• bitcoinBitcoin (BTC) $ 50,572.00 0.1%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 4,303.44 0.65%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 576.78 1.71%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.28%
  • solanaSolana (SOL) $ 189.59 2.56%
  • cardanoCardano (ADA) $ 1.38 2.87%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.21%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.814366 0.86%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 30.08 6.29%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.176717 0.45%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000036 1.81%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 2.36 3.7%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.4%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 50,443.00 0.12%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 161.12 0.82%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 20.59 4.31%
  • tronTRON (TRX) $ 0.090182 3.33%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.37%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 472.53 0.45%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 17.10 1.07%
  • okbOKB (OKB) $ 27.32 4.14%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.286966 1.69%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 24.15 0.94%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 86.13 0.8%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.091830 1.77%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 29.50 1.88%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 39.07 1.24%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 39.42 0.08%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021803 0.16%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 4.65 1.94%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022423 0.04%
  • moneroMonero (XMR) $ 205.67 2.1%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 1.17 0.3%
  • eosEOS (EOS) $ 3.21 1.56%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 163.46 9.44%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 12.05 2.18%
  • kusamaKusama (KSM) $ 293.01 1.67%
  • aaveAave (AAVE) $ 186.48 1.09%
  • makerMaker (MKR) $ 2,602.55 0.13%
  • neoNEO (NEO) $ 29.53 0.71%

Comment ouvrir un commerce de bouche ?

aliment

Les commerces de bouche connaissent un succès irréfutable. En effet, les artisans tels que les bouchers et les boulangers sont de plus en plus indispensables. Si vous projetez de rejoindre le marché de bouche, il est important de suivre certaines étapes.

Les diplômes requis pour ouvrir un commerce de bouche

Les commerces de bouche rassemblent les professionnels et les artisans ayant comme activité l’alimentation. Ce sont les boulangers, les bouchers, les poissonniers, les pâtissiers, les traiteurs, les chocolatiers et d’autres encore. Pour la majorité de ces métiers, un diplôme spécifique est requis avant d’ouvrir le commerce. Si le métier de traiteur ne nécessite aucun diplôme particulier, les autres professions comme pâtissier, boucher, boulanger ne peuvent être exercées que par le biais d’un diplôme spécifique. Le plus souvent, il s’agit du diplôme CAP ou d’un BEP. Ainsi, avant de vous lancer dans le commerce de bouche, assurez-vous de disposer des compétences et des connaissances requises dans le domaine pour assurer l’ouverture.

Les outils nécessaires à l’ouverture du commerce de bouche

 

Selon l’activité que vous choisissez, il est crucial de vous munir des outils adéquats. Cela permet de favoriser votre production et de faire fonctionner votre projet.

La caisse enregistreuse

C’est un dispositif indispensable pour enregistrer les achats des clients. Ces dernières années, le prix des caisses enregistreuses (traditionnelles et tactiles) a fortement diminué.

  • les caisses enregistreuses numériques : ce sont les plus utilisées et les plus basiques. Elles ont les mêmes utilités que les calculatrices ordinaires et sont dotées d’un afficheur de prix, d’un clavier, d’une imprimante, d’un tiroir-caisse ;
  • les caisses alphanumériques : elles sont plus sophistiquées. Leur clavier est divisé en trois zones destinées à la saisie des articles, l’encaissement et les opérations spéciales ;
  • les caisses tactiles : elles rencontrent un énorme succès sur le marché. Elles répondent aux plus grands besoins, grâce à un logiciel installé selon le type d’activité. Elles sont faciles à utiliser et ergonomiques.

La vitrine réfrigérée

Elle sert d’exposition et de conservation de tous les produits alimentaires en conservant une température favorable. C’est un choix particulièrement stratégique. En effet, elle contribue à l’image de votre commerce. Il est crucial de bien étudier le choix de son emplacement, de son aspect, de ses caractéristiques techniques et bien d’autres encore. En fonction de votre activité, la sélection de la vitrine est différente :

  • vitrine à glace ;
  • vitrine de sandwicherie ;
  • vitrine pour boisson ;
  • vitrine pour pâtisserie.

Le comptoir

Le comptoir est un incontournable de votre espace d’accueil. Étant un mobilier polyvalent, il peut servir d’espace d’exposition, de vente et d’encaissement, ainsi que d’accueil. Il est fabriqué à partir de différents matériaux, tels que le plexiglas, le verre, le bois, et d’autres matières adaptées à votre budget.

Les paniers de courses

Il existe une multitude de choix en fonction des produits de votre commerce. Pour les magasins classiques, vous trouverez des chariots pour faciliter le libre-service.

L’affichage

Pour faire connaître votre lieu de vente, la PLV, telle que l’affichage, doit être privilégiée. Elle sert à faire la promotion de certains produits. Elle se présente sous différentes formes :

  • les affiches ;
  • les présentoirs ;
  • le drapeau.

Elle occupe un rôle de taille, car elle permet de déclencher l’achat du client.

Les démarches pour ouvrir votre marché de bouche

Avant de mettre en place votre projet, il faut qu’il soit réalisable. Ainsi, il est fondamental de faire une étude de marché et de suivre une démarche bien établie.

L’étude de marché

Une étude de marché s’impose avant la mise à jour de tout projet de marché de bouche. C’est une étape incontournable, car elle permet de déterminer la faisabilité de votre projet. Pour ce faire, vous allez devoir réunir le maximum d’informations sur votre secteur d’activités :

  • le secteur : il s’agit des règlementations en vigueur appliquées et en adéquation avec le marché actuel ;
  • la demande : quel type de clientèle cible le marché recherché ? Quels sont les besoins de la population ? Que recherche la clientèle ? ;
  • l’offre : c’est une analyse des produits existants sur le marché, les concurrents, ainsi que leurs habitudes.

L’emplacement

L’emplacement est un facteur influençant la rentabilité au sein d’une activité de commerce de bouche. Ce type de commerce est également appelé « commerce de proximité », c’est-à-dire qu’il doit être accessible et visible pour les habitants de votre quartier. Ainsi, votre commerce doit se situer dans une ville à forte densité de population dynamique pour que la demande soit forte.

Le statut juridique

Le choix du statut juridique est une démarche obligatoire dans un marché de bouche. Pour faire votre choix, vous devez tenir compte de toutes les spécificités de chaque statut en tenant compte des enjeux :

  • les démarches administratives ;
  • la fiscalité de l’entreprise ;
  • les règlementations relatives à votre activité ;
  • la protection de votre propriété ;
  • le régime social.

Ainsi, une fois que vous êtes prêt à ouvrir votre commerce de bouche, vous pouvez entamer toutes les démarches. Pour ce faire, il est préférable de vous faire guider par une structure d’accompagnement à chaque étape de votre réalisation. Enfin, misez sur l’aide de professionnels tels que les avocats, les comptables pour vous orienter dans toutes les démarches juridiques, fiscales et comptables de votre domaine d’activité.

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin