• bitcoinBitcoin (BTC) $ 43,317.00 1.42%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,064.04 5.29%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.26 5.83%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.01%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 348.83 0.44%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.949024 0.39%
  • solanaSolana (SOL) $ 137.17 0.93%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.14%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 29.30 2.9%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.207569 0.78%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.11%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 24.24 25.42%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 40.58 1.08%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 24.50 5.51%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 151.92 0.5%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 511.69 0.55%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 43,330.00 1.38%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.15 2.17%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 45.17 0.35%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.280552 0.66%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 58.44 3.76%
  • tronTRON (TRX) $ 0.088652 2.54%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 47.43 0.52%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.091649 0.4%
  • daiDai (DAI) $ 1.00 0.05%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 61.28 5.17%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 5.16 0.54%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022243 0.18%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 19.06 2.67%
  • moneroMonero (XMR) $ 234.25 1.37%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021680 0.24%
  • eosEOS (EOS) $ 4.02 0.02%
  • aaveAave (AAVE) $ 294.80 7.16%
  • okbOKB (OKB) $ 13.70 4.71%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000007 2.97%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 1.21 1.69%
  • kusamaKusama (KSM) $ 331.56 0.79%
  • neoNEO (NEO) $ 38.97 0.32%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 130.55 3.29%
  • makerMaker (MKR) $ 2,375.64 4.55%

8 façons intelligentes de gérer les personnes difficiles au travail

Cat : management
##MT##8 façons intelligentes de gérer les personnes difficiles au travail#/MT##
 

 

 

À un moment donné de votre carrière, je vous assure que vous rencontrerez des personnes difficiles au travail. Il y a peut-être des gens qui ne comprennent tout simplement pas la dynamique du travail ou qui ont des préjugés culturels. Ce n’est pas grave. Cependant, en fin de compte, vous devez savoir comment gérer les personnes difficiles, vous êtes leur leader et votre travail consiste à mettre de côté toutes ces différences et à travailler avec elles pour faire croître votre entreprise.

Comment cela va-t-il se passer ?

Pour commencer à gérer les personnes difficiles au travail, vous devez commencer par repérer les membres difficiles de votre équipe. Les personnes difficiles peuvent être :

 

  • Les sarcastiques : Le sarcasme aide la plupart des gens à gérer leur comportement passif-agressif ; 
  • Les silencieux : Spécialement, lorsqu’ils ont besoin d’exprimer leurs sentiments ; 
  • Le genre surexpressif : En termes simples, ils parlent n’importe quand, n’importe où ;
  • Le genre têtu : Ils ne feront rien d’autre que le style de travail rationalisé ; 
  • Amoureux des potins : Ils aiment répandre des nouvelles/rumeurs sur les gens ; 
  • Donneurs d’excuses : Ces membres peuvent s’en sortir avec n’importe quelle tâche ou problème. Il est plus facile pour eux de trouver des excuses que de terminer une tâche à temps ; 

Il existe de nombreux autres types de personnes difficiles, mais ceux-ci englobent les types les plus courants.

Les personnes difficiles peuvent afficher leur comportement de multiples façons. Il est difficile de comprendre les personnes difficiles et de les gérer, mais c’est possible. Protégez-vous de ces personnes et de ces effets négatifs. Faites votre part et mettez fin à cette attitude. Voici comment vous pouvez y parvenir.

 

1. Fixez vos limites

 

Les personnes négatives sont toujours de mauvaises nouvelles. Elles ne cesseront jamais de se plaindre de leurs problèmes. Même si vous trouvez une solution pour elles, elles l’ignoreront tout simplement. Ces personnes qui s’apitoient sur leur sort doivent savoir qu’il y a une limite à tout. Ne vous sentez pas obligé d’écouter un membre difficile de votre équipe. Comprenez qu’il y a une fine limite entre compatir et se laisser entraîner dans une conversation avec des émotions négatives intenses.

Évitez ces personnes difficiles en fixant des limites. Prenez vos distances avec elles et soyez professionnel. La meilleure façon de fixer des limites est d’être orienté vers la solution. Une fois que vous leur aurez demandé comment le problème sera réglé, ils partiront ou se tairont tout simplement.

 

2. S’élever au-dessus de la négativité

 

Les personnes difficiles ont la réputation de rendre fou leur entourage. Pour faire face à ces personnes, l’indifférence est la clé. Un tel comportement irrationnel prendra fin au moment où vous cesserez de leur répondre. Ne prenez pas la peine de les battre à leur propre jeu. La distance émotionnelle vous tiendra à l’écart de leur chaos. Soyez factuel et vous vous élèverez automatiquement au-dessus de ces difficiles.

Lorsque vous êtes émotionnellement sain, vous pouvez apprendre à rester calme et à ne pas répondre aux bassesses des autres. N’encouragez pas les émotions déréglées, au contraire, souriez et sortez de la conversation lorsque vous savez qu’elle est toxique.

 

3. Établissez les limites requises

 

Ne soyez pas timide pour le faire. Les limites aident tout le monde, je vous l’assure. Établissez des limites pour vous aider à penser rationnellement. Si vous suivez le courant, vous allez vous retrouver dans une conversation difficile avec cet employé ennuyeux. Tenez bon, gardez des limites et protégez votre statut mental et professionnel.

 

4. Ne mourez pas dans une dispute

 

Les personnes intelligentes savent à quel point la vie est importante. Traitez efficacement les personnes toxiques en argumentant de manière intelligente. Cela signifie que vous devez utiliser les bons mots, être factuel et ne pas encourager les absurdités dans la dispute. Par-dessus tout, vous devez garder votre dignité. Soyez fort et faites savoir à la personne difficile combien vous êtes fort.

 

5. Soyez axé sur les solutions

 

Les personnes intelligentes ne se concentrent jamais sur les problèmes ; elles sont axées sur les solutions. Soyez le membre axé sur les solutions dans votre organisation et concentrez-vous sur le positif. Si une personne fixe et négative vient vous voir avec ses problèmes, cessez de penser. Laissez-le parler si vous pouvez le supporter, tant mieux. Sinon, demandez-lui ce qu’elle compte faire pour résoudre son problème. Il n’y aura probablement pas de réponse. Après cela, passez à autre chose et concentrez-vous sur ce qui va suivre.

 

6. Pardonnez, n’oubliez pas

 

C’est une astuce inhabituelle. Des études ont montré que si vous gardez les points clés d’une conversation notés ou documentés, cela aide à travailler à nouveau sur le problème lorsqu’il se présente. C’est presque comme si vous repreniez le sujet là où vous l’aviez laissé. La documentation vous aide à oublier et à vous souvenir des problèmes quand vous le souhaitez, ce qui vous permet de rester concentré et prêt à travailler. Lorsque l’employé difficile revient avec un problème similaire, il vous suffit de lui montrer le document et de le confronter calmement.

 

7. Il faut décourager le discours négatif sur soi

 

Oui, vous devez parler de ce que vous ressentez et de la façon dont vous êtes traité par les membres difficiles de votre équipe. Cependant, vous devez vous efforcer de ne pas vous plaindre. Les propos négatifs sont inutiles et nuisent au moral. Ne vous envoyez pas dans des montagnes russes émotionnelles, car il est difficile d’en sortir et vous risquez d’en faire partie !

 

8. Utilisez votre système de soutien

 

Vous ne pouvez pas tout gérer. Ce monde fonctionne sur le travail d’équipe. Faites appel à votre système de soutien, mais avant cela, identifiez-les et faites-leur savoir qu’ils sont importants. Votre système de soutien vous aidera à obtenir des points de vue et de l’aide chaque fois que cela sera nécessaire.

Les nouvelles perspectives sont toujours importantes ; n’en faites cependant pas trop. Trouvez des personnes qui sont matures et dignes de confiance : la meilleure combinaison qui soit.

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin