• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,317.41 1.8%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,296.21 3.03%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.05%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.01%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.393131 0.09%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.104420 0.17%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.325614 1.23%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.936963 2.2%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.70 2.24%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 83.15 8.62%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000010 4.97%
  • okbOKB (OKB) $ 21.98 0.9%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.43%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.94 3.08%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053584 0.58%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.35 2.46%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.51 1.96%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 17,277.69 1.96%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.48 3.4%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.94 2.45%
  • moneroMonero (XMR) $ 144.49 1.05%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.088428 1.27%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 114.32 2.88%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.58 2.1%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019506 1.27%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.49 7.65%
  • eosEOS (EOS) $ 0.946420 1.73%
  • aaveAave (AAVE) $ 65.95 2.75%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.904357 0.57%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 42.73 0.97%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.06 1.31%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.215488 0.82%
  • makerMaker (MKR) $ 654.19 1.47%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022695 0.08%
  • neoNEO (NEO) $ 7.00 1.01%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 26.02 3.05%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022209 0.38%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.43 4.01%

Création d’entreprise : devenez céramiste !

De nature créatif, perfectionniste, habile, manuel, patient et ayant une bonne connaissance en histoire de l’art, vous souhaitez œuvrer ou vous reconvertir dans un domaine prometteur ? Mettez à profit vos qualités en constituant votre propre entreprise de céramiste. Avant de vous lancer, nous vous proposons de découvrir ce que fait réellement un céramiste au quotidien et la formation requise pour en devenir un. Faisons également un point sur les débouchés de carrière après votre formation, les techniques et styles de céramiques les plus courants ainsi que l’avenir de la profession de céramiste.

Que fait un céramiste au quotidien ?

À la fois artiste et artisan, un céramiste confectionne des pièces en céramique décoratives et utilitaires. Le terme céramique ne se rapporte pas à un matériau en particulier, mais désigne une famille de matériaux. On note entre autres la faïence, la terre cuite, la porcelaine, le grès, etc.

Ce métier se décline généralement en deux branches. D’un côté, on retrouve les potiers-céramistes qui sont spécialisés dans la fabrication de grès, de poteries, de porcelaines ou de faïences. Ceux-ci exercent dans la majorité des cas à leur compte. De l’autre, il y a les céramistes œuvrant dans les industries qui conçoivent des pièces dédiées au bâtiment (carrelage, réfractaire…) ou des céramiques techniques (prothèses médicales).

En clair, un céramiste sélectionne et prépare méticuleusement (pétrissage, nettoyage) les matières qui constitueront les éléments à fabriquer. Il utilise dans la majorité des cas ses mains pour donner vie à diverses pièces en céramique. Chacune des manœuvres qu’il effectue se fait avec une extrême minutie et à la perfection au moment du façonnage. Dans certains cas, il peut utiliser des instruments spécifiques. Un céramiste travaille sur un tour afin d’obtenir la forme finale souhaitée. Une fois les pièces façonnées comme il se doit, il se charge de les rendre aussi inaltérables que dures en les mettant au four.

Après la cuisson, il procède à la décoration des éléments ainsi créés pour les embellir, les perfectionner et y apposer sa touche personnelle. Durant cette étape, l’artisan d’art peut utiliser des méthodes variées. Les céramistes sont effectivement ceux qui inspirent leurs chefs-d’œuvre. Ces derniers sont uniques et authentiques parce qu’il est pratiquement impossible de les reproduire à l’identique.

Humidité, chaleur et poussière sont le lot quotidien d’un céramiste. Il peut mener ses missions assis ou debout selon le genre de pièce à créer. Quoi qu’il en soit, le métier de céramiste est un métier où passion et créativité se côtoient.

reconversion métier de céramiste

Comment devenir céramiste ?

Le métier de céramiste n’étant pas réglementé, l’accès à celui-ci n’est pas conditionné à l’obtention d’un diplôme spécifique. Le statut d’artisan l’est par contre. Pour y avoir droit, on est tenu de suivre préalablement une formation en vue d’obtenir un diplôme CAP, BEP ou équivalent dans le métier que vous désirez exercer. Une formation adaptée aide le prétendant céramiste à apprivoiser les fondamentaux de la céramique d’art, à obtenir toutes les compétences artistiques, professionnelles et techniques indispensables à l’exercice du métier. Ceux qui souhaitent cibler le CAP pour se reconvertir en tant que céramiste doivent choisir le CAP tournage en céramique.

Il vous est possible de le préparer à distance en suivant une formation en ligne dispensée par une école réputée. L’apprentissage se fait en l’occurrence via une plateforme pédagogique en ligne et donne droit à un diplôme de niveau 3 reconnu par l’État. Ce dernier vous offrira la possibilité d’apprendre à l’échelle professionnelle les arts de la table, les objets décoratifs, la porcelaine, la faïence et la poterie. Vous aurez toutes les cartes en main pour confectionner de magnifiques créations utilitaires ou artistiques.

La formation a généralement un cumul horaire de 690 heures : il vous est alors possible de décrocher votre CAP tournage en céramique en seulement 12 mois. Vous apprenez à votre propre rythme en fonction de vos disponibilités. Vous pouvez accéder aux contenus de la formation où que vous soyez et peu importe le terminal que vous utilisez. Ces contenus se scindent dans la majorité des cas en plusieurs parties, à savoir les bases et techniques, la technologie, l’histoire de l’art de la céramique, les arts appliqués, etc.

Tout au long du cursus, vous serez accompagné par un coach expérimenté et pourrez accéder à un réseau social d’apprentissage. Si vous le souhaitez, vous pourrez aussi faire des stages pour perfectionner vos pratiques.

Au-delà du CAP tournage en céramique, il est également possible de suivre une formation pour l’obtention d’un BMA (brevet des métiers d’art) en céramique ou de s’inscrire dans les écoles d’art.

Quels débouchés de carrière après une formation ?

Après avoir décroché votre CAP tournage en céramique, vous pourrez considérer une multitude de débouchés. Ce diplôme peut ainsi donner accès aux métiers de :

  • artisan d’arts céramiques,
  • céramiste industriel,
  • potier-céramiste,
  • faïenceur,
  • décorateur céramiste,
  • technicien faïenceur, etc.

Il est déjà suffisant si vous avez soif d’indépendance et désirez par conséquent vous aventurer dans l’entrepreneuriat en créant votre propre entreprise. Si vous désirez vous perfectionner davantage, il vous est possible de poursuivre vos études jusqu’au niveau BAC +5.

Quels sont les techniques et styles de céramique les plus courants ?

Un céramiste manipule différents types de matériaux pour créer des objets, tant décoratifs qu’usuels et fait appel à différentes techniques.

Le tournage

Il s’agit d’un procédé effectué manuellement au moyen d’un tour de potier. Après avoir bien préparé la matière à façonner et l’avoir disposé au milieu de la girelle, l’artisan active son tour pour ainsi la faire tourner. Il enchaîne ensuite perçage, affinage, façonnage et tournassage pour transformer la matière qui est en rotation en bol, assiette, vase, etc.

L’estampage

Le céramiste fabrique un moule à la forme souhaitée, puis prépare la matière qui va le garnir. Il remplit le moule en écrasant la matière avec ses pouces. Une fois le moule bien rempli, l’artisan en arase les bords à l’aide d’un ébauchoir et fait sécher le tout avant de procéder au démoulage.

Le coulage

Cette technique est basée sur le même principe que l’estampage, sauf qu’ici, l’artisan coule dans le moule qu’il a créé lui-même de la barbotine. Cette dernière est une sorte de terre liquide constituée d’eau et de pâte céramique. Après le démoulage, l’artisan cuit au four la pièce céramique ainsi obtenue.

formation CAP céramiste

Le colombinage

Ce procédé consiste à façonner manuellement une pièce. L’artisan modèle des colombins, puis procède à leur enroulement et leur superposition pour ainsi donner forme à la pièce. Afin d’assembler de manière solide les colombins, l’artisan les strie et enduit leur base de barbotine. L’avantage du colombinage est qu’il permet au céramiste d’avoir plus de liberté en matière de formes.

Le modelage

Le modelage est sans doute la technique de céramique qui offre le plus de liberté en matière de formes. Grâce à celui-ci, le céramiste peut donner vie à des pièces de différents styles et particulièrement détaillées. Comme en sculpture, l’artisan modèle manuellement la pièce, puis utilise un panel d’outils pour créer tous les détails.

Au-delà de ces différentes méthodes, on note également les techniques du raku, de la plaque, de sculpture ornementale, de polissage, de peinture, de dorure, etc. En travaillant la céramique, les céramistes peuvent réaliser une multitude d’objets tels que la vaisselle, les pièces décoratives comme les pots et les vases, les objets d’art comme les sculptures, les figurines en tout genre, les artéfacts et bien d’autres encore.

Quel est l’avenir de la profession de céramiste ?

Émergeant actuellement dans le monde de l’artisanat d’art, le métier de céramiste a de beaux jours devant lui. La céramique a sa place partout autour de nous, par exemple dans les maisons, les automobiles, les moteurs, l’aéronautique, dans certaines industries de pointe… Elle constitue en plus une parfaite alternative aux métaux et aux plastiques.

Cela leur offre de nombreuses opportunités de développement, l’éco-responsabilité étant actuellement un enjeu majeur pour le pays. La demande ne cesse alors de croître, raison pour laquelle il y a aujourd’hui plus d’offres d’emploi que de diplômés disponibles sur le marché de la céramique.

Partager sur