• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,198.00 0.24%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,350.82 0.23%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.25%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.25%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.495981 2.51%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.18%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.430336 0.95%
  • solanaSolana (SOL) $ 33.91 0.79%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.064842 1.02%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.37 1.52%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 0.44%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.27%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.847784 1.03%
  • tronTRON (TRX) $ 0.062542 0.47%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.73 0.22%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,173.00 0.2%
  • okbOKB (OKB) $ 15.58 0.84%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 54.37 0.92%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.85 1.07%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.60 0.51%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 12.86 1.61%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.119844 1.02%
  • moneroMonero (XMR) $ 146.36 0.37%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 122.89 0.7%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023807 1.22%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.56 0.69%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 6.00 2.28%
  • eosEOS (EOS) $ 1.17 2.42%
  • aaveAave (AAVE) $ 77.94 1.1%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.08 0.26%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022657 0.32%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 49.31 0.71%
  • makerMaker (MKR) $ 843.30 1.02%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.273605 2.77%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.71 1.77%
  • neoNEO (NEO) $ 8.71 2.54%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022101 0.27%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.11 0.24%
  • kusamaKusama (KSM) $ 42.93 1.75%

Entreprise : comment assurer un recrutement efficace ?

Recrutement et croissance d’entreprise vont de pair, car une telle organisation ne peut se développer sans des ressources humaines performantes. En effet, le sourcing n’a pas pour seul objectif d’embaucher des personnes uniquement motivées par leur stabilité financière. Il doit aussi s’assurer que celles-ci soient compétentes et aient envie de faire évoluer la firme, tout en grandissant avec elle. Ainsi, la stratégie de sourcing doit être bien élaborée. Comment procéder ? Voici quelques conseils avisés, vous aidant à assurer un recrutement efficace.

Définissez ce que vous recherchez chez un nouvel employé

Dans le processus de recrutement, la création de la fiche de poste est essentielle afin de définir le profil idéal du futur collaborateur. Ce document n’est pas obligatoire, mais il constitue à la fois un outil et un repère pour les recruteurs. Une fiche de poste contient les informations permettant de mener à bien les recherches et la sélection des candidats. On cite :

  • l’intitulé du poste à pourvoir,
  • les missions, les objectifs et les responsabilités du poste,
  • les compétences et qualifications requises,
  • les liens hiérarchiques de la fonction,
  • les liaisons fonctionnelles à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise,
  • les spécificités et difficultés de la fonction,
  • l’évolution de carrière possible, etc.

Une fiche de poste est généralement rédigée par le service des ressources humaines. Toutefois, afin qu’elle soit précise et efficace, celui-ci doit travailler en collaboration avec le responsable hiérarchique du poste à pourvoir. Une fois le profil recherché déterminé, il convient de rédiger l’offre d’emploi correspondante. Certains éléments doivent y figurer, pour ne citer que l’intitulé du poste à pourvoir, la localisation, le type de contrat, les missions et les compétences. En ce qui concerne la description du poste, elle devrait refléter fidèlement les responsabilités engendrées par la fonction. De cette manière, les candidats auront une idée de ce qui les attend et des défis à surmonter.

Vous avez tout intérêt à créer une annonce accrocheuse et efficace afin d’attirer le maximum de candidatures pertinentes. Pour ce faire, nous vous conseillons d’insuffler la vie à votre offre d’emploi. N’hésitez pas à utiliser des phrases d’accroche originales et innovantes permettant de vous démarquer de vos concurrents. Rédigez le contenu de l’annonce avec le style de votre audience cible. Impliquez le lecteur et insérez un appel à l’action concret afin de motiver les candidats.

Profitez de nombreux avantages en engageant un cabinet de recrutement

Faire appel à un cabinet de recrutement facilite le processus de sourcing d’une entreprise. Voici quelques avantages dont celle-ci pourrait en bénéficier. L’idéal est de se tourner vers des professionnels des RH. Les cabinets de recrutement tels que Voluntae accompagnent les dirigeants d’entreprise et les responsables dans leur recherche de talents. Certains d’entre eux se spécialisent même dans des secteurs spécifiques (finance, immobilier, informatique…). Afin de fournir aux sociétés une aide personnalisée à l’embauche, ils recommandent l’identification du profil recherché pour commencer.

Profitez d’une expertise poussée

Les professionnels travaillant dans ce genre de cabinet sont conscients des enjeux du recrutement et comprennent les attentes liées à chaque poste à pourvoir. Ils disposent de moyens de recherche efficaces et n’hésitent pas à diversifier les canaux utilisés. Ils exploitent les médias sociaux, la presse, leur réseau…

recrutement

Les cabinets de recrutement connaissent également davantage la réalité du marché. Ils sont aptes à fournir des conseils aux entreprises clientes si la rémunération proposée est trop faible par rapport aux concurrents par exemple.

Embauchez rapidement et efficacement

Faire appel aux services d’un cabinet de recrutement spécialisé vous fait gagner du temps. Ses professionnels maîtrisent déjà le type de profil et peuvent faire face aux difficultés liées au domaine. Leur confier tout le processus de sourcing permet au service RH de se concentrer sur d’autres missions. De plus, en rencontrant les collaborateurs, en visitant les locaux et en échangeant avec les dirigeants, ces experts identifient les réels besoins de la société. Ainsi, ils pourront répondre au mieux aux questions des candidats. Ils seront aussi aptes à juger l’adéquation entre les attentes des deux parties, ce qui évite les rendez-vous inutiles.

Solliciter un cabinet de recrutement vous donne également l’opportunité d’accéder à un vivier de talents. Disposant généralement de fichiers internes et d’une base de données à jour, ce genre d’établissement peut trouver des candidats qualifiés dans les plus brefs délais.

Maîtrisez les coûts

La plupart des cabinets de recrutement ne demandent pas d’acompte. Les entreprises procèdent au paiement une fois la sélection des candidats achevée. Par ailleurs, faire appel à un cabinet de sourcing permet de rentabiliser vos dépenses. En effet, l’argent engagé dans cette stratégie est un réel investissement dans le temps. Si l’établissement déniche un candidat rapidement opérationnel et productif, il vous aide à rentabiliser votre investissement initial.

Bénéficiez d’un processus maîtrisé

Déléguer le recrutement d’une personne à un cabinet spécialisé vous épargne les activités chronophages du processus d’embauche. En faisant appel à ce professionnel, vous pouvez vous concentrer sur votre cœur de métier. Grâce à son expertise et à sa méthodologie efficace, il peut prendre en charge la diffusion de l’annonce sur plusieurs supports et canaux. Il s’assure aussi de la correspondance avec les candidats en répondant aux questions posées, en envoyant les e-mails de convocation ou de refus, etc. Il organise les tests ainsi que les entretiens. Il procédera déjà à une sélection des candidats après chaque étape du processus de recrutement.

Limitez la prise de risque et l’erreur de recrutement

En vous fiant à un cabinet de recrutement, vous avez plus de chances de dénicher le candidat adéquat et de recruter la bonne personne. Ces professionnels évaluent les candidats sur leurs aptitudes personnelles (soft skills) et leurs compétences métier (hard skills). Ils usent de leur expertise et de leur connaissance du marché afin de garantir l’adéquation entre la personne retenue et la culture de l’entreprise cliente. Ainsi, le futur collaborateur pourra facilement s’identifier aux valeurs de celle-ci et mieux s’intégrer.

Publiez l’offre d’emploi sur les bons supports et canaux

Selon le baromètre Sourcing cadres, rétrospective 2009-20191, 89 % des recruteurs dénichent les candidats grâce à leur offre d’emploi. Cette solution demeure encore efficace dans le but d’entrer en contact avec les cibles. En ce qui concerne les canaux utilisés, environ 9 recruteurs sur 10 utilisent les sites d’emploi selon l’étude de RégionsJob réalisée en février 2015. Parmi les autres moyens de sourcing, on retrouve Pôle emploi, les réseaux sociaux professionnels, la cooptation, la presse, le site web de l’entreprise et les jobboards.

Les sites d’emploi généralistes gratuits

Comme sites d’emploi généralistes gratuits, on peut citer Indeed, Vivastreet et GéoJobs. On retrouve aussi des plateformes spécialisées telles que Apec qui se concentrent sur l’emploi des cadres. Vous pouvez également utiliser le moteur de recherche Trovit qui est spécialisé en immobilier, en automobile et en emploi.

Les sites d’emploi spécialisés gratuits

Cap Campus constitue un jobboard dédié aux étudiants et aux jeunes diplômés. Cominjob regroupe uniquement les annonces du secteur digital. Comme son nom l’indique, JobMontagne est surtout utilisé par les recruteurs des régions montagneuses. On cite aussi JobAgri.com qui propose des annonces du secteur de l’agriculture. Enfin, le site Village de la Justice est dédié au domaine du droit.

Sélectionnez soigneusement les candidats

Un mauvais recrutement peut être fatal pour une entreprise, surtout si elle vient d’être créée. La sélection des candidats constitue ainsi une étape cruciale. L’intuition à elle seule ne suffit pas pour trouver la bonne personne. Les recruteurs doivent être vigilants dès la réception des dossiers de candidature.

Réalisez une présélection des candidats

Un premier tri des candidatures a lieu après la réception des CV et des lettres de motivation. Vous pouvez déjà évaluer si la personne correspond ou non au poste en analysant ses compétences, ses formations… Plus concrètement, il convient de confronter les caractéristiques des candidats avec les principales exigences de la fonction. Ensuite, nous vous conseillons de trier les candidatures afin de convoquer les meilleurs, de garder les moyens pour d’autres recrutements et de recaler le reste. Une deuxième sélection pourra avoir lieu après les tests d’aptitude, de personnalité, etc.

Procédez à la sélection finale après les entretiens

La sélection finale s’effectue après les entretiens d’embauche. À ce stade, il convient de définir un processus de tri afin d’être sûr de retenir la bonne personne. Il est aussi important de choisir les intervenants internes pour cette mission, notamment le service RH et le responsable hiérarchique du poste à pourvoir.

Outre les qualifications, vous devez également analyser les comportements du candidat et estimer ses futures performances. Si vous recherchez un agent commercial international par exemple, vous pouvez exiger une parfaite maîtrise de la langue anglaise et une bonne connaissance du marché. Découvrez également si le candidat cherche à gagner uniquement de l’argent ou à faire rapporter le plus de chiffres d’affaires à votre entreprise.

embauche candidat

Menez des entretiens à la fois informatifs et stimulants

Afin de gagner en efficacité, il est important de structurer l’entretien d’embauche. Généralement, 40 % du temps est consacré à la revue d’expérience et 50 % aux questions situationnelles et comportementales. Les 10 % restants sont dédiés à la phase de « séduction » des deux parties.

En principe, l’entretien est un moment de partage et une séance informative sur les attentes du candidat et celles de l’entreprise. Toutefois, nous recommandons aux recruteurs de rendre la session stimulante afin que le candidat puisse donner le maximum de lui-même. L’astuce réside dans la manière de poser les questions, dans l’intérêt même des questions, etc. Au lieu de demander mécaniquement des informations présentes sur le CV, les recruteurs peuvent parler des ressentis de la personne par rapport à ses expériences. Les responsables doivent aussi profiter de l’occasion pour parler des opportunités et des avantages proposés par l’entreprise. Quoi qu’il en soit, les agents de sourcing sont invités à chercher des informations ne figurant pas sur les tests et les CV.

Un entretien d’embauche doit aussi se dérouler dans de bonnes conditions psychologiques. Afin de mettre le candidat à l’aise, le recruteur est invité à adopter une attitude ouverte et intéressée. Il a intérêt à oublier ses préjugés afin de ne pas fausser son appréciation et de profiter de la richesse des échanges.

Vérifiez les références des candidats

La vérification des références des candidats constitue aussi indirectement une phase de sélection. En effet, certaines personnes brillent en entretien, mais s’avèrent peu performantes ou peu fiables sur le terrain. À l’inverse de cela, certains sont timides en entretien, mais ont le sens du professionnalisme et atteignent les objectifs posés.

Après avoir reçu une personne en entretien, prenez le temps de contacter les personnes citées comme références en vue de vérifier la véracité des informations. La communication orale, idéalement par téléphone, est le moyen le plus rapide pour ce faire. Afin de gagner du temps, listez vos questions à l’avance. Pensez à interroger votre interlocuteur sur des points précis tels que la ponctualité, la capacité à travailler en équipe et la performance de la personne. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de la prévenir avant de procéder à la vérification des références.

recrutement

Prenez la meilleure décision pour votre entreprise et vos employés

Les critères pouvant aider un dirigeant d’entreprise à valider une embauche ou non varient d’une personne à une autre. En général, nous recommandons les mots-clés suivants : volonté, compétences et compatibilité. Les éléments permettant d’évaluer ces trois points résident dans les réponses fournies par le candidat lors de l’entretien. Les recruteurs doivent ainsi mener les échanges dans ce sens.

Afin de jauger la volonté d’un candidat, il suffit de lui demander de se projeter dans cinq ou dix ans. Cela permet de connaître ses aspirations ainsi que l’étendue de sa créativité et de ses ambitions. En ce qui concerne ses compétences, le recruteur peut lui poser des questions sur ses réalisations, ses difficultés face à un projet délicat, etc.

Enfin, la compatibilité fait surtout référence à l’adéquation des compétences, des valeurs et des attentes du candidat avec celles de l’entreprise. Les dirigeants recherchent surtout des personnes susceptibles de compléter leur équipe et d’accomplir des choses en vue de développer leur entreprise. Le recrutement est souvent considéré comme une arme permettant aux sociétés de faire face à la concurrence. Les chefs d’entreprise ont donc tout intérêt à embaucher la bonne personne pour les accompagner dans ce combat.

Partager sur