Datée de plus de 200 ans, la banque de France est une institution qui a un secteur d’activité plus large que celui de l’émission des billets. L’organisme est de nos jours membre de système européen des Banques centrales, en participant à la politique monétaire. La Banque joue également un rôle incontournable dans la vie des entreprises, du fait qu’elle gère le fichier FIBEN qui recense la capacité des entreprises à honorer leurs engagements financiers. Une mauvaise cotation bdf peut alors impacter négativement le développement de l’entreprise concernée. Mais que faire si un tel cas se présente ? Allons tout de suite répondre à la question.

La Banque de France : Le responsable de la politique monétaire

La Banque de France (BDF) est un organisme qui est indépendante de l’Etat depuis l’année 1994. Etant membre intégrant du Système Européen des Banques centrales (SEBC), elle joue un rôle important dans la mise en œuvre de la politique monétaire du pays.

A partir de 1998 jusqu’à ce jour, la Banque centrale française est sous la tutelle de la banque centrale européenne (BCE), étant le principal responsable de la politique monétaire en union européenne.

La BDF a une histoire qui date de 1800, à l’époque de Napoléon Bonaparte. Pendant ses débuts, les rôles de l’institution étaient de d’assurer l’émission des billets. Avec l’instauration du Décret impérial sur les statuts fondamentaux, l’établissement a commencé à étendre ses activités en développant son réseau.

banque de france

Les missions de la Banque central de France

La Banque de France est chargée de trois principales missions.

Une stabilité financière

La BDF assure le contrôle des établissements bancaires en surveillant les finances et les divers moyens de paiements. La centralisation des différents fichiers est à sa charge :

  • Le Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI) ;
  • Le Fichier Central des Chèques (FCC) ;
  • Le Fichier National des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ;
  • Le Fichier bancaire des Entreprises (FIBEN).

Ce dernier étant ce qui nous intéresse particulièrement.

Une stabilité financière

La BDF établit la balance de paiements et les positions au niveau extérieur de la France. Il s’agit de la seule et unique institution qui est en mesure d’émettre des billets légaux sur le territoire.

Des services complémentaires

La BDF propose des services pour les particuliers, les professionnels et les collectivités publiques.

L’institution responsable de la gestion du FIBEN

Comme évoqué un peu plus tôt, Nous nous intéressons particulièrement au rôle de la Banque de France pour les entreprises. En tant que chef d’entreprise, il vous faut savoir que votre organisation est cotée dans le fichier bancaire des entreprises (FIBEN), dont la gestion est à la charge de la BDF.

Le fichier en question centralise toutes les informations sur les entreprises et les données concernant leur communication avec leurs partenaires financiers. Ce recensement des entreprises fait alors l’objet d’une cotation qui fournit les éléments clés sur leur pouvoir à honorer les engagements financiers auprès des organismes de crédits.

La cotation bdf joue alors un rôle primordial dans l’évolution de l’entreprise concernée, pouvant impacter de manière considérable sa position financière.

Des conséquences importantes en cas de mauvaise cotation

Il est important de savoir qu’une mauvaise cotation bdf présente de nombreux impacts négatifs sur la vie d’une entreprise. Toutes les entreprises devront alors surveiller en permanence leurs notes.

Une mauvaise cotation peut alors avoir des répercussions sur les financements bancaires. Les crédits en cours qui ont été accordés par les établissements peuvent faire office d’une cessation de manière immédiate avec un préavis de trois semaines.

Refus de crédit, trésorerie coupée et tension avec les établissements de crédits…Ce sont les répercussions d’une mauvaise notation financière.

euros

Une mauvaise cotation en Banque de France : Que faire ?

En cas de mauvaise notation financière auprès du FIBEN de la Banque de France, il importe de savoir que les entreprises bénéficient de ce que l’on appelle « Droit de réponse », dans la mesure où la note ne reflète pas la situation réelle de votre entreprise.

Cependant, prendre contact avec un expert-comptable est de rigueur, afin de faire des analyses sur les véritables causes de la mauvaise note. Changer la notation financière de la Banque de France n’est pas aussi facile.

Le dirigeant de l’entreprise devra alors prendre rendez-vous avec un expert au sein de sa succursale dans le cas où il est en mesure d’apporter de nouveaux éléments susceptibles de changer la cotation tels qu’une signature de contrat, un accord de règlement avec le créancier concerné, etc.

Pour assurer la durabilité de votre activité, veillez à toujours maintenir une bonne cotation auprès de la Banque de France.