. Il était évident qu’il essayait de se débarrasser du masque qu’il avait porté dans sa dernière start-up, tout en ayant du mal à trouver un point d’ancrage pour le Lucas actuel en pleine évolution. Tout en explorant ses attitudes et les choses qu’il aimait faire en dehors du travail, Lucas a soudainement pris vie. Son ton a changé, il y avait une sorte de pulsation palpable dans ses paroles. Il a commencé à parler de se dépasser, de se mettre dans une situation où il était obligé d’apprendre ou d’en subir les conséquences. Aussi étrange que cela puisse paraître, sa sécurité résidait dans la pratique de quelque chose de dangereux : les sports extrêmes. Il était un grand surfeur, skieur et skateur et s’était déconnecté de ces passions tout en mettant sur pied sa dernière entreprise et, ce faisant, il avait l’impression d’être devenu une coquille vide de son ancien moi aimant l’aventure.

 

Un défi : sortir de sa routine

Lucas a été mis au défi de reprendre son skateboard, de sortir et de faire ce qu’il aimait, le reste viendrait naturellement. Résultat : l’énergie de Lucas a complètement changé, l’idée qu’il pouvait à la fois faire du skateboard et mener une carrière au sommet, et plus important encore, porter le personnage de Lucas le skateur au bureau l’a enthousiasmé. Il a réalisé qu’il ne s’agissait pas d’être ce que tout le monde attendait de lui, mais plutôt d’être vraiment lui : un grand enfant quand il descendait du skate park qui utilisait cette même énergie pour alimenter ses projets d’entreprise. La prise de conscience du décalage entre la personne qu’il était et sa véritable personnalité s’est transformé en déclic. Depuis, il s’épanouit et se développe en dehors de sa zone de confort. L’interpeller à ce sujet et lui donner les moyens d’être le vrai Lucas était la prochaine étape évidente, qu’il a courageusement franchie.

 

Poursuivre son chemin

Lucas a ensuite fondé une autre entreprise, une agence de marketing de croissance dont le but est d’aider les meilleures idées commerciales à se hisser au-dessus du bruit en utilisant des données et d’autres méthodes non ordinaires. Deux ans plus tard, son entreprise est toujours en activité et se développe de plus en plus. Oui, Logan fait toujours du skateboard presque tous les jours et mieux que jamais. Il a eu l’idée de repousser encore ses limites hors de sa zone de confort en se lançant dans d’autres compétitions sportives. Voilà le vrai Lucas, celui qui ne fait pas de quartiers et qui ne se préoccupe pas d’échouer, d’être blessé, meurtri, battu ou cassé. Pour lui, il s’agit du voyage, d’être fidèle à lui-même et d’être en accord avec son moi intérieur. Alors, les entrepreneurs, il est peut-être temps de vous considérer comme un pneu et de vous concentrer sur votre équilibre et votre alignement. Vous aurez probablement besoin de soutien pour remettre en question votre propre statu quo comme Lucas l’a fait, mais être vrai et les résultats qui en découlent en valent la peine. Si vous avez des doutes, demandez à Lucas. Il est sur le point de relever son plus grand défi à ce jour : celui d’être un bon père pour sa fille Thaïs qui vient de naître.

Partager sur