• bitcoinBitcoin (BTC) $ 17,057.34 0.08%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,266.47 0.05%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 0.999022 0.18%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.03%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.386918 0.52%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.100336 2.26%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.318564 0.81%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.914408 0.13%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.48 0.38%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 79.73 1.84%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 0.98%
  • okbOKB (OKB) $ 21.07 1.78%
  • daiDai (DAI) $ 0.999261 0.1%
  • solanaSolana (SOL) $ 14.14 0.87%
  • tronTRON (TRX) $ 0.053425 0.03%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 6.19 0.4%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 7.10 2.52%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 17,036.32 0.22%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 10.14 1.89%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 19.56 0.15%
  • moneroMonero (XMR) $ 144.08 0.79%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.085821 1.37%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 111.94 0.61%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.57 0.67%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.019202 0.76%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 4.43 0.52%
  • eosEOS (EOS) $ 0.959911 2.64%
  • aaveAave (AAVE) $ 63.82 1.64%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.899777 1.84%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 41.50 0.68%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.95 0.82%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.213154 0.93%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022681 0.1%
  • makerMaker (MKR) $ 628.98 1.36%
  • neoNEO (NEO) $ 7.08 1.17%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 25.45 0.17%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022102 0.08%
  • kusamaKusama (KSM) $ 30.45 3.89%

Assurances : quelles différences entre RC Pro et multirisque pro ?

Les professionnels sont pour la plupart exposés à des risques pouvant avoir d’importantes répercussions sur leur entreprise. En cas de dommage causé à autrui dans le cadre de son activité, la responsabilité du professionnel est directement engagée. Cela implique généralement un remboursement ou un dédommagement et donc un coût élevé. De même, l’entreprise elle-même peut faire face à d’importantes difficultés dues à des imprévus accidentels ou naturels. Pour mieux vous protéger et assurer la survie de votre entreprise, souscrire une assurance est crucial. À cet effet, les professionnels ont le choix entre deux types d’assurances : la RC pro et l’assurance multirisque professionnelle. Pour mieux orienter votre choix, il convient de comprendre ces deux types d’assurances, les garanties qu’elles offrent, mais également ce qui les différencie.

Que couvre la RC Pro ?

La responsabilité civile professionnelle (RC Pro), comme le nom l’indique, est une assurance destinée aux professionnels. Elle couvre l’ensemble des dommages causés par votre établissement à autrui. Elle s’applique aussi bien aux dégâts causés durant l’exercice de votre activité professionnelle qu’à ceux survenus une fois la vente ou la prestation réalisée.

Que le problème soit directement causé par un dirigeant, un employé, les sous-traitants ou qu’il soit lié aux locaux, vos véhicules de service, vos produits ou vos prestations, notez que la responsabilité de votre entreprise est engagée. L’assurance RC Pro vous offre les garanties nécessaires pour faire face aux obligations que cela implique. Vous pouvez en savoir plus sur Mes-Assurances-Pro.com, notamment sur les types de sinistres qui peuvent être couverts par la RC Pro.

Les types de dégâts que couvre la RC Pro

La RC Pro couvre tout préjudice qui résulte d’une faute involontaire liée directement à la vente ou à la prestation effectuée. Ces dommages peuvent être regroupés en 3 différentes catégories :

  • les dégâts matériels : les dommages matériels concernent la destruction d’un bien d’autrui lors de l’exercice de votre activité professionnelle.
  • les dommages immatériels : on parle de dommages immatériels dans plusieurs cas. Par exemple, lorsque le professionnel accuse du retard dans la livraison d’un ouvrage, ce qui engendre une perte financière du côté du client. De même, le terme dommage immatériel est valable lorsqu’un professionnel procède à l’installation d’un logiciel sur le poste de son client et que cela entraîne la perte de données précieuses. Le client réclamera un dédommagement pour le préjudice causé.
  • les dommages corporels : les dommages corporels sont le plus souvent des accidents ayant provoqué des blessures sur une tierce personne.

En clair, la RC Pro ne concerne que les dégâts qu’un professionnel peut causer à autrui en exerçant son activité.

différences RC pro et assurance multirisques

Qu’en est-il du coût de l’assurance responsabilité civile professionnelle ?

Le coût d’une assistance RC Pro dépend de plusieurs facteurs. Le prix à payer dépend non seulement de votre chiffre d’affaires, mais aussi de la taille ainsi que du statut de votre entreprise. Le secteur d’activité, les spécificités et le contenu du contrat sont d’autres critères pouvant faire varier le coût de votre contrat d’assurance. Si vous recherchez une assurance aux offres abordables, recourez à un comparateur.

Les garanties offertes par la multirisque pro

L’assurance multirisque professionnelle est un ensemble de garanties qui visent à protéger les biens de votre société et à couvrir les dommages que ceux-ci pourraient causer à un tiers. C’est un contrat qui regroupe de nombreuses garanties généralement proposées par différents autres types de contrats d’assurance.

Les garanties proposées par la multirisque professionnelle

L’assurance multirisque pro se caractérise par un large éventail de couvertures, dont la garantie contre la perte d’exploitation. C’est une assurance très intéressante pour les professionnels, car elle leur permet d’avoir une protection financière. Ainsi, après un incident, l’entreprise peut se servir de ces fonds pour se remettre sur pied. L’assurance multirisque professionnelle offre aussi la garantie des locaux professionnels. Celle-ci couvre les dégâts causés par différents incidents, notamment les catastrophes naturelles, les incendies, le vol, le vandalisme, les inondations, le bris de glace et tout autre événement susceptible d’affecter les matériels.

Avec certains contrats, vous bénéficiez aussi de la garantie informatique qui, comme l’indique le nom, couvre les éventuels dégâts que pourraient subir vos équipements informatiques en cas de problème. Cette garantie est aussi valable dans le cas d’une perte de données. Nombreux sont les assureurs qui proposent cette assurance en complément de la RC Pro. En dehors des garanties énumérées, ce type de contrat d’assurance inclut une protection juridique qui s’avère utile en cas de litige avec un fournisseur ou un client. Vous l’aurez compris, cette assurance dispose de beaucoup de garanties. Selon vos besoins et votre secteur, les formules peuvent être ajustées.

Le coût de l’assurance multirisque pro

Comme pour la RC Pro, plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour calculer le coût d’un contrat d’assurance multirisque pro. Le prix à prévoir dépend des garanties intégrées dans votre contrat et des spécificités de votre secteur d’activité. La compagnie d’assurance prendra également en compte la taille de votre entreprise, les risques auxquels vous vous exposez, votre chiffre d’affaires, la localisation de votre société, le niveau de couverture recherché sans oublier les garanties souscrites. Faites une demande de devis pour avoir une idée de ce que va vous coûter votre assurance.

Quelle différence entre ces deux assurances ?

Comme ce fut expliqué, une assurance responsabilité civile professionnelle vise à couvrir les dommages que vous pourriez causer à une tierce personne, que ce soit un client ou un fournisseur. Elle protège donc toutes les personnes pouvant être affectées par votre activité professionnelle. En plus des clients et des fournisseurs, l’assurance RC Pro protège également les partenaires sociaux, mais aussi les salariés, les concurrents, etc.

À l’inverse, l’assurance multirisque professionnelle concerne plutôt les dommages que subit votre entreprise. Comme vous le savez, certains événements ou incidents peuvent se produire et pourraient compromettre l’avenir de votre entreprise. Il est donc indispensable de se protéger en souscrivant des garanties qui vous permettront d’obtenir un financement en cas de problème.

Les deux formes d’assurance comportant des garanties assez différentes, elles ne sont pas substituables. C’est pourquoi il est fortement recommandé, quel que soit le type d’entreprise que vous dirigez, de souscrire les deux assurances pour une protection maximale.

pourquoi souscrire une RC pro

Ces deux assurances sont-elles obligatoires ?

Si vous pratiquez une activité réglementée, souscrire une RC Pro est obligatoire. En effet, selon la loi française, cette assurance est incontournable pour les artisans du bâtiment, les professionnels du secteur alimentaire ainsi que pour les professionnels du libéral, c’est-à-dire architecte, expert-comptable, médecin, juriste, etc. Il en est de même pour les professionnels du conseil, notamment les assureurs, les agents immobiliers et les consultants.

L’assurance RC Pro est aussi obligatoire si vous êtes un professionnel du tourisme ou si votre établissement dispose de locaux ou alors des véhicules de transport (de marchandises ou de personnes). Si vous dirigez une entreprise ne faisant pas partie de cette catégorie, il est tout de même important de souscrire une assurance RC Pro pour votre protection.

En ce qui concerne l’assurance multirisque qui touche quasiment toutes les entreprises, elle n’est pas obligatoire. Néanmoins, on y retrouve des assurances qui s’avèrent obligatoires pour certains métiers. C’est le cas de l’assurance flotte automobile, de l’assurance logistique et de la responsabilité civile décennale. L’assurance multirisque professionnelle s’adresse à tous les professionnels étant donné qu’aucun métier n’est vraiment à l’abri des risques de vol de matériels, d’incendie, de poursuite judiciaire ou de perte d’exploitation.

Les professionnels ont donc intérêt à s’assurer, faute de quoi ils devraient supporter seuls les retombées financières engendrées par le sinistre. L’assurance multirisque est donc destinée à toutes les sociétés, des entreprises naissantes aux plus grandes structures.

Partager sur