Flairant un environnement propice à l’entrepreneuriat, beaucoup de Français sont séduits par les USA avec de belles perspectives et des opportunités commerciales en vue. Comment saisir ces opportunités et oser effectuer une demande d’immigration.

Être stratégique dans le choix de la zone pour implanter sa société

Commencez votre démarche d’implantation de société aux États-Unis par l’élaboration d’un Business Plan en béton. Faites une étude du marché et procédez à de nombreux sondages pour vérifier que votre produit va séduire le consommateur américain. Trouvez un bon avocat du droit des affaires pour vous accompagner dans votre projet. Il saura vous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter. Il se chargera de tous les aspects juridiques et vous mettra au courant de toutes les lois et réglementations en vigueur sur le sol américain. Pendant ces préparatifs, pour pouvoir séjourner et voyager aux États-Unis, vous pouvez très bien utiliser votre visa ESTA.

De part leurs contraintes fiscales qui sont des moindres, le Delaware et la Californie sont les États qui attirent le plus les investisseurs étrangers. En plus de l’aspect fiscal attrayant, les formalités y sont plus rapides et il est même possible de ne pas se déplacer sur place lors des phases de préparation. Sauf peut-être pour l’ouverture d’un compte en banque dont vous devez être le signataire. L’administration américaine est très stricte la-dessus et la démarche peut paraître fastidieuse pour les moins tenaces.

L’étape cruciale : la formalité pour l’obtention de visa américain

Pour pouvoir prétendre s’établir aux USA, il faut être éligibles et avoir l’approbation des autorités américaines avant d’embarquer dans un premier avion et entrer sur le territoire américain.

Il existe aux États-Unis près d’une vingtaine de visas pour tout voyageur désirant entrer aux USA. Nous n’allons mettre ici que les visas qui vous permettent de travailler sur le sol américain.

D’abord, le visa E-1 ou visa d’échanges commerciaux et le visa E-2 ou visa investisseur. Délivré par l’ambassade américaine ou le consulat, sa durée de validité est de 25 mois. Les  autorités américaines exigent que vous justifiez d’un investissement « suffisant » aux  États-Unis. Ce type de visa rassure les investisseurs mais leur coût les fait parfois hésiter.

Pour l’immigrant, il y a aussi le visa L-1 (visa de « transfert intragroupe ») ou encore H-1B (pour des travailleurs ayant une compétence spécifique).

Attention, l’ESTA est une autorisation de voyage électronique qui ne vous permet pas de travailler aux USA. L’ESTA un programme d’exemption de visa pour les ressortissants des pays de l’UE et des pays bénéficiaires. Il est très facile d’accès car il suffit de remplir le formulaire ESTA en ligne sur le site du gouvernement américain et d’y déposer sa demande. Vous devriez avoir un passeport biométrique ou à lecture optique en cours de validité, une photocopie d’une carte d’identité, et payer les frais par carte bancaire.

Le numéro de passeport valide est la référence de votre dossier auprès des services d’immigration.

La période de validité de l’ESTA est de 2 ans ou à l’expiration du passeport, vous pouvez faire un voyage aux USA pendant 90 jours maximum sans avoir besoin de visa. Lors d’un prochain séjour, vous n’avez pas besoin de faire une nouvelle demande de visa esta.

Last but not least : Le statut de votre entreprise

Vous pouvez choisir entre ces quatre formes sociales qui existent aux États-Unis :

la Sole Proprietorship : L’équivalent chez nous d’une entreprise individuelle. Son avantage est sa flexibilité qui ne vous oblige pas à vous enregistrer en tant que société. Son inconvénient est que l’imposition se fait sur les revenus de la société et ceux du propriétaire.

la Partnership : Quand vous vous associez avec un autre propriétaire

la Corporation : si votre société fonctionne par actionnariat

la LLC (Limited Liability Company) : pour une combinaison du statut de Partnership et de Corporation.

Pour toutes ces démarches administratives, il vaut mieux choisir d’être accompagné par un avocat spécialiste pour ne pas perdre du temps ou de l’argent.