• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,198.00 0.24%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,350.82 0.23%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.25%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.25%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.495981 2.51%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.18%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.430336 0.95%
  • solanaSolana (SOL) $ 33.91 0.79%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.064842 1.02%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.37 1.52%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 0.44%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.27%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.847784 1.03%
  • tronTRON (TRX) $ 0.062542 0.47%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.73 0.22%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,173.00 0.2%
  • okbOKB (OKB) $ 15.58 0.84%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 54.37 0.92%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.85 1.07%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.60 0.51%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 12.86 1.61%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.119844 1.02%
  • moneroMonero (XMR) $ 146.36 0.37%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 122.89 0.7%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.023807 1.22%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.56 0.69%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 6.00 2.28%
  • eosEOS (EOS) $ 1.17 2.42%
  • aaveAave (AAVE) $ 77.94 1.1%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.08 0.26%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022657 0.32%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 49.31 0.71%
  • makerMaker (MKR) $ 843.30 1.02%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.273605 2.77%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.71 1.77%
  • neoNEO (NEO) $ 8.71 2.54%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022101 0.27%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.11 0.24%
  • kusamaKusama (KSM) $ 42.93 1.75%

Comprendre l’affacturage en 4 points

L’affacturage est un outil de financement à court terme auquel de plus en plus d’entreprises ont recours. Les statistiques révèlent d’ailleurs que près de 40 000 entreprises ont adopté ce mode de financement après 2019. Son principal avantage réside dans le fait qu’il permet de soulager la trésorerie et d’alléger le besoin en fonds de roulement (BFR). Fonctionnement, tarifs, les entreprises auxquelles il est destiné ; on vous dit tout sur l’affacturage.

Affacturage : pour qui ?

Si vous êtes une entreprise, quel que soit votre statut, domaine d’activité ou forme juridique, vous avez la possibilité de recourir à l’affacturage. En vous adressant à une société de factoring, vous pourrez alors bénéficier d’une solution de financement rapide. Ainsi, en théorie, même les micro-entrepreneurs ou les entreprises unipersonnelles à responsabilité limitée (EURL) peuvent recourir à ce service. Cependant, dans les faits, les factors exigent que les entreprises qui souhaitent faire de l’affacturage présentent un capital raisonnable ou un apport en compte courant bloqué le cas échéant. À noter que l’apport en compte courant doit être attesté par un expert-comptable.

Par ailleurs, le factoring concerne uniquement les activités inter entreprise, c’est-à-dire les activités B2B. Par conséquent, seules les factures adressées à des organismes publics ou à des entreprises privées sont prises en compte. À l’inverse, les services proposés ou articles vendus à des particuliers ne sont pas éligibles à ce mécanisme de financement.

Si les entreprises en difficulté étaient celles qui se tournaient le plus vers l’affacturage à une époque, ce n’est plus le cas de nos jours. En effet, cette pratique s’est largement répandue avec le temps de sorte qu’aujourd’hui, elle s’adapte à des situations plus diverses. Vous pouvez donc recourir à l’affacturage pour résoudre des difficultés financières conjoncturelles causées par des événements imprévus, des impayés importants non assurés ou à une baisse brutale d’activité.

L’affacturage se révèle également être la solution par excellence pour les entreprises qui agissent sur des marchés saisonniers ou qui souhaitent consolider une croissance rapide. Enfin, l’affacturage convient aussi aux entreprises ayant des projets d’investissement.

tout savoir sur l'affacturage

Les différents types de factoring

Nous distinguons différentes formes d’affacturage qui conviennent à divers besoins ponctuels ou permanents.

Affacturage classique

L’affacturage classique consiste à céder au factor l’ensemble des factures en échange d’un financement immédiat. Ensuite, chaque client est informé de l’existence d’un contrat d’affacturage. Ils reçoivent alors les coordonnées bancaires du factor auxquelles ils devront désormais effectuer le paiement de la somme due. Cette forme de factoring est celle qui convient le mieux aux petites structures.

Affacturage notifié non géré

Aussi appelé affacturage semi-confidentiel, ce type de factoring est plutôt destiné aux entreprises possédant un chiffre d’affaires plus conséquent. Contrairement à l’affacturage classique, l’entreprise, après avoir reçu le financement, se charge toujours des relances ainsi que des encaissements des factures. Les paiements s’effectuent donc toujours directement à l’entreprise.

Affacturage confidentiel

Comme le nom l’indique, les clients ne sont pas informés de l’existence d’un contrat d’affacturage. L’entreprise reçoit le financement du factor après la souscription du contrat, mais conserve la gestion du poste client (relances et encaissements).

Affacturage inversé

Aussi connu sous le nom de reverse factoring, l’affacturage inversé fonctionne quelque peu différemment des autres types de factoring. En effet, ici, l’entreprise mandate un factor qui se charge de régler ses fournisseurs. L’entreprise à son tour doit s’acquitter de sa dette en respectant l’échange normal des factures. De leur côté, les fournisseurs doivent obligatoirement signer un accord qui autorise l’établissement du factoring.

Enfin, il existe aussi l’affacturage import-export. Ce sont des cas particuliers qui répondent aux besoins des entreprises travaillant à l’international.

Le fonctionnement de l’affacturage

L’affacturage est un mode de financement qui implique principalement trois parties : le factor, les clients et l’entreprise qui désire recourir au financement. Le système se base sur un transfert des créances au factor qui à son tour met à disposition de l’entreprise les fonds nécessaires, et ce, dans un délai allant de 8 à 24 heures. L’affacturage implique plusieurs étapes. Dans un premier temps, l’entreprise transmet au factor la liste de ses clients. La société d’affacturage procède ensuite à la vérification de la solvabilité de chacun des acheteurs avant de donner son approbation.

Lorsque le client a passé sa commande et reçu sa livraison, la facture est éditée puis transmise au factor. À présent, ce dernier avance 90 % (toutes taxes confondues) de la créance à l’entreprise. Les professionnels ayant passé les commandes sont contactés par la société d’affacturage qui les informe de la souscription du contrat. Pour finir, le factor se charge désormais de la gestion des comptes clients. Il s’occupe donc des relances de facture, de la mise en recouvrement ainsi que des encaissements des créances. Toutefois, selon le type d’affacturage dont il est question, la gestion du poste client peut rester à la charge de l’entreprise.

Factoring fonctionnement

Factoring : comment fonctionnent les tarifs ?

Le coût d’un contrat d’affacturage varie selon plusieurs facteurs. Ce sont alors des éléments à prendre en compte pour avoir une idée du prix que va vous coûter ce service.

La commission d’affacturage

La commission d’affacturage représente la rémunération de la société d’affacturage en contrepartie des risques assumés et des services rendus. Cette commission est exprimée en pourcentage et est prélevée sur le chiffre d’affaires TTC confié. Le taux oscille généralement entre 0,5 et 2,5 %. Cela dit, certains contrats prévoient que la rémunération du factor se calcule en fonction du nombre de factures traitées, mais également selon le secteur d’activité et la qualité des débiteurs.

La commission du financement

Cette commission est appliquée au financement reçu par l’entreprise. Aussi exprimé en pourcentage, le taux n’est pas fixe et peut parfois atteindre 3 %. Le taux se calcule sur la durée du prêt, l’argent avancé et au prorata temporis. Dans certains cas, le taux peut varier en fonction du mode de paiement des créances, c’est-à-dire billet à ordre, chèque bancaire, etc.

Les frais de dossier

Pour chacune des opérations qu’elle réalise, la société d’affacturage applique généralement des frais de dossier. Il est donc très important de vérifier ce paramètre avant de signer votre contrat d’affacturage.

Vous l’aurez compris, l’affacturage est une forme de financement profitable et très pratique pour les entreprises de tout secteur et de toute taille. Si vous avez des problèmes de trésorerie, l’affacturage est l’une des meilleures solutions qui s’offrent à vous.

Partager sur