• bitcoinBitcoin (BTC) $ 66,627.00 0.78%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,595.52 0.93%
  • tetherTether (USDT) $ 0.999932 0.05%
  • solanaSolana (SOL) $ 148.30 2.43%
  • usd-coinUSDC (USDC) $ 1.00 0.05%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.488928 0.47%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.136181 0.1%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.414610 0.68%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000021 0.88%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 66,658.00 0.58%
  • tronTRON (TRX) $ 0.116076 0.87%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 15.10 1.27%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 6.33 2.03%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 11.48 0.2%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 427.86 0.68%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 78.96 0.15%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.619936 1.65%
  • daiDai (DAI) $ 0.999589 0.05%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 9.33 2.3%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 25.49 0%
  • moneroMonero (XMR) $ 177.28 4.28%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 5.23 0.44%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.098584 1.07%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 7.18 0.63%
  • okbOKB (OKB) $ 46.26 0.28%
  • makerMaker (MKR) $ 2,403.46 4.31%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.029245 1.9%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 1.70 0.38%
  • eosEOS (EOS) $ 0.653452 0.92%
  • aaveAave (AAVE) $ 85.29 0.66%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 49.46 0.13%
  • neoNEO (NEO) $ 12.66 0.49%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 2.52 0.12%
  • iotaIOTA (IOTA) $ 0.190645 0.33%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 72.25 0.73%
  • kusamaKusama (KSM) $ 26.68 0.15%
  • binance-usdBUSD (BUSD) $ 0.989898 0.53%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.023985 0%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.023493 0.24%

7 mythes sur le référencement dont vous ne devez pas vous inquiéter

 

 

Le référencement est déjà assez complexe – et avec les nombreux mythes qui ont vu le jour autour de lui, il est encore plus difficile de comprendre les tenants et aboutissants du page rank, des mots-clés et de l’optimisation d’un site web. Voici 7 mythes qui aideront à séparer la réalité de la fiction en matière de référencement.

 

Vous devez être dans les 3 premiers résultats

Beaucoup pensent qu’un référencement « réussi » signifie se classer dans les trois ou quatre premières places des résultats de recherche Google, mais ce n’est plus vrai. Sur la deuxième et la troisième page de résultats, les liens les plus élevés recueillent toujours le plus de clics – ce qui signifie que, dans certains cas, être 11e pourrait en fait être mieux que d’être 9e. En outre, les profils d’auteurs et les extraits avec images attirent l’attention des lecteurs, quel que soit l’endroit où ils figurent. Le classement n’est pas le seul facteur de réussite.

 

Votre URL doit comporter des mots-clés

Par le passé, les mots du nom de domaine (l’URL) comptaient pour beaucoup dans les résultats de recherche, il était donc toujours judicieux de charger les domaines avec les mots-clés que vos clients potentiels utilisaient. Google a toutefois compris et a réduit l’importance des URL en faveur d’une approche plus équilibrée pour trouver les sites les plus pertinents.

 

Les balises Meta sont vitales

Gogle avait l’habitude d’indexer également les métadonnées lors du calcul des résultats de recherche, mais plus maintenant. Cependant, elles créent le texte qui apparaît sous votre URL dans une liste de recherche, elles restent donc un outil marketing important. Les métadonnées sont ce qui permet d’afficher votre contenu de manière attrayante, donc, plus vos balises méta sont attrayantes, plus vous avez de chances d’obtenir des clics.

 

La quantité vaut mieux que la qualité

Les liens entrants faisaient autrefois bondir les pages en haut d’une liste de résultats ; une multitude de liens provenant d’autres sites était considérée comme une preuve de votre crédibilité. Ce système pouvait facilement être contourné. Le SEO se concentre maintenant sur des liens très pertinents dans le contexte du texte applicable.

 

Vos mots-clés doivent correspondre exactement

Les mots-clés sont l’épine dorsale du référencement, mais ils sont plus flexibles que beaucoup de gens ne le réalisent. Il est facile de savoir quand vous lisez un article contenant beaucoup de mots-clés : les formulations maladroites et les répétitions le trahissent. Même si cela vous permet d’être mieux classé, ce qui n’est pas acquis, votre contenu rebutera les gens.

 

Pour tromper Google

Certaines personnes semblent penser que le référencement consiste simplement à tromper Google, à appuyer sur les bons boutons pour obtenir une formule magique qui catapultera leurs sites en tête des résultats de recherche. La vérité est que Google a progressé pour récompenser avec précision les pages qui sont informatives, pertinentes et connectées, ce qui ne peut pas être atteint avec une formule magique.

 

Le SEO n’aide pas les utilisateurs

Alors que la plupart des administrateurs Internet se concentrent sur le SEO. L’optimisation des moteurs de recherche se simplifie, même si les règles peuvent encore être délicates. Le principe général pour rendre votre entreprise indispensable à Google est que si vous créez un site Internet rempli de contenu qui dialogue avec d’autres pages pertinentes, vous avez déjà pris un bon départ. Les mots-clés et les liens sont toujours vitaux, parmi de nombreux autres éléments, mais ne vous laissez pas prendre dans l’enchevêtrement des mythes relatifs au référencement.

 

Partager sur
Inscrivez-vous à la newsletter
Nous suivre sur les réseaux sociaux

Sommaire

Les articles du moment