Les spécialistes du marketing d’aujourd’hui ont à leur disposition de nombreux outils numériques. Le marketing des médias sociaux, le marketing de contenu, le marketing par courriel, l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Il est si facile de se laisser prendre par ces nouvelles stratégies que l’on oublie le plus vieux truc du monde : le bouche à oreille. Pour plus d’informations, lisez cet article.

Même s’il n’est pas toujours dans le collimateur des spécialistes du marketing, le marketing du bouche à oreille a un impact incroyable sur les clients potentiels. Selon une étude , 92 % des consommateurs apprécient plus que tout autre type de marketing les recommandations d’amis ou de membres de leur famille.

Si vous êtes encore sceptique, le succès de ces six entreprises pourrait vous convertir. Chacune de ces entreprises a renoncé à la plupart des stratégies publicitaires contemporaines et a adopté le marketing du bouche-à-oreille à la place. Les résultats de leurs efforts témoignent de la puissance des recommandations personnelles lorsqu’il s’agit de construire une marque.

Coconut Bliss

L’entreprise de desserts glacés sans produits laitiers distribue plus de deux millions de pintes et se targue d’un chiffre d’affaires de plus de 5 millions d’euros par an. Ces chiffres élevés démentent les humbles débuts de la marque.

À ses débuts, Coconut Bliss a investi dans l’établissement de relations personnelles avec des clients potentiels en organisant des dégustations et des démonstrations à petite échelle. Au fur et à mesure que le nombre de ses fans augmentait, l’entreprise encourageait ses clients à demander aux magasins de proposer la gamme de produits de la marque. Elle a également développé une large présence dans les médias sociaux afin d’étendre sa portée sociale. C’est vraiment tout ce qu’il a fallu : Développer un produit de qualité, le partager avec les clients et encourager ces derniers à passer le mot.

Dropbox

De nos jours, Dropbox est connu par les millénaires branchés et les Boomers luddites. Mais la société n’a pas investi beaucoup d’argent dans la publicité pour obtenir cette reconnaissance. Au lieu de cela, elle est devenue une entreprise d’environ 10 milliards d’euros, en grande partie grâce à la puissance du marketing de bouche à oreille.

En tant que jeune entreprise, Dropbox s’est appuyée sur des programmes de parrainage et d’incitation à l’inscription distribués via les médias sociaux. Ensemble, ces stratégies de bouche-à-oreille ont rapidement accru la reconnaissance de la marque de l’entreprise, tant en ligne que hors ligne.

Lands’ End

Lorsque Lands’ End a décidé de lancer Lands’ End Canvas, une ligne de produits ciblant les millénaires, elle a adopté la puissance du marketing de bouche à oreille. L’entreprise s’est associée à huit blogueurs de renom, chacun étant chargé de gérer un « Blog-Up Shop », ou espace de vente numérique, sur sa plateforme personnelle. Ces influenceurs ont véritablement fait passer le mot : la campagne a généré plus de 100 000 euros de ventes et plus de 60 millions d’impressions sur les sites des stars de l’Internet.

Tinder

Il n’y a pas un millénaire dans le pays qui n’ait pas au moins entendu parler de Tinder (si ce n’est en l’écrasant quelques fois). Mais pouvez-vous citer une seule publicité pour Tinder dans les médias traditionnels ? L’absence notable de l’application de datation dans les canaux de commercialisation traditionnels est due à sa décision de s’appuyer plutôt sur le bouche-à-oreille.

À ses débuts, l’application visait les campus universitaires en recrutant des « représentants de campus ». Ces défenseurs de la marque ont été chargés d’organiser des fêtes et d’autres événements auxquels les invités devaient télécharger l’application ou s’engager à y participer. Après cela, la marque a laissé ces nouveaux utilisateurs faire la conversation. Le résultat ? En deux ans seulement, Tinder a atteint 50 millions d’utilisateurs.

WinkBeds

Comme les autres entreprises de cette liste, WinkBeds a connu des débuts modestes. L’entreprise de e-commerce de matelas a commencé comme un one-man show, exploité depuis l’appartement du fondateur. Au début, la marque s’est développée lentement – client par client. Ces clients se sont mis à parler, et la marque a fini par être remarquée par un important site d’évaluation de matelas, qui a publié une critique élogieuse qui a fait parler de WinkBeds sur tout le site.

Presque du jour au lendemain, la marque est passée de la vente de trois matelas par semaine à plus de 300 par mois. Même si WinkBeds continue à se faire un nom dans l’industrie du matelas, la marque s’appuie principalement sur le marketing de bouche à oreille de clients satisfaits.

Zappos

Zappos a longtemps incarné l’idée de « Si vous le construisez, ils viendront ». La version de l’entreprise de cet adage est la suivante : « Si vous construisez une entreprise de premier ordre, les clients viendront (et ils diront à tous leurs amis de venir aussi) ».

Au lieu d’investir dans les stratégies publicitaires traditionnelles, le détaillant de vêtements et de chaussures a canalisé ses euros pour offrir une expérience client exceptionnelle. Cela permet non seulement de fidéliser la clientèle (jusqu’à 75 % des ventes de l’entreprise proviennent de clients fidèles), mais aussi d’inciter les clients existants à faire passer le mot à de nouveaux acheteurs ou à des acheteurs potentiels. Il est clair que cette stratégie a fonctionné : Zappos a été rachetée par Amazon pour la somme astronomique de 928 millions d’euros en 2009.

Ces entreprises opèrent dans des secteurs très différents et ciblent des groupes démographiques différents. Pourtant, elles ont toutes en commun la croyance dans le pouvoir du marketing de bouche à oreille. Cette croyance est confirmée par les succès remarquables de chacune de ces entreprises. Leurs histoires suggèrent que l’une des meilleures stratégies de croissance pour les entreprises de toutes sortes est de créer un produit ou un service qui fait parler les gens.