• bitcoinBitcoin (BTC) $ 24,179.00 4.54%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,688.52 6.61%
  • tetherTether (USDT) $ 1.01 0.54%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.1%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.418975 3.41%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.01 0.91%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.405090 3.82%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.096080 1.1%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.25 12.5%
  • okbOKB (OKB) $ 40.31 6.69%
  • solanaSolana (SOL) $ 25.51 7.08%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.57 4.83%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 102.06 6.82%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000012 3.36%
  • tronTRON (TRX) $ 0.063873 2.22%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.97 5.73%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.15%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 15.08 12.42%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 24,055.00 4.13%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.32 5.38%
  • moneroMonero (XMR) $ 179.93 1.41%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 22.77 4.95%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 137.80 2.65%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.093387 2.79%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.75 9.71%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.025189 8.39%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 6.14 3.04%
  • aaveAave (AAVE) $ 90.50 8.38%
  • eosEOS (EOS) $ 1.09 2.45%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.10 6.89%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 43.90 2.29%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.15 2.15%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.237526 4.35%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022763 0.37%
  • makerMaker (MKR) $ 678.57 3.6%
  • neoNEO (NEO) $ 8.59 4.8%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022192 0.14%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 33.00 3.51%
  • kusamaKusama (KSM) $ 36.98 3.69%

Comprendre le cut-off en comptabilité

 

Le cut-off est un terme anglais qui signifie « coupure ». Dans le domaine de la comptabilité, ce terme englobe toutes les opérations réalisées à la clôture d’un exercice comptable. Ce processus peut engendrer certaines conséquences pour  une entreprise. Qu’est-ce que le Cut-off ? Quelles sont les conséquences de cette opération comptable ? Comment le gérer en comptabilité ? Retrouvez toutes les réponses à ces questions dans notre article.

Qu’est-ce que le Cut-off ?

 

Le cut-off représente l’arrêté des comptes à la fin d’un exercice comptable. C’est l’ensemble des procédures entamées par une organisation à la clôture des comptes. Il se base sur le principe d’indépendance des exercices. Ce principe comptable affirme que les produits et charges rencontrés doivent se rattacher à un exercice comptable spécifique. La réalisation de cette opération est obligatoire selon le Plan Comptable Général (PCG). Cliquez sur notre lien pour en savoir davantage sur le Cut-off.

 

Quelles sont les principales conséquences du cut-off ?

 

Le Cut-off peut entrainer des retraitements dans le cadre de la comptabilité d’une entreprise. Cette dernière devra faire des ajustements au niveau du bilan et du compte de résultat. Des écritures comptables spécifiques sont à comptabiliser dans le journal d’opérations diverses. Les ajustements les plus fréquents après un cut-off :

  • la régularisation des prestations déjà exécutées ou de biens déjà livrés, qui n’ont pas été facturés aux clients ou de la part des fournisseurs ;
  • la régularisation de toutes les charges dont la facturation a été établie en avance pour une durée dépassant l’exercice comptable ;
  • la régularisation des charges ayant déjà été engagées à la clôture des comptes avec un montant conséquent : primes d’assurance, loyers mobiliers et immobiliers, opérations d’entretien et de maintenance.

 

Comment bien gérer le cut off en comptabilité ?

 

La gestion du cut off est d’une importance capitale pour une entreprise afin d’assurer le bon fonctionnement et suivi de ses opérations comptables. Il est conseillé de ne pas attendre la clôture des comptes pour gérer ces irrégularités. Si le nombre d’opérations non régularisées est significatif lors d’une saisie comptable, la mise en place d’un processus de révision de comptes reste la solution la plus efficace. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous :

 

L’insertion des libellés d’opérations explicites

Dans chaque écriture comptable, insérer des libellés d’opérations explicites avec une indication précise des dates de l’achat ou de la vente. Lors de la révision des comptes, cette option va simplifier l’édition d’un grand livre de compte et identifier les régularisations à faire de manière rapide.

 

Le classement des pièces comptables

Toutes les pièces comptables de l’entreprise doivent être classées et numérotées. Nous conseillons la mise en place d’un principe de numérotation séquentielle. Les factures, quant à elles, sont à classer par ordre chronologique suivant leur nature.

 

Une pochette pour les futurs travaux de clôture

Pendant la phase de traitement des pièces comptables, une pochette spécifique est à prévoir pour les prochaines clôtures. Cette pochette devra contenir une copie des pièces qui impacteront les révisions comptables. Une bonne gestion du cut-off sera bénéfique pour votre entreprise sur le plan financier.

Partager sur