• bitcoinBitcoin (BTC) $ 69,094.00 0.41%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,738.03 0.02%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.02%
  • solanaSolana (SOL) $ 167.29 0.15%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 0.02%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.540022 0.87%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.169257 3.58%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.460282 0.26%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000025 1.27%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 69,116.00 0.53%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 17.34 0.19%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 7.36 1.55%
  • tronTRON (TRX) $ 0.113494 1.6%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 491.57 1.13%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 11.24 11.27%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.727285 0.42%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 84.71 0.23%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 12.28 0.75%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.03%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 31.46 0.6%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 8.46 0.44%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.93 2.15%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.110564 0.25%
  • okbOKB (OKB) $ 48.79 0.53%
  • makerMaker (MKR) $ 2,778.87 1.28%
  • moneroMonero (XMR) $ 141.34 0.28%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.035265 0.1%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 2.37 1.98%
  • aaveAave (AAVE) $ 105.09 6.6%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 63.77 1.39%
  • neoNEO (NEO) $ 15.45 1.5%
  • eosEOS (EOS) $ 0.845521 0.75%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 2.97 1.08%
  • iotaIOTA (IOTA) $ 0.229544 0.37%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 75.13 0.05%
  • kusamaKusama (KSM) $ 32.42 1.29%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.997677 0.13%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.023925 0.03%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.023372 0.08%

Comment emprunter de l’argent quand on est auto-entrepreneur ?

Comment emprunter de l’argent quand on est auto-entrepreneur ?

De plus en plus de personnes décident d’exercer une activité professionnelle en tant qu’auto-entrepreneur. C’est une situation qui offre l’avantage de la liberté et de la souplesse pour beaucoup de travailleurs. Cependant, ce statut présente un certain nombre d’inconvénients. L’un d’entre eux concerne la capacité d’emprunt de l’auto-entrepreneur. Nous allons voir que la recherche d’un financement pour un projet personnel ou un projet immobilier relève bien souvent du parcours du combattant. Néanmoins, ce n’est pas impossible et nous allons vous montrer comment emprunter de l’argent quand on est auto-entrepreneur.

Pourquoi les auto-entrepreneur ont-ils du mal à emprunter ?

En 2018, une étude avait été menée par des réseaux de courtage en prêt immobilier. Le résultat était sans appel. 85% des crédits immobiliers ont été accordés à des salariés en CDI. Seuls 6% des crédits avaient été accordés à des TNS. Les auto-entrepreneurs arrivent à obtenir davantage de crédits personnels ou des microcrédits, mais à des conditions plus strictes. Pourquoi est-il aussi difficile d’emprunter quand on est auto-entrepreneur ? Les banques et les organismes de crédit estiment que la situation de TNS ne présente pas les mêmes garanties que celle des salariés en CDI. Certains établissements refusent purement et simplement d’examiner les demandes de prêts émanant d’auto-entrepreneurs, sauf s’ils sont co-emprunteurs avec une personne en CDI. 

Pour évaluer le dossier de demande de prêt d’un auto-entrepreneur, les banques ont beaucoup de mal à prendre en compte les revenus. Pour cela, elles exigent au moins 3 ans d’ancienneté avec des bilans positifs. Ensuite, pour les revenus, les banques ne prennent en compte que le revenu imposable, ce qui limite considérablement la capacité d’emprunt.

Comment se donner toutes les chances pour emprunter ?

Si vous êtes auto-entrepreneur et que vous avez besoin d’un prêt personnel à la consommation ou d’un prêt immobilier, voici comment mettre toutes les chances de votre côté pour l’examen de votre dossier. 

Assainir ses finances personnelles

Les banques et les organismes de crédit vont examiner avec attention vos derniers relevés de compte afin de vérifier vos revenus, mais aussi vos charges et vos créances. Il est donc évident qu’il faut avoir des comptes sans problème de trésorerie, éviter les découverts et les rejets de paiements. Le prêteur va également interroger la banque de France pour savoir si vous êtes inscrit au FICP. Pour se donner toutes les chances d’obtenir un crédit, il est important d’assainir ses comptes au moins six mois avant de faire sa demande de prêt. 

Réduire le montant de ses charges

Il est également intéressant de reprendre tous ses contrats de fourniture d’énergie, d’accès à internet, de téléphonie ou encore d’assurance et de mutuelle afin de rechercher de meilleurs tarifs sur le marché. Cela permet de faire baisser ses charges et d’augmenter son reste à vivre.

Présenter une bonne comptabilité d’entreprise 

En effet, les banques vont examiner trois choses. D’abord, elles vont vérifier votre chiffre d’affaires (le montant et la régularité). Ensuite, elles vont examiner votre trésorerie en examinant vos comptes bancaires (comme elle le fera avec vos comptes personnels). Enfin, elle examinera votre mode de gestion et jugera de la pérennité de votre entreprise en examinant vos derniers bilans comptables.

Faire regrouper ses crédits 

Si vous avez déjà des prêts en cours, il peut être intéressant de faire regrouper ses crédits pour deux raisons. D’abord, parce que toutes les lignes de crédits seront regroupées en une seule, ce qui aura pour conséquence d’assainir vos finances aux yeux du prêteur. Ensuite, parce que toutes vos échéances seront réétalées, ce qui aura pour effet de faire baisser vos charges pour faire baisser votre taux d’endettement et pour augmenter votre reste à vivre. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser des simulateurs de prêts en ligne comme celui du site pour une banque éthique par exemple. 

Présenter des garanties

Les banques peuvent exiger des garanties de la part d’un auto-entrepreneur. Détenir du patrimoine immobilier, avoir une caution solidaire, avoir de l’épargne ou avoir un apport financier personnel plus important sont des indicateurs positifs à donner aux établissements bancaires. Une banque peut exiger d’un auto-entrepreneur qu’il ait une assurance emprunteur qui couvre le risque de la perte d’activité, ce qui peut augmenter considérablement les mensualités d’un prêt. 

Quels projets un auto-entrepreneur peut-il financer ?

L’auto-entrepreneur peut avoir recours à un prêt personnel pour des achats de biens de consommation courante. Il peut s’agir d’un prêt affecté (prêt automobile, prêt pour des travaux…), ou d’un prêt non affecté (achats divers, besoin en trésorerie…). 

L’auto-entrepreneur peut aussi avoir recours au prêt personnel pour les besoins de son entreprise (travaux, achat de matériel, de fourniture, d’équipements professionnels, apport de trésorerie…).

L’auto-entrepreneur peut aussi faire une demande de prêt immobilier, mais force est de constater que les chances restent assez limitées si l’on ne co-emprunte pas avec une personne en CDI.

Comme nous avons pu le voir dans ce dossier, il reste encore assez difficile aujourd’hui d’emprunter quand on est TNS. Les banques sont encore plus exigeantes depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19. Toutefois, en présentant des comptes sains, et de bonnes garanties, ce n’est pas une chose impossible.

Partager sur
Inscrivez-vous à la newsletter
Nous suivre sur les réseaux sociaux

Sommaire

Les articles du moment