• bitcoinBitcoin (BTC) $ 20,191.00 4.88%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,358.40 3.75%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.28%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.1%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.478798 6.18%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 0.999661 0.06%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.434233 2.37%
  • solanaSolana (SOL) $ 34.34 4.74%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.061032 1.7%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.50 2.9%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000011 1.71%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.29%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.840975 8.02%
  • tronTRON (TRX) $ 0.061802 1.13%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.82 4.5%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 20,178.00 4.89%
  • okbOKB (OKB) $ 15.77 2.27%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 55.23 3.56%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 13.20 5.6%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.78 7.41%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 27.99 2.48%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.120875 4.64%
  • moneroMonero (XMR) $ 147.38 5.35%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 120.61 4.37%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.024178 4.7%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.60 1.95%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 6.13 2.49%
  • eosEOS (EOS) $ 1.20 1.64%
  • aaveAave (AAVE) $ 78.88 4.88%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.08 2.62%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022738 0.27%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 49.34 2.5%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.282037 1.83%
  • makerMaker (MKR) $ 853.88 7.82%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022166 0.25%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 4.74 4.3%
  • neoNEO (NEO) $ 8.92 3.7%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 27.32 3.07%
  • kusamaKusama (KSM) $ 43.81 5.04%

Comment les hommes et les femmes communiquent différemment au travail ?

 

Il a dit, elle a dit : La communication entre les sexes au travail. Si vous pensez qu’il est difficile de discerner ce que votre partenaire essaie vraiment de vous dire, considérez à quel point la communication entre les sexes devient compliquée lorsque vous ajoutez à cela les politiques de bureau, les luttes de pouvoir et les défis professionnels. Voici quelques différences entre les styles de communication des hommes et des femmes au travail.

Au travail, les hommes et les femmes utilisent des stratégies pour communiquer entre eux que le sexe opposé peut percevoir de manière négative. Souvent, les malentendus peuvent être évités lorsque les collègues de travail regardent au-delà des personnalités et considèrent les différentes façons dont les hommes et les femmes communiquent.

 

Regardons quelques exemples des deux côtés

 

Le comportement des hommes

Les propos orduriers. Les hommes utilisent le badinage négatif, les plaisanteries, les taquineries et les rabaissements ludiques comme moyen de se maintenir subtilement au sommet de la hiérarchie du pouvoir. Ce genre de langage est une composante commune des relations entre hommes.

Ce que les femmes pensent : Faire en sorte que les autres se sentent petits n’est décidément pas un trait féminin. Les femmes ont tendance à considérer les rabaissements comme arrogants ou hostiles.

Le juste milieu : En général, le langage grossier est habituellement inoffensif, tant que les deux parties « jouent ». Lorsque les deux parties s’y adonnent, il peut même s’agir d’un moyen de créer des liens autour d’un problème, comme une tâche professionnelle éprouvante ou des quotas de vente exigeants.

 

Autosuffisance. Vous avez entendu les blagues sur les hommes qui ne demandent pas leur chemin ? Dans les milieux professionnels, les hommes posent parfois peu de questions, de peur de communiquer aux autres qu’ils ne savent pas quelque chose. Les hommes ont tendance à assimiler la connaissance au pouvoir et ne veulent pas diminuer leur image en montrant qu’ils ne possèdent pas le savoir-faire nécessaire.

Ce que pensent les femmes : Les femmes considèrent ce comportement comme puéril, voire arrogant. Elles le considèrent également comme une énorme perte de temps, estimant qu’il est plus efficace de poser une question, d’obtenir la réponse et de passer à autre chose.

Le juste milieu : Certaines cultures du lieu de travail découragent les questions et rendent même les gens gênés de trop en poser. Dans les réunions ou autres contextes où tout le monde doit être sur la même longueur d’onde afin d’élaborer la meilleure stratégie, les deux sexes doivent trouver des moyens d’obtenir et de donner des éclaircissements.

 

Ne pas donner de feedback. Parce que les hommes ne sollicitent pas de feedback, bon ou mauvais, ils ne donnent pas non plus de feedback en retour. Les hommes ne veulent pas être critiqués, estiment que les compliments rendent quelqu’un moins efficace et pensent que les femmes qui demandent un retour sont  » nécessiteuses  » et  » très exigeantes « .

Ce que pensent les femmes : Les femmes pensent que les hommes ne valorisent pas leurs contributions et sont trop critiques. Elles peuvent même avoir l’impression que les hommes retiennent les commentaires positifs afin d’éviter de donner aux femmes des promotions ou de bons projets.

Le juste milieu : Le feedback constructif doit être intégré à la culture du lieu de travail. Les deux sexes doivent trouver le moyen d’en faire un outil d’amélioration de la performance et de la productivité.

 

Le comportement des femmes

Égalité : Les femmes essaient de maintenir une apparence d’égalité entre tous. Elles se préoccupent de l’effet de l’échange sur l’autre personne et veulent s’assurer que chacun se sente comme un contributeur digne de ce nom.

Ce que pensent les hommes : Les hommes ont tendance à y voir un signe que les femmes manquent de confiance et de compétence en tant que leaders. Ils estiment que cela donne aux femmes une apparence de faiblesse.

Le juste milieu : Les femmes peuvent exercer une énorme quantité de pouvoir en orchestrant la collaboration et en s’assurant la coopération de nombreuses parties. Les hommes peuvent en tirer des leçons. Néanmoins, les femmes occupant des postes de direction doivent maintenir une frontière claire entre leur autorité et celle des autres.

 

Négocier de l’extérieur vers l’intérieur. Les femmes veulent avoir une vue d’ensemble et s’assurer que tout le monde est sur la même page avec le même niveau de compréhension avant de prendre une décision.

Ce que pensent les hommes : Puisque c’est exactement le contraire de ce que les hommes font généralement, les hommes pensent que cette tactique signifie que les femmes n’ont pas une position claire ou ne sont pas assez décisives.

Le juste milieu : Dans les négociations, il est impératif de connaître tous les facteurs impliqués avant de prendre une décision. D’un autre côté, essayer de faire plaisir à tout le monde n’est pas la façon dont les leaders prennent de bonnes décisions. Un mélange équilibré de minutie féminine et d’esprit de décision masculin est idéal.

 

Vraisemblablement minimiser les certitudes. Les femmes ne veulent pas paraître insistantes ou indifférentes aux positions ou aux idées des autres.

Ce que les hommes pensent : Les hommes pensent donc que les femmes ne sont pas certaines et ont besoin de quelqu’un pour prendre les choses en main.

Le juste milieu : L’auto-dépréciation modérée et l’humilité sont de bonnes qualités chez les leaders. Mais toujours s’en remettre aux opinions et perspectives des autres sera perçu comme un signe de faiblesse. Trouvez un juste milieu.

Lorsqu’il s’agit de communiquer entre les sexes sur le lieu de travail, la règle cardinale est la suivante : Ne pas juger. Au lieu de cela, essayez d’examiner attentivement le comportement de votre collègue, considérez que certains d’entre eux peuvent être fondés sur le genre, et essayez d’avoir une idée de la façon dont ce comportement sert ou ne sert pas ses objectifs. Si vous voulez intervenir et apporter votre soutien, faites-le en étant dans une position de compréhension.

Partager sur