• bitcoinBitcoin (BTC) $ 43,454.00 1.12%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 3,067.72 4.43%
  • cardanoCardano (ADA) $ 2.26 5.69%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.32%
  • binance-coinBinance Coin (BNB) $ 349.78 0.76%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.948991 0.63%
  • solanaSolana (SOL) $ 136.98 0.91%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.06%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 29.11 4.42%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.207641 1.8%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 24.38 24.79%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 24.57 1.59%
  • cosmosCosmos (ATOM) $ 39.90 0.62%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 152.50 0.63%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 512.58 1.24%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 43,440.00 1.17%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 1.14 0.58%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 45.03 1.59%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.280466 0.36%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 58.37 4.39%
  • tronTRON (TRX) $ 0.088808 2.79%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 47.37 1.08%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.091847 0.31%
  • daiDai (DAI) $ 1.01 0.3%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 61.52 4.49%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 5.17 0.38%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022324 0.22%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 19.07 2.54%
  • moneroMonero (XMR) $ 232.88 2.47%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.021747 0.21%
  • eosEOS (EOS) $ 4.07 0.63%
  • aaveAave (AAVE) $ 296.09 6.39%
  • okbOKB (OKB) $ 13.92 4.97%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000007 3.03%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 1.20 3.12%
  • kusamaKusama (KSM) $ 329.81 0.23%
  • neoNEO (NEO) $ 39.04 0.87%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 130.44 4.06%
  • makerMaker (MKR) $ 2,375.10 4.1%

5 raisons pour lesquelles la transformation numérique échoue et comment l’éviter

###MT##5 raisons pour lesquelles la transformation numérique échoue et comment l’éviter#/MT##

 

 

 

Malentendu sur le concept

Très souvent, les entreprises considèrent cette transformation comme une initiative à court terme qui se résume à mettre en œuvre des solutions numériques dans le travail des départements. Elles attendent donc des résultats visibles sous peu, dans la période qui suit la mise en œuvre. En réalité, traiter la transformation numérique comme un projet ponctuel peut n’avoir que peu ou pas de résultats, et donc être considéré comme une initiative ratée. Cela se produit en raison d’une mauvaise compréhension du concept de digitalisation.

 

Comment éviter cela

Le mot « transformation », par sa signification, fait allusion à un processus. La transformation des entreprises, idéalement, est une histoire sans fin qui consiste à trouver de meilleures façons de fonctionner et plus d’espace pour se développer. C’est également vrai pour la numérisation. Faisant partie de la transformation globale de l’entreprise, elle devrait être traitée comme une initiative continue qui impliquera et aura un impact sur toutes les parties d’une entreprise.

 

Choisir la mauvaise approche

Alors que les grandes entreprises peuvent s’offrir le luxe d’une transformation à grande échelle, la situation est radicalement différente pour les petites et moyennes entreprises en raison des budgets plus réduits et des ressources disponibles. Ainsi, comprendre ce qu’il faut transformer en premier peut être un grand défi pour les PME.

S’efforçant d’assurer une meilleure efficacité, les entreprises cherchent souvent à améliorer le fonctionnement et à réduire les coûts. Et franchement, il n’y a rien de mal à cela. Les processus internes sont un domaine important pour la transformation numérique. Mais les mettre au cœur de la transformation peut conduire à négliger un levier d’efficacité plus important.

 

Comment éviter cela

En fait, la digitalisation à la fois des processus et de l’expérience client est quelque chose dont on ne peut se passer. Mais à condition de disposer de budgets serrés, définir quel domaine est le plus critique à l’heure actuelle, peut aider à tirer le meilleur parti de la transformation. Pour définir un tel domaine, il peut être utile de se poser quelques questions, notamment :

Avez-vous des failles dans la compréhension et la réponse aux besoins de vos clients ? Lequel de vos objectifs peut être atteint plus rapidement soutenu par la technologie ? Y a-t-il des processus qui prennent trop de votre temps ou de celui de vos employés et qui pourraient être rationalisés avec l’aide de la technologie ?

 

Le manque de préparation des employés

L’adaptation des employés à la nouvelle façon de travailler peut être un défi pour l’initiative de transformation numérique. La réticence à accepter le changement provient souvent d’un manque de compréhension des raisons du changement et des avantages que les gens pourraient en tirer, ainsi que de la nécessité de s’adapter à l’utilisation de nouvelles solutions technologiques. Elle peut avoir pour conséquence d’entraver l’adoption de la technologie par les travailleurs ou le temps plus long nécessaire pour que les nouveaux processus fonctionnent comme prévu.

 

Comment éviter cela

La sensibilisation est l’une des clés de la réussite de la transformation numérique. Pour garantir le soutien des nouvelles initiatives, vous devrez déployer des efforts pour expliquer les vertus du changement aux personnes concernées. Il existe différentes façons de sensibiliser votre personnel, qui peuvent inclure des réunions concernant le plan et les modalités de mise en œuvre des nouveaux processus/technologies, des séries de formations pour aider les employés à adopter les nouvelles solutions, la distribution de la documentation nécessaire dans les départements impliqués, et plus encore.

 

La mentalité de silo

Lorsque la transformation numérique est considérée et abordée comme un projet informatique isolé qui implique un certain département et n’a aucun lien avec les autres, elle a de fortes chances d’échouer. 86 % des cadres et des employés imputent les problèmes et les échecs des équipes au manque de communication interne. Un tel isolement – que l’on appelle également « mentalité de silo » – peut considérablement ralentir, voire bloquer, diverses initiatives au sein de l’entreprise. Et en cas de mise en œuvre, les résultats positifs de la transformation numérique peuvent rester invisibles pour les autres employés et les décideurs clés, remettant en question l’efficacité globale de l’étape.

 

Comment éviter

Briser la mentalité de silo peut garantir que la transformation numérique, ainsi que d’autres initiatives critiques pour l’entreprise, sera acceptée sans heurts dans toute l’entreprise, et que les différents départements, y compris, bien sûr, la haute direction, auront accès aux données critiques pour l’entreprise recueillies à l’aide des solutions mises en œuvre. 

 

Le manque d’expertise

Les PME ne peuvent souvent pas se permettre la charge de former un département dédié et responsable du processus de transformation numérique ou même un DSI pour le gérer. En fait, pour de nombreux propriétaires de petites entreprises, il est courant de gérer eux-mêmes diverses parties de leur entreprise, ce qui peut inclure la gestion des finances, la comptabilité, le marketing, etc… Lorsqu’il s’agit de choisir et de mettre en œuvre des solutions numériques, les propriétaires de PME peuvent manquer de l’expertise nécessaire pour le évoluer efficacement. Ainsi, une entreprise peut se retrouver avec des solutions mises en œuvre qui ne sont pas compatibles avec d’autres outils importants utilisés dans l’entreprise. Cela peut entraîner une perte d’argent importante ou de temps et un échec de l’ensemble de l’initiative.

 

Comment éviter

Le manque d’expertise peut être abordé en s’appuyant sur les fournisseurs. La première mesure à prendre est d’analyser les solutions qu’une entreprise utilise déjà pour gérer ses fonctions principales afin de trouver ce qui s’y intègre, et si cette intégration peut être utile à votre entreprise. 

.

Partager sur
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin