Les équipes de direction jouent deux rôles essentiels dans une organisation.

Le premier est évident : ils assurent la direction stratégique et opérationnelle de l’entreprise. Elles fixent les objectifs, élaborent la stratégie et veillent à ce qu’elle soit mise en œuvre efficacement.

Le second est moins évident, mais tout aussi important. L’équipe de direction fournit l’ADN organisationnel et culturel de l’entreprise. La façon dont l’équipe de direction fonctionne en tant qu’organe de direction collective et la manière dont ses membres interagissent servent de modèle que les équipes de toute l’organisation suivront. Lisez cet article pour d’autres informations.

Efficacité de l’équipe de direction

Vous pourriez remplir des bibliothèques entières avec les livres et les études écrits sur la stratégie et les opérations. Mais le second rôle de l’équipe de direction a moins de poids. Parce qu’elle reçoit relativement peu d’attention, l’efficacité de l’équipe peut être à la base d’un avantage concurrentiel important pour les entreprises qui la remplissent bien.

Dans notre récente enquête auprès des cadres supérieurs, 65 % d’entre eux ont indiqué que leur équipe de direction était confrontée à un conflit entre les responsabilités fonctionnelles et celles de l’entreprise. Mais moins d’une personne sur cinq a qualifié son équipe de direction de « très efficace ».

Dans la même enquête, presque tous les cadres ont convenu que l’amélioration de l’efficacité de leur équipe de direction aurait un impact positif sur les résultats de l’organisation.

En d’autres termes, lorsque l’équipe de direction fonctionne mieux, c’est toute l’organisation qui fonctionne mieux.

Les meilleures équipes de direction ont ces 3 choses

Les meilleures équipes dirigeantes se caractérisent par 3 fils conducteurs qui traversent tout ce qu’elles font.

L’orientation stratégique. Les équipes de direction efficaces établissent une vision pour l’organisation et investissent beaucoup de temps et d’énergie au niveau stratégique. Elles équilibrent le risque et l’innovation, anticipent les besoins et les opportunités futurs et cherchent à assurer la pérennité de l’organisation.

Approche collective. Les équipes de direction les plus performantes travaillent ensemble, en adoptant une vision globale de leurs fonctions individuelles et collectives. Elles modèlent pour l’ensemble de l’organisation des moyens de briser les cloisonnements et de développer ensemble des solutions aux problèmes de l’entreprise. Les membres des équipes dirigeantes les plus performantes donnent la priorité aux intérêts de l’organisation plutôt qu’aux gains individuels.

L’interaction au sein de l’équipe. Enfin, les meilleures équipes de direction sont intentionnelles dans leurs interactions. Elles apprécient leurs différences, écoutent et communiquent bien, recherchent la contribution des autres, se font confiance et se respectent mutuellement. Ces comportements rendent les équipes plus efficaces. De façon cruciale, ils servent également de modèle pour le reste de l’entreprise en ce qui concerne les interactions d’équipe.

Les 5 clés pour constituer une équipe de direction performante

Une partie de la description de poste de chaque PDG devrait être de « construire et développer une équipe de direction de classe mondiale ». C’est un défi car les qualités qui permettent généralement aux cadres supérieurs d’obtenir une place dans l’équipe de direction sont nécessaires, mais pas suffisantes, pour obtenir des performances optimales au sein de cette équipe.

Alors comment construire une équipe de direction hautement efficace ? Il y a 5 clés :

  1. Faire un bon diagnostic. Le PDG ou le haut dirigeant d’une organisation doit comprendre ce qui motive les membres de l’équipe de direction et ce qui les fait travailler – ou non – en groupe.
  2. Bien comprendre le modèle mental de leadership. Les membres de l’équipe de direction doivent comprendre et accepter explicitement ce que signifie diriger au niveau de l’entreprise. Les cadres supérieurs doivent comprendre que leur rôle au sein de l’équipe va au-delà des responsabilités fonctionnelles.
  3. Il faut que l’état d’esprit soit le bon. Pour les dirigeants chevronnés, l’équipe de direction ne doit pas représenter le sommet de leur développement professionnel, mais plutôt un nouveau défi qui leur impose de continuer à apprendre et à se développer. Ils doivent également apporter cette perspective à leurs subordonnés directs et aux autres personnes avec lesquelles ils interagissent, en les encourageant à se développer au-delà de leur expertise technique.
  4. Bien organiser les interactions. La création de « règles d’interaction » explicites pour guider la manière dont les membres de l’équipe interagissent les uns avec les autres est essentielle à la constitution d’équipes efficaces. Les membres de l’équipe de direction doivent être transparents, vulnérables et à l’aise pour apprendre en public ; ils doivent également posséder de solides compétences en matière de communication.
  5. Bien définir les règles de diffusion. Enfin, les équipes de direction ne sont efficaces que lorsque leurs décisions, leurs réflexions et leurs comportements peuvent être rapidement diffusés à un grand nombre de personnes à tous les niveaux de l’organisation. Ainsi, les actions et les valeurs d’une équipe de direction forte et saine peuvent être modélisées par d’autres équipes dans toute l’entreprise.