• bitcoinBitcoin (BTC) $ 16,209.92 2.11%
  • ethereumEthereum (ETH) $ 1,174.85 3.58%
  • tetherTether (USDT) $ 1.00 0.04%
  • usd-coinUSD Coin (USDC) $ 1.00 0.06%
  • binance-usdBinance USD (BUSD) $ 1.00 0.02%
  • xrpXRP (XRP) $ 0.385725 4.19%
  • dogecoinDogecoin (DOGE) $ 0.095332 2.55%
  • cardanoCardano (ADA) $ 0.306741 3.49%
  • matic-networkPolygon (MATIC) $ 0.823649 4.17%
  • polkadotPolkadot (DOT) $ 5.15 4.71%
  • shiba-inuShiba Inu (SHIB) $ 0.000009 1.72%
  • daiDai (DAI) $ 0.995760 0.43%
  • litecoinLitecoin (LTC) $ 71.65 6.62%
  • okbOKB (OKB) $ 20.31 3.79%
  • tronTRON (TRX) $ 0.052907 1.21%
  • solanaSolana (SOL) $ 13.40 6.63%
  • uniswapUniswap (UNI) $ 5.29 4.37%
  • wrapped-bitcoinWrapped Bitcoin (WBTC) $ 16,127.67 2.07%
  • chainlinkChainlink (LINK) $ 6.74 5.24%
  • cosmosCosmos Hub (ATOM) $ 9.75 4.29%
  • ethereum-classicEthereum Classic (ETC) $ 18.97 5.67%
  • moneroMonero (XMR) $ 134.96 1.81%
  • stellarStellar (XLM) $ 0.086977 4.03%
  • bitcoin-cashBitcoin Cash (BCH) $ 108.08 4.19%
  • filecoinFilecoin (FIL) $ 4.21 5.5%
  • vechainVeChain (VET) $ 0.018386 3.82%
  • internet-computerInternet Computer (ICP) $ 3.87 2.53%
  • eosEOS (EOS) $ 0.900571 3.89%
  • theta-tokenTheta Network (THETA) $ 0.921176 0.8%
  • aaveAave (AAVE) $ 60.31 0.61%
  • bitcoin-svBitcoin SV (BSV) $ 39.45 1.75%
  • pancakeswap-tokenPancakeSwap (CAKE) $ 3.90 3.13%
  • iotaIOTA (MIOTA) $ 0.209007 3.26%
  • makerMaker (MKR) $ 637.80 2.3%
  • compound-usd-coincUSDC (CUSDC) $ 0.022698 0.03%
  • neoNEO (NEO) $ 6.57 5.49%
  • cdaicDAI (CDAI) $ 0.022031 0.37%
  • compound-ethercETH (CETH) $ 23.58 3.56%
  • kusamaKusama (KSM) $ 25.32 6.1%

4 façons de s’excuser à tort et à travers

 

 

Il n’est jamais facile de s’excuser, mais c’est parfois nécessaire. N’ajoutez pas l’insulte à la blessure en commettant ces erreurs lorsque vous présentez des excuses. Les excuses sont quelque chose que nous aimons recevoir et que nous détestons donner. Et surtout en tant que leader, elles sont difficiles. Elles exigent beaucoup d’humilité, ce qui remet en cause votre fierté et votre ego. Elles sont un aveu ouvert d’échec et de faute, mais lorsqu’elles sont présentées avec sincérité, elles ont du pouvoir. Nul n’est parfait. Les dirigeants ne font pas exception. C’est la façon dont ils réagissent à ces erreurs qui leur permet de gagner ou de perdre leur crédibilité et leur confiance auprès des autres. Malheureusement, trop de dirigeants présentent des excuses superficielles. Ils se mettent sur la défensive et/ou tentent de justifier leurs actions. S’excuser pour le plaisir de s’excuser est une véritable insulte pour les personnes lésées. Si vous voulez être pris au sérieux dans votre entreprise, il est important de savoir pourquoi des excuses sont nécessaires et de les présenter d’une manière sincère et honnête.

 

Voici quatre façons de présenter correctement vos excuses la prochaine fois que vous faites une erreur.

 

Assumez l’erreur 

Rejeter la faute ou essayer de justifier vos actions ne fera que diminuer le pouvoir de vos excuses et nuire à votre crédibilité. Utiliser des excuses pour justifier vos erreurs ne fera qu’intensifier les sentiments de rejet, d’animosité, de colère et de douleur. Reconnaissez simplement votre erreur. Reconnaissez ce que vous auriez dû faire différemment et engagez-vous à changer les choses à l’avenir. Si l’erreur ou le méfait est le résultat d’un effort commun ou d’une collaboration de personnes, soyez le premier à vous excuser. Lorsque vous brisez la glace, vous donnez la permission aux autres de faire de même. Vous créez également l’attente que les autres fautifs s’excusent lorsque des erreurs sont commises. Cela montre que vous avez du courage et que vous avez confiance en votre décision. Enfin, cela donne du courage à ceux qui ont peur de la façon dont leurs excuses peuvent être perçues. 

Considérez vos mots

 Avant de vous précipiter dans vos excuses, considérez comment le destinataire interprétera ce que vous dites et la façon dont vous le dites. Ce que nous disons en admettant une erreur peut affecter la confiance que nous établissons dans la relation qui va de l’avant. Si nous ne réfléchissons pas à nos mots, nous pouvons ajouter l’insulte à la blessure et compromettre davantage notre relation. Un simple « Je suis désolé » est très utile. Lorsqu’il est dit de manière sincère et significative, il trouve un écho auprès de votre équipe et lui permet de ressentir l’authenticité de vos excuses. Sachez ce pour quoi vous vous excusez avant de le faire. Ne vous précipitez pas pour vous excuser sans avoir tous les faits. La personne concernée a besoin de savoir que vous comprenez parfaitement ce pour quoi vous vous excusez. Le fait de connaître tous les faits vous permet d’élaborer et de reconnaître une plus grande responsabilité. Sinon, les destinataires verront vos excuses comme étant tièdes et manquant d’authenticité. 

Faites-en une affaire personnelle. 

La méthode de présentation des excuses est aussi importante que le message lui-même. Reconnaissez quand une erreur nécessite un aveu en face à face et ne comptez pas sur la technologie pour faire le gros du travail. Regardez-les dans les yeux et présentez vos excuses. Si le face-à-face n’est pas possible, prenez le téléphone. Laissez la personne offensée entendre votre voix et reconnaître votre sincérité. Ne vous cachez pas derrière votre écran si l’occasion de regarder les personnes offensées se présente. 

Ne tardez pas

Parfois, lorsque nous commettons une erreur, nous avons tendance à retarder nos excuses pour nous épargner l’embarras ou laisser le temps à la situation de se désamorcer. Il est rare que cela fonctionne comme prévu. En fait, prendre trop de temps pour s’excuser ne fait qu’aggraver la situation et la frustration. Si vous ne pouvez pas vous excuser en face à face, n’attendez pas. Décrochez le téléphone et prenez contact immédiatement. Si tout le reste échoue, rédigez une lettre manuscrite éloquente. 

 

 

Partager sur